Alumni : Mathias Enard reçoit le prix Goncourt

Le romancier français Mathias Enard, récompensé par le Goncourt 2015, le fameux prix littéraire francophone, est un ancien élève de l'Inalco. Diplômé d'une maîtrise d'arabe littéral et d'un DEA d'Asie mineure et intérieure, il a également suivi à l'institut des cours en langues turcque, persane, mais aussi en russe et vietnamien. Un parcours universitaire marqué par une profonde curiosité pour l'Orient, une appétence qui se retrouve dans son parcours littéraire. Ambitieux, "Boussole", son dixième roman, entend réhabiliter l'Orient face aux clichés de l'Occident.
Mathias Énard
Lecteur de Blaise Cendrars durant son adolescence, « une bouffée de réel qui m’entrainait loin », et marqué par sa lecture de Voyage au bout de la nuit de Céline, Mathias Enard voyage au Proche et Moyen-Orient (Liban, Iran, Egypte, Syrie), écrit dans la revue Inculte, et publie son premier roman en 2003, La perfection du tir (Prix des cinq continents de la francophonie). Un roman situé dans une ville « qui pourrait être Beyrouth », dans lequel « un jeune sniper cherche à posséder une jeune domestique… ». Après Remonter l’Orénoque (2005),  il signe son quatrième opus, Zone, un monologue sans ponctuation qui se déroule au cours d’un périple ferroviaire entre Milan et Rome. Ce « prodigieux roman sur les guerres du 20ème siècle », obtient le Prix Décembre et le Prix du Livre Inter en 2008. Mathias Enard publie en 2010 Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants, un récit construit à partir de la figure de Michel Ange « une méditation sur l’histoire, sur la beauté et la diversité d’un monde ». Son roman, publié en 2012, est inspiré d’un voyage à bord du Transsibérien avec un groupe d’écrivains (L’Alcool et la Nostalgie).
[Extrait de France Inter]

L'Inalco adresse toutes ses félicitations à Mathias !