Apprendre le swahili à distance

Le numérique révolutionne les pratiques pédagogiques : les salles d’enseignement se modifient, avec des tableaux blancs interactifs, des vidéoprojecteurs, des salles multimedia, de visio-conférences, ensemble bientôt complété par des tablettes qui permettront de transformer toute salle en labo multimedia portatif. A l'Inalco, nos salles de cours se connectent au monde en temps réel et dans toutes ses langues. Avec l'enseignement à distance, le cours ne se limite plus au présentiel, grâce à une déclinaison qui permet d’envisager un enseignement à distance synchrone avec visioconférences et/ou asynchrone, ainsi que des enseignements hybrides, joignant présentiel et envoi de ressources à distance, augurant des expériences de pédagogie inversée.
Formation swahili

La révolution de la pédagogie numérique

L’Inalco est engagé dans plusieurs projets de pédagogie numérique d’envergure : l’inuktitut est enseigné sur plusieurs niveaux avec une combinaison d’enseignement à distance synchrone en visioconférences et asynchrone ; six sites canadiens suivent les enseignements en même temps que les étudiants parisiens ; le swahili aussi, sur deux niveaux, est enseigné en même temps à l’Inalco, et sur le campus de Reims aux étudiants du programme Europe Afrique de Sciences Po ; ainsi que l’estonien.

Découvrir le swahili

Langue bantoue née sur la côte est-orientale d’Afrique, le swahili est une langue aux multiples visages qui n’a cessé de se développer pour être aujourd’hui la langue la plus parlée du continent. On estime aujourd’hui que le swahili compte entre 80 et 110 millions de locuteurs qui le parlent à des degrés divers. Parmi eux 5 millions de personnes ont le swahili comme langue maternelle : ce sont les populations côtières vivant sur un territoire compris entre le nord du Kenya et le nord du Mozambique), mais plus de 90 millions le parlent en tant que langue seconde. Dès le XIXème siècle, la langue est en effet devenue véhiculaire et s’est largement répandue jusqu’en Afrique centrale, notamment via le commerce caravanier.

Pourquoi apprendre le swahili

Aujourd’hui langue officielle en Tanzanie, au Kenya, en Ouganda et, depuis peu (février 2017) au Rwanda, le swahili est langue nationale en République Démocratique du Congo. Il est également parlé au Burundi. C’est la langue officielle de la communauté est-africaine et, depuis 2004, une des langues de travail de l’Union Africaine. La langue est aujourd’hui enseignée dans un grand nombre d’universités partout dans le monde.

Le rôle politique de la langue swahili  – qui a été utilisé comme moteur de la construction de la nation tanzanienne et qui joue également un rôle dans la construction de l’identité de l’a communauté d’Afrique de l’est – ne doit pas faire oublier la profondeur de la culture qui lui est liée. Le patrimoine littéraire de la côte est ancien, qu’il soit oral ou écrit – à l’origine en caractères arabes, puis, à partir du XIXème siècle, en caractères latins. L’édition en swahili est dynamique et la langue est très présente sur Internet ; de nombreuses radios, nationales et internationales, diffusent en swahili (RFI ; Deutsche Welle ; BBC ; Pars Today, Radio Chine International, Voice of America, Radio Téhéran). Le patrimoine musical est également riche et varié, du taarab de la côte aux groupes de rap et de bongo flavor de la jeunesse urbaine notamment tanzanienne… mais on chante aussi en swahili en République démocratique du Congo.

Aussi, si l’étude du swahili peut amener à des carrières diplomatiques (concours du Quai d’Orsay), dans les domaines de l’aide humanitaire, du commerce internationale, de la traduction et de l’interprétariat, rien n’empêche de s’y plonger pour le « simple » plaisir de découvrir une langue et une culture.

Apprendre le swahili à distance

Outre les cours classiques en présentiel, la section de swahili de l’Inalco propose une offre d’enseignement à distance :

En synchrone, par le biais d’une visioconférence : cette offre s’adresse à des institutions (universités, Alliances françaises, etc.) qui souhaitent suivre les cours à distance mais en même temps que la classe en présentiel à l’inalco. Pour bénéficier d’un tel enseignement, de bonnes connexions techniques sont requises. Les demandes doivent être faites auprès de l’Inalco au plus tard à la période de mai pour une mise en œuvre à la rentrée universitaire suivante.

En distanciel : toute personne intéressée par un apprentissage du swahili mais ne pouvant se déplacer (résidence à l’étranger ; travail…) peut suivre les niveaux L1 et L2 de la licence LLCER de l’Inalco entièrement à distance (seuls les examens doivent être réalisés en présentiel). L’inscription permet en effet l’accès à tous les supports de cours (bandes dessinées, roman-photo, petits films, séries télévisées, chansons) à un résumé du cours et à un ensemble important d’exercices en autocorrection.
 
Découvrir les formations en swahili de l'Inalco

 

Langue(s)