Colloque international F3S - Globalisations et circulations des idées, des savoirs et des normes

Logo_F3S

La Fédération Sciences Sociales Suds (F3S), constituée en 2012 à l’initiative de laboratoires de sciences humaines et sociales qui se consacrent à l’étude des sociétés des « Suds » (CEPED - IRD - CESSMA - URMIS - SEDYL et CREDA), vous convie au colloque international intitulé Globalisations et circulations des idées, des savoirs et des normes.

Du mercredi 11 (à partir de 17.00) au vendredi 13 septembre 2019 à l'Université Paris Descartes
 

Globalisations et circulations des idées, des savoirs et des normes


Présentation
La notion de circulation se démarque du diffusionnisme des approches en termes de « transfert » : les processus de déplacement, les échanges, les hybridations, les processus d’aller-retour sont pris en compte, plutôt qu’un simple mouvement d’un lieu de départ à un lieu d’accueil. L’objectif de notre colloque est ainsi de revenir sur les études de « la globalisation » à partir des circulations des idées, des normes et des savoirs, en étant attentifs aux stratégies des acteurs, dans une perspective décentrée, et en dépassant les approches en termes de transfert et d’uniformisation.

Il s’agit ainsi d’étudier l’impact des polarisations économiques et des rapports de pouvoir internationaux sur ces circulations d’idées, de normes et de savoirs, mais en dépassant le seul face à face entre hégémonies et subalternisations et une vision en termes d’uniformisation : peut-on parler ici de globalisations au pluriel ou observer des processus de globalisation parallèles non-hégémoniques ? Quels en sont les acteurs et les processus principaux ? Dans quelle mesure, par exemple, des fragmentations des territoires ou des segmentations sociales transparaissent également dans ces circulations, dans ces processus d’appropriations et de réinventions de savoirs, en particulier dans les imaginaires collectifs ? Nous souhaitons ainsi interroger les manières dont les idées, les normes et les savoirs circulent pour rendre compte des asymétries à l’oeuvre, mais aussi de la manière dont, dans les pratiques, elles peuvent être contournées, remises en cause, réinterprétées dans des configurations parfois inédites.

Ces réflexions seront menées autour de 4 axes :

1. Circulations des normes internationales et productions des savoirs scientifiques :
2. Circulation des savoirs localisés et normes internationales
3. Idées, normes et savoirs dans les circulations des marges
4. Circulations des idées et des normes politiques

En savoir plus

Comité d'organisation

Pierre Guidi, (CEPED, IRD)
Fatiha Kaouès, (GSRL, EPHE)
Mina Kleiche-Dray, (CEPED, IRD)
Pénélope Larzillière, (CEPED, IRD)
Isabelle Léglise, (SeDyL, CNRS)
Marie-Albane de Suremain, (CESSMA, UPEC)
Denis Vidal, (URMIS, IRD)
 

Mots-clés :