La filière Commerce international contribue à un livre blanc sur la gestion de l'épidémie de Covid-19

Dans le cadre d'un projet tutoré, plusieurs étudiants de la licence professionnelle « Développement international de l'entreprise vers les marchés émergents » ont contribué à l'élaboration d'un livre blanc, issu d'une collaboration de plusieurs partenaires privés et publics durant les débuts de l'épidémie.
Livre blanc « Covid-19, analyse rétrospective : Comparaison de la gestion de la crise des 6 premiers mois d’épidémie à travers le monde »

Une analyse rétrospective et comparative issue d'une intelligence collective

La pandémie liée au Covid-19 s’est rapidement internationalisée conduisant les états à prendre des mesures sanitaires drastiques dont le confinement des populations, dans des proportions inédites. Dès le début de la pandémie, la plateforme Épilogue développée par la startup Kap Code a eu pour ambition de colliger les données scientifiques et les données des réseaux sociaux disponibles pour la France, dans un premier temps, avec la volonté d’étendre cette collecte de données à d’autres pays.
 
De cette volonté de comparaison interpays et de prise en compte du facteur interculturel dans la gestion de la crise sanitaire est né le livre blanc intitulé « Covid-19, analyse rétrospective : Comparaison de la gestion de la crise des 6 premiers mois d'épidémie à travers le monde », rédigé par Kap Code, l’Inalco, TechToMed, le cabinet d’avocat Pons & Carrère, datacraft et 23 Consulting.

L'expertise de nos étudiants au service de la Health Tech

Ce projet est le fruit d’un important travail de recherche et d’analyse réalisé par nos étudiants grâce à leurs compétences linguistiques et leur connaisance pointue des pays étudiés (Chine, Japon, Corée et Russie), qui a ensuite permis aux différents partenaires d’Épilogue de mener une étude comparative sur plusieurs thèmes phares de la gestion de la crise sanitaire.

Les étudiants ont apporté leur capacité à analyser les informations émanant des différents pays sujets de l'étude, à les hiérarchiser et à les synthétiser. La connaissance de la langue, mais aussi des codes culturels, a été un élément crucial du projet. Pour Jean-Louis Truel, tuteur du projet et enseignant en management international et en politique économique au sein de la filière Commerce international, « La dimension la plus formatrice a été de partir de l'information brute et d'en tirer une synthèse de niveau professionnel, dans un cadre uniforme pour les différents pays. Les étudiants ont ensuite été confrontés aux exigences spécifiques à une publication. ».

Contact

Secrétariat pédagogique

    • Erika MOCIK
    • Secrétaire pédagogique de la filière Commerce International
    • 01 81 70 11 41
    • Bureau 3.25 A
65 rue des Grands Moulins
75013 Paris