France-Grèce, 1915-1995 : archives, histoire, mémoire - 24-26 novembre 2016

visuel coll France-Grece
Voilà 100 ans, le 24 novembre 1916, la Grèce de Vénizélos entrait en guerre aux côtés de l’Entente. Il y a 70 ans, les boursiers grecs du Mataroa venaient étudier à Paris, loin  du climat de guerre civile qui couvait dans leur patrie.
Aujourd’hui, des Grecs et des Français – archivistes, chercheurs et témoins ou  acteurs de l’histoire franco-hellénique – se réunissent au Sénat et à la Cité internationale universitaire de Paris dans le but d’examiner, en confrontant des sources grecques et françaises parfois méconnues, les multiples liens qui ont uni la France et la Grèce au XXe siècle et perpétué une relation privilégiée remontant à la guerre d’Indépendance de 1821.
 
Est-il possible, pour une période courant de la Grande Guerre jusqu’au départ du pouvoir en 1995 du Président Mitterrand et de son homologue Constantin Caramanlis, d’observer des constantes dans les rapports de ces deux nations ? Si l’on se souvient du combat commun contre le nazisme, de la cordialité des contacts noués par René Coty et les souverains hellènes en 1956, approfondis par le soutien du général de Gaulle à l’association de la  Grèce à la Communauté économique européenne, qu’advint-il des relations franco-helléniques durant la dictature des Colonels ? Le cri « Grèce France, alliance ! » qui accueillit Caramanlis à son retour à Athènes en 1974, à bord de l’avion du Président Giscard d’Estaing, est-il l’expression d’un sentiment inscrit dans la durée ? Peut-on parler, comme François Mitterrand, d’« affinités électives » entre la France et la Grèce ? Quels phénomènes migratoires les ont liées ? Quelles sont enfin la teneur et la profondeur de leurs échanges intellectuels et culturels ?
 
Le présent colloque constitue le premier acte d’une collaboration scientifique plus large lancée en 2015 par les Archives nationales. Elle associe les Archives générales de l’État hellénique et l’École française d’Athènes et vise à repérer, étudier et valoriser les  sources croisées de l’histoire franco-hellénique.
 
Colloque international coorganisé par les Archives nationales et les Archives générales de l’État hellénique, sous le haut patronage du Sénat et l’égide de l’Ambassade de Grèce en France, avec le soutien du Conseil international des Archives et en partenariat avec l’École française d’Athènes, le Centre culturel hellénique, le Musée national d’histoire de l’immigration, l’Institut national des langues et civilisations orientales (Centre d’étude et de recherche sur les littératures et oralités du monde et Centre d’étude et de recherche Moyen-Orient Méditerranée), le Collège néerlandais de la Cité internationale universitaire de Paris et la Fondation hellénique.
 
Coordination : Maximilien Girard
 
Contact : thomas.jacquemain@culture.gouv.fr
 
Entrée dans la limite des places disponibles.
Pré-inscription obligatoire auprès du Sénat pour la journée du 24 novembre et auprès de la Fondation hellénique pour le 26 novembre.
 
Sénat
15, rue de Vaugirard
75006 Paris
 
Collège néerlandais
61, boulevard Jourdan
75014 Paris
 
Fondation hellénique
47b,  boulevard Jourdan
75014 Paris
 
www.senat.fr/evenement/colloque/colloque_france_grece_2016.html
 
fondation.hellenique.adm@wanadoo.fr
 
PROGRAMME

Jeudi 24 novembre 2016
Sénat, salle Clemenceau

 
8h40-9h00 Accueil
 
Introduction

9h00-9h50 Discours des personnalités présentes
 
9h50-9h55
Présentation du colloque
par Maximilien Girard, Archives nationales, coordonnateur
 
Session I : Histoire politique, militaire, diplomatique

9h55-10h15
Quelques traces de la présence française à Thessalonique au tournant du XXe siècle dans les fonds des archives historiques de la Macédoine
par Nestor Bamidis, Archives générales de l’État - Grèce, Archives historiques de Macédoine, Thessalonique
 
10h15-10h35
L’armée française en Grèce de 1915 à 1918
par Frédéric Guelton, historien, Mission du Centenaire
 
10h35-10h55
La « fille aînée  de l’Église », les Églises grecques orthodoxes et la reconfiguration du champ religieux européen autour de la Grande Guerre
par Anastassios Anastassiadis, École française d’Athènes
 
10h55-11h15 Discussion et pause
 
11h15-11h35
Les relations entre la France et la Grèce à la lumière des archives du ministère des Affaires étrangères et la question particulière des traités de paix de 1919 à 1923
par Anne Liskenne, Archives du ministère des Affaires étrangères

11h35-11h55
La Grèce vue par la France dans  le premier après-guerre à travers les archives françaises (1919-1924)
par Elli Lemonidou, Université de Patras

11h55-12h15
Instantanés des relations diplomatiques franco-helléniques pendant la dictature en Grèce (1967-1974)
par Géorgios Polydorakis, Archives diplomatiques grecques
 
12h15-13h50 Discussion et déjeuner
 
13h50-14h10
Promouvoir l’image de la Grèce en France à partir des voyages officiels des dirigeants des deux États (1956-1986). Sources  des Archives générales de l’État hellénique
par Giannis GLavinas, Archives générales de l’État - Grèce, Service central
 
14h10-14h30
Les archives des chefs de l’État : une source pour l’histoire des relations franco-helléniques au XXe siècle ?
par Maximilien Girard, Archives nationales
 
14h30-14h50
La politique européenne de la Grèce et la contribution de la France à travers les fonds archivistiques grecs
par Marietta Minotou, Archives générales de l’État - Grèce, Service central
 
14h50-15h20
Interventions de Monsieur le Sénateur Luc Carvounas, président du groupe interparlementaire France-Grèce du Sénat, et de Madame la Députée Marietta Karamanli, présidente du groupe France-Grèce de l’Assemblée nationale [sous réserve]
 
15h20-15h40 Discussion et pause
 
Session II : Communautés et individus
 
15h40-16h00
Travailleurs et réfugiés grecs d’Asie mineure en France durant la Grande Guerre et l’entre-deux-guerres
par Léna Korma, École française d’Athènes
 
16h00-16h20
Traces de sinistrés d’Asie mineure de la Grande Guerre et de la catastrophe de Smyrne conservées aux  Archives nationales
par Maximilien Girard, Archives nationales
 
16h20-16h40
Profils d’immigrés grecs, de l’entre- deux-guerres à la dictature des Colonels, dans  les fonds du ministère de l’Intérieur conservés aux  Archives nationales
par Violaine Challéat-Fonck, Archives nationales
 
16h40-17h00
La présence grecque en France (années 1960-1970) vue à travers les fonds des Archives générales de l’État hellénique
par Amalia Pappa, Archives générales de l’État - Grèce, Service central
 
17h00-17h20
Les immigrés grecs dans les archives de la Préfecture de police de Paris
par Pascale Etiennette, Préfecture de police de Paris
 
17h20-17h40
Les réfugiés grecs dans  les archives de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides
par Aline Angoustures, Office  français de protection des réfugiés et apatrides
 
17h40-18h00 Discussion et conclusion de la journée
 

Vendredi 25 novembre 2016
Collège néerlandais de la Cité internationale universitaire de Paris, auditorium

 
9h00-9h30 Accueil
 
Session III : Université, professeurs et étudiants. La nouvelle vogue de la Grèce en France. La présence scientifique française en Grèce
 
9h30-9h50
L’œuvre du linguiste Jean Psichari
par Despina Papadopoulou, docteur en histoire
 
9h50-10h10
Fondation d’une chaire et développement de l’histoire byzantine à la Sorbonne au XXe siècle
par Michel Kaplan, Université Paris-I Panthéon Sorbonne
 
10h10-10h50
La conception de l’enseignement du grec moderne d’Hubert Pernot et d’André Mirambel à travers leurs archives
par Alkistis Sofou, Université Paris-IV Paris Sorbonne et par Sofia Vassilaki, Institut national des langues et civilisations orientales
 
10h50-11h10
L’histoire de la Grèce moderne en France depuis la Seconde Guerre mondiale. Recherche et enseignement
par Méropi Anastassiadou, Institut national des langues et civilisations orientales
 
11h10-11h30 Discussion et pause
 
11h30-11h50
Au départ du voyage du Mataroa. Documents du fonds Octave Merlier du Centre d’études micrasiatiques
par Stavros Anestidis, Centre d’études micrasiatiques
 
11h50-12h10
La politique des bourses attribuées par le gouvernement français aux étudiants grecs (1920-1970)
par Nicolas Manitakis, Université nationale et capodistrienne d’Athènes
 
12h10-12h30
Concevoir une maison grecque à la Cité internationale. La Fondation hellénique par Nikolaos Zahos
par Maria Gravari-Barbas, directrice de la Fondation hellénique
 
12h30-14h30 Discussion et déjeuner
 
14h30-14h50
École française d’Athènes et Institut français de Grèce : destins croisés
par Lucile Arnoux-Farnoux, Université François-Rabelais de Tours
 
14h50-15h10
Des militaires en fouilles, traces et archives des activités archéologiques de l’Armée d’Orient
par Matthieu René-Hubert, doctorant en histoire ancienne Institut de recherche sur les archéomatériaux – Centre Ernest-Babelon, UMR  5060
 
15h10-15h20 Discussion
 
Session IV : Cultures partagées
 
15h20-15h40
Architectes français et architectes grecs formés en France dans  la Thessalonique de l’entre-deux-guerres
par Vassilis Colonas, Université de Thessalie
 
15h40-16h00
La Grèce à travers les archives de l’exposition universelle de 1937 (fonds des Archives nationales)
par Geneviève Profit, Archives nationales
 
16h00-16h20 Discussion et pause
 
16h20-16h40
Poètes grecs en France : présence et audience dans l’entre-deux-guerres
par Maria Tsoutsoura, docteur ès lettres habilité à diriger des recherches de l’université Paris-IV Paris-Sorbonne
 
16h40-17h00
Peut-on être moderne et classique à la fois ? Christian Zervos et les artistes grecs à travers le fonds d’archives Cahiers d’art (bibliothèque Kandinsky, Paris) et les archives de la Pinacothèque Ghika (musée Benaki, Athènes)
par Polyna Kosmadaki, Musée Bénaki
 
17h00-17h20
Le cinéma grec en France au XXe siècle
par Stéphane Sawas, Institut national des langues et civilisations orientales
 
17h20-17h50 Discussion et conclusions
 

Samedi 26 novembre 2016
Fondation hellénique de la Cité internationale universitaire de Paris

 
10h00-13h00
Intervention de Monsieur Jean-Loup Kuhn-Delforge, ancien ambassadeur de France en Grèce (2011-2015), et échange avec des acteurs des relations franco-helléniques au XXe siècle
 
 
13h00 Cocktail

Langue(s)

Région(s) du monde

Europe et Eurasie