La Grèce face au nouveau défi migratoire

L’Inalco apporte son expertise unique et sa connaissance des langues et du terrain à l’analyse des migrations, pour faire entendre la voix de ceux qui vivent l’exil. Théâtre, cinéma et exposition photographique viendront enrichir les tables rondes, débats d’experts et témoignages qui constituent ce cycle Migrations, ouvert au grand public pour un dialogue culturel riche et actuel.
Lesbos, l'île refuge

La Grèce face au nouveau défi migratoire

Séance présentée par Stéphane Sawas (professeur à l'Inalco)

Traditionnellement terre d'émigration, la Grèce connaît au tournant des années 1990 un brusque renversement des flux migratoires et devient en moins d'une décennie un important pays d'immigration. À la violente crise économique qui entraîne une nouvelle vague d'émigration s'ajoute aujourd'hui l'arrivée massive de réfugiés du Proche et Moyen Orient sur les côtes grecques, transformant une fois encore la mer Égée en cimetière marin. Ce nouveau défi migratoire réactive, chez les nombreux descendants des réfugiés grecs de l'entre-deux-guerres, la mémoire des catastrophes du passé.
 
Avec Gazmend Kapllani (écrivain et journaliste), Clara Villain (ancienne étudiante de l’Inalco volontaire à Lesbos) et Allain Glykos (écrivain et philosophe).

Interventions 

Parmi les immigrés arrivés d’Albanie en 1991, Gazmend Kapllani est l'un des premiers à s’affirmer comme écrivain de langue grecque. Ses éditoriaux et chroniques dans la presse donnent une large audience aux questions migratoires en Grèce et ses récits Petit journal de bord des frontières, Je m'appelle Europe et La Dernière Page sont traduits dans de nombreuses langues dont le français (éditions Intervalles). Il vit aujourd'hui entre l'Europe et les États-Unis où il enseigne l'histoire et l'écriture littéraire à l'Emerson College de Boston.
 
Ancienne étudiante de grec à l'Inalco, Clara Villain interrompt un séjour d’agrément en août dernier à Lesbos pour porter secours aux réfugiés. Elle partage cette expérience au quotidien sur son blog Un peu d'amour et d'eau fraîche, à travers des textes et des photographies, dont un choix est exposé à l'Inalco du 7 mars au 1er avril 2016.
 
Écrivain et philosophe, Allain Glykos est l’auteur d’une vingtaine de récits qui tous traitent de la mémoire et de la famille. Après Parle-moi de Manolis, Manolis de Vourla et Manolis, trois livres consacrés à l’exil de son père, Grec d’Asie mineure chassé en 1922 de sa terre natale lors de la « Grande Catastrophe », il prépare avec Antonin une bande dessinée sur l’expérience qu’il a vécue à Chio, en septembre dernier, où il a été amené à secourir des migrants syriens arrivés en zodiac de Çeşme.

 

Présentation séance de la séance 5 du cycle migrations et de l'expositon Lesbos, l'île-refuge

 
Lundi 07 mars 2016
A 18h30  - Auditorium
Inalco - 65 rue des grands Moulins Paris 13°
Accès RER C, ou M° ligne 14, arrêt Bibliothèque F. Mitterrand 
Entrée libre et gratuite


La rencontre sera suivie du vernissage de l'exposition de photographies de Clara Villain sur les réfugiés de l'île de Lesbos à 20h30. 
Plus d'informations sur l'exposition

 

Langue(s)

Région(s) du monde

Europe et Eurasie