Les Rêves s'affolent

Le langage poétique de Jean Elias, très inventif et inattendu, la forme sûre et sensible de ses vers, et l’incroyable richesse des illustrations d’Anastassia Elias font que ces créations traversent les barrières du temps et enchantent quiconque les approche, quels que soient son âge et sa sensibilité. Découvrez ces poèmes et illustrations dans notre galerie du 06 janvier au 20 février prochain. Certains poèmes de Jean Elias ayant été écrits en arabe, puis réécrits en français, c’est en double version arabe et française qu’ils figurent ici, pour la plus grande joie des amoureux des langues.
Les rêves s'affolent
Poète, critique littéraire, journaliste et expert formateur en journalisme, Jean Elias (Mazraet-Mathane, Liban 1952-Paris 2013) a publié en arabe plusieurs recueils de poèmes, des traductions et de nombreux articles critiques, avant de composer en français deux ouvrages poétiques pour la jeunesse : Grand-mère arrose la lune et Les rêves s’affolent. Les deux ouvrages sont accompagnés de dessins d’Anastassia Elias et publiés aux Editions Møtus (Landemer / 50460 Urville-Nacqueville), respectivement en 2006 et 2013. Grand-mère arrose la lune a reçu le Prix Lire et Faire Lire du Printemps des Poètes en France en 2006. Quant au deuxième recueil, il a rejoint les grandes réussites de la collection Pommes Pirates Papillons, dont nombre de poèmes figurent désormais dans les anthologies et les manuels scolaires. Certains poèmes de Jean Elias ont été publiés dans la prestigieuse Nouvelle revue française (NRF). Aux journalistes français et francophones, il a offert un précieux site d’orientation : http://www.cyberjournalisme.net/.

Anastassia Elias, illustratrice d’origine russe, explore différentes techniques : peinture, dessin, collage et sculpture sur papier. Une partie de son travail aboutit à des publications pour la jeunesse : outre ses travaux avec Jean Elias, ses dessins accompagnent, entre autres, Les yeux d’Yseut de François David (Rocher, 2007), Georges Brassens, avec à la lèvre un doux chant de François David, Albert Einstein, le grand esprit de la physique de Marilyn Plénard (Ed. À dos d’âne, 2013), et Contes et légendes du Cameroun, collectés et traduits par Didier et Jessica Reuss-Nliba (Flies France, 2014). Son travail a été́ exposé en France, à Hong Kong, à Singapour, etc.
 

Exposition Les Rêves s'affolent

Du 06 janvier au 20 février 2015
Galerie du pôle des langues et civilisation
Ouverte du lundi au samedi de 08h à 22h
Entrée libre et gratuite

Organisateurs (contacts):
Kadhim J. Hassan (CERLOM)
Catherine Géry (CERRUS – CREE)
Anastassia Elias

Thème(s) :