Séminaire mensuel « Sociétés, politiques et cultures du monde iranien » (2018-2019)

visuel par défaut

Le séminaire Sociétés, politiques et cultures du monde iranien est organisé par Monde iranien et indien (MII). Il vise à présenter des recherches récentes sur l’Iran et le monde iranien (Afghanistan, Inde, Asie Centrale) dans une perspective pluri-disciplinaire (Histoire, Sciences politiques, Anthropologie, etc.). Selon les séances, un ou deux intervenants présenteront leurs travaux respectifs.

Ce séminaire se veut un lieu d’échanges et de débats intellectuels. Il est ouvert à tous les chercheurs travaillant sur le monde iranien, aux étudiants de master, aux doctorants ainsi qu’aux chercheurs sur d’autres aires culturelles.

Ce séminaire peut être validé dans le cadre de l’enseignement d’Études iraniennes (Université Sorbonne Nouvelle - Paris3) sous certaines conditions.

Séminaire mensuel « Sociétés, politiques et cultures du monde iranien » (2018-2019)


Programme des prochaines séances

Toutes les séances auront lieu à l'Inalco - Pôle des langues et civilisations (PLC) - 65 rue des Grands Moulins - 75013 Paris

Jeudi 7 février 2019 - 17h-19h - salle 5.01
The Sufi, the village and the city. Hagiography and social history in 17th-century Bukhara
par Florian SCHWARZ, directeur de l’Institut für Iranistik, Österreichische Akademie der Wissenschaften (Vienne, Autriche)

Jeudi 4 avril 2019 - 17h-19h - salle 5.01
A Critical History of the Evolution of Modern Kurdish Poetry from the Late Nineteenth Century to the 1940s
par Farangis GHADERI (University of Exeter)

Jeudi 16 mai 2019 - 17h-19h -  salle 5.01
Nouvelles recherches en études zoroastriennes (intitulé exact de l’intervention à confirmer)
par Samra AZARNOUCHE (EPHE) 

Jeudi 6 juin 2019 -17h-19h - salle 5.01
Masculinity, Organized Crime and Violent Conflict : Exploring the Origins of Tajikistan’s Civil War
par Tim EPKENHANS (Université de Fribourg)


Organisateurs
Amr Ahmed (Inalco), Samra Azarnouche (EPHE), Oliver Bast (Sorbonne nouvelle – Paris 3), Agnès Devictor (Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne), Julien Thorez (CNRS)