Témoignages des anciens étudiants CFI

Les étudiants de la filière CFI étaient présents à la remise des Masters vendredi 4 avril. Retrouvez quelques témoignages de ces nouveaux "anciens" : - Cette année représente à mes yeux un échange perpétuel et un dialogue entre personnes de cultures différentes - Sur le plan professionnel, je voudrais dire que c'était pour moi une expérience extraordinaire - Etant donné que je suis un pur produit des Langues'O, je pense qu'une telle formation ne peut qu'être bienvenue pour s'ajouter à un cursus de langue typique de l'Inalco".
les etudiants du magistère recoivent leur diplome de la Présidente de l'Inalco
TÉMOIGNAGES
 
« And yet this is an example of the experience from which theory can be taken. We experienced the unfolding of a project in which we were involved and in which we had vital roles. We experienced the life of a group from cradle to grave. 
We experienced culture shock in our own backyard. Perhaps it is this, the global view of the course that can give each student the greatest benefit. And this is, in essence, what I believe can be called the “hidden curriculum” of the course. In fact it is not even hidden. All its aspects are written in the brochure: one simply has to develop the sight to see it.
 » Sara –
 
« Les cours de communication étaient inoubliables et très importants dans le cadre de notre formation. Pour la première fois j’avais l’impression d’être impliquée dans un milieu professionnel depuis une salle de cours. Tout ,ce qui a été dit en cours me servira dans la recherche de stage, de travail, mais aussi à observer les différentes offres. J’ai appris à faire une sorte de « décryptage » du milieu professionnel ». Cecilia – 2012-2013
 
"What is good is that we did intercultural communication thought another language than French, so it was also exploring another way of thinking, tackling of matters”. Emmanuelle 2012-2013
 
« La création d’un site Internet m’a également fait comprendre que ce type de projet est possible, malgré des préjugés sur mes incapacités techniques. Je n’ai jamais eu l’esprit informatique, pourtant j’ai su trouver ma place dans un groupe. C’est bien la première fois que je fais un travail sans avoir à me confronter à des conflits entre collègues ou amis qui détruisent tout rapport humain ». Cecilia 2012-2013
 
« J’ai beaucoup apprécié les séances du samedi – démarche interculturelle – où je me suis découverte avec le reste du monde. Je pense que ce volet de la formation est essentiel pour la filière et pour toute personne qui se destine à travailler en relation avec d’autres cultures » Jemina 2012-2013
 
« De nombreux facteurs (de l’UE démarche interculturelle) ont déjà considérablement changé ma manière de me comporter, de réfléchir ou de communiquer - avec des personnes de langues et/ ou cultures différentes » Manon - 2011-2013
 
« Dans le cadre de mon stage dans une association proposant des formations aux bénévoles enseignants le français aux migrants, j’ai pu assister à un séminaire européen - organisé par le Ministère de l’Intérieur français, présentant les dispositifs d’accueil des primo arrivants en Europe. Des membres de la Commission européenne et les différents ministères des affaires intérieurs européens étaient invités. La dernière journée était consacrée entièrement à la place de l’interculturel dans l’accueil. Apprendre qu’il existe de tels programmes et des ministères dédiés à l’interculturel, et en rencontrer les acteurs m’a procuré une joie immense. J’ai eu l’impression d’être à ma place, de vire ma formation CFI comme une opportunité novatrice et merveilleuse. » Manon 2011-13
 
« J’ai compris que la culture pouvait aussi devenir un atout, et je comprends – grâce à cette formation, pourquoi il est important d’avoir accès à certains aspects de a culture des personnes que l’on accompagne. Cela m’a aidé à me projeter professionnellement. Personnellement je me suis souvent retrouvée dans des situations dans lesquelles je ne me sentais soit pas comprise, soit même pas concernée, à cause de ce qui me semblait être une barrière culturelle, et je sais que beaucoup de personnes sont dans le même cas. Je commence à penser autrement et à imaginer de nouvelles ouvertures pour plus tard ». Imane 2011-2013