Appel à communications pour la VIIIe Rencontre du réseau Transfopress : "Paris, métropole polyphonique : pour une histoire de la presse parisienne en langue étrangère (XIXe-XXIe siècle)"

La VIIIe Rencontre du réseau Transfopress "Paris, métropole polyphonique : pour une histoire de la presse parisienne en langue étrangère (XIXe-XXIe siècle)" aura lieu à Paris (BNF and BULAC) du 9 au 11 mars 2022.
The VIIIe Meeting of Transfopress network "Paris, Polyphonic Metropolis : The Foreign-Language Press in the French Capital (19th-21st Centuries)" will take place in Paris on Paris (BNP and BULAC) from March 9th to 11th, 2022.
Bannière Transfopress
Date limite :
Lundi, 30 août, 2021
Equipe de recherche :

Appel à communication pour la VIIIe Rencontre du réseau Transfopress : "Paris, métropole polyphonique : pour une histoire de la presse parisienne en langue étrangère (XIXe-XXIe siècle)"

Date : 9-11 mars 2022
 
Lieu : Paris (BNF, BULAC)
 
Organisateur : Réseau Transfopress
 
Coordinateur (au nom du réseau Transfopress) : Nicolas Pitsos
 
Institutions co-organisatrices : Centre d'Histoire Culturelle des Sociétés Contemporaines (Université Paris-Saclay), BNF, CREE (Inalco), ICT (Université de Paris), LARCA UMR 8225 (Université de Paris, CNRS)
 
Partenaires : BULAC, La contemporaine
 
Comité d'organisation : Diana Cooper-Richet, Bénédicte Deschamps, Stéphanie Prévost, Isabelle Richet
 
Paris, comme d'autres mégapoles-métropoles européennes et mondiales, s'est construite au fil du temps par une succession de migrations internes, auxquelles sont venues s’ajouter plusieurs vagues d’immigration. République des arts et des lettres, lieu de refuge, de création et de légitimation, surnommée la « Babel des temps modernes », la Ville-Lumière a été au cours de deux derniers siècles, une destination privilégiée de différents types de mouvement de population. Sous la Monarchie de Juillet, le Second Empire et jusqu'à la Troisième République, des étudiants et des artistes de toutes origines évoluent dans l'espace parisien à côté de réfugiés politiques et d'ouvriers de provenances multiples, mais également de visiteurs et de résidents fortunés. On s'installe à Paris pour fuir la répression ou la persécution politique, pour échapper à des scandales financiers ou sexuels (Oscar Wilde), pour profiter de l'offre culturelle et scientifique de la ville, ou encore en espérant y trouver un moyen de subsistance. Depuis la Deuxième Guerre mondiale, la Guerre Froide, la décolonisation, la multiplication de guerres civiles ou de confrontations régionales à partir des années 1990, des victimes de régimes autoritaires et totalitaires ou de conflits y ont côtoyé des artistes attirés par la créativité culturelle de la capitale française, des dissidents et exilés politiques y ont rejoint des migrants à la recherche d'un meilleur avenir. Des personnes d'horizons géographiques divers et variés, ont constitué la société parisienne et ont contribué à la fabrique d’une métropole cosmopolite et polyphonique.
Au sein de cette mosaïque d'une grande diversité linguistique, des journaux et des périodiques s'adressant à un public maîtrisant peu ou pas le français, ont vu le jour.
 
Ce colloque se fixe pour objectif de mettre en évidence la contribution de la presse, publiée dans la région parisienne, dans des langues autres que le français – dont nombre des titres restent encore à découvrir - à une meilleure connaissance de sa topographie, de sa polyphonie, de sa sociologie, de l’évolution de son paysage socioculturel et de son éventuel apport à une meilleure intégration de ses lecteurs dans leur lieu d’accueil. L’étude des journaux et des périodiques fondés par ou pour les différentes communautés linguistiques, devrait permettre d’éclairer cet angle mort de l’histoire de la presse parisienne et de poser les jalons d’une histoire polyphonique de la presse publiée à Paris et dans ses environs directs.

Il s'agit de relever les différents lieux liés à la production et à la circulation de ces journaux, de repérer les acteurs qui les ont initiés, alimentés et fait vivre, répertorier les langues et les formes de leur rédaction et de leur publication. Cette presse a été produite dans des imprimeries, a circulé grâce à des réseaux de distribution, a introduit ou reproduit des modèles éditoriaux, a touché un lectorat et a également stimulé une vie économique et culturelle spécifique, grâce notamment aux publicités qu'elle héberge pour des entreprises ou des associations reflétant l'activité des différentes communautés linguistiques.
 
Lors de ce colloque, qui vise à réunir d’un côté des chercheurs travaillant sur l'histoire de la presse, l'histoire de l'immigration, l’histoire de l’exil, de l’expatriation et du « tourisme », l'histoire de Paris et de ses quartiers, notamment, et d’un autre côté les acteurs des bibliothèques œuvrant pour le signalement, la conservation et la valorisation de ces collections, les communications pourraient :
  • proposer des panoramas par langue ou période de publication 
  • aborder des thématiques transversales 
  • constituer un corpus, en répertoriant les périodiques et en esquissant une cartographie dans le paysage bibliothécaire parisien
  • mener des études prosopographiques sur les acteurs (rédacteurs, éditeurs, imprimeurs)
  • explorer le contenu des périodiques en question, en lien avec la vie sociopolitique, économique et culturelle parisienne
  • reconstituer les réseaux de circulation de personnes, d’idées, de modèles médiatiques
  • étudier les transferts culturels, à la fois entre les périodiques allophones, mais aussi dans leurs interactions avec la presse publiée en français ou encore les modèles importés de l'étranger
  • effectuer des études sur la réception de cette presse, au sein de l’espace médiatique parisien
  • évaluer l'influence de cette presse dans les pays d'origine de leurs éditeurs et de leurs lecteurs (influence culturelle, politique...) 
Modalités de soumission
Si vous souhaitez participer aux travaux de ce colloque, prévu à Paris en mars 2022, veuillez envoyer d'ici le 30 août 2021, à l'adresse suivante transfopress2022@gmail.com, votre proposition en français ou en anglais, de 1500 caractères maximum, suivie d'une brève présentation bio- bibliographique. Les notifications d’acceptation seront communiquées fin septembre 2021. Les langues de travail de cette rencontre seront le français et l’anglais.
 
Une sélection de communications sera publiée dans le cadre d'un ouvrage collectif. Les modalités d’organisation – présentiel ou visioconférence, voire les deux - de ce colloque seront choisies en fonction de l'évolution de la crise sanitaire et précisées par la suite.

Comité scientifique :
  • AZIZI Asmaa, LabSIC/Université Sorbonne Paris Nord
  • COLLIGAN Colette, Simon Fraser University
  • COEURÉ Sophie, ICT/Université de Paris
  • COOPER-RICHET Diana, CHCSC/Université Paris-Saclay, coordinatrice du réseau Transfopress
  • DESCHAMPS Bénédicte, LARCA UMR 8225/Université de Paris, CNRS
  • DOS SANTOS Graça, CRILUS/Université Paris Nanterre
  • DREYFUS-ARMAND Geneviève, CERMI, FRAMESPA/Université de Toulouse- Jean Jaurès
  • GUICHARD Benjamin, BULAC
  • GUIMARÃES Valéria dos Santos, UNESP - Universidade Estadual Paulista, Brésil
  • HOREL Catherine, CETOBaC/Ehess, CNRS
  • LEBRE Céline, La contemporaine
  • LE PAPE Isabelle, BNF
  • LOPEZ ROMERO Laura, Université de Malaga
  • LÜSEBRINCK Hans-Jürgen, Université de la Sarre
  • MERMIER Franck, Laboratoire d’Anthropologie Urbanités Mondialisations/CNRS
  • MEZZASALMA Philippe, BNF
  • PITSOS Nicolas, BULAC, CREE/Inalco
  • PREVOST Stéphanie, LARCA UMR 8225/Université de Paris, CNRS
  • PROVATA Despina, Université nationale et capodistrienne d'Athènes
  • RICHET Isabelle, Université de Paris
  • SANTIAGO GOMEZ Arnulfo Uriel, Universidad Autónoma Metropolitana, Mexique
  • SERVANT Catherine, CREE/Inalco
  • TÜRESAY Özgür, Proclac/EPHE-PSL
  • YON Jean-Claude, École Pratique des Hautes Études/PSL
  • YU Loïc Min, BULAC

Call for Papers for VIIIe Meeting of Transfopress network : "Paris, Polyphonic Metropolis: The Foreign-Language Press in the French Capital (19th-21st Centuries)"

Date : 9-11 March 2022

Place : Paris (BNF, BULAC)

Organiser : Transfopress Network
 
Coordinator (on behalf of Transfopress Network) : Nicolas Pitsos
 
Co-organisers : Centre d'Histoire Culturelle des Sociétés Contemporaines (Université Paris- Saclay), BNF, CREE (Inalco), ICT (Université de Paris), LARCA UMR 8225 (Université de Paris, CNRS)
 
Partners : BULAC, La contemporaine
 
Organisation committee : Diana Cooper-Richet, Bénédicte Deschamps, Stéphanie Prévost, Isabelle Richet
 
Paris, like most European and international megalopolises-metropolises, was built over time through a series of migration waves both from within France and from abroad. Republic of the Arts and Letters, place of exile, creation, and legitimization, known as the « Babel of modern times», the City of Lights has been, since the early 19th century, a privileged destination for various population movements. Under the July Monarchy, the Second Empire and up to the Third Republic, students and artists of all origins settled in Paris next to political refugees, workers but also visitors and wealthy residents. People came to Paris, to run away from repression or political persecution, escape financial or sexual scandals (Oscar Wilde), take advantage of the scientific and artistic stimuli offered by the city or simply to earn a living. Since the Second World War, the Cold War, decolonization, the proliferation of civil wars or regional conflicts since the 1990s, victims of authoritarian or totalitarian regimes and military conflicts have moved to Paris, together with artists attracted by the French capital’s cultural creativity, while political dissidents and exiles have joined migrants looking for a better future. People of various geographical horizons have helped to shape Parisian society and have contributed to the fabric of a polyphonic and cosmopolitan metropolis.
Within this cultural mosaic and this patchwork of languages, a series of newspapers and periodicals have been published to address the needs and interests of people whose mastery of the French language was limited or inexistant.
 
Our conference aims to highlight the contribution of the foreign-language press published in Paris and its outskirts - of which many titles remain to be discovered - to a better understanding of the topography, polyphony, and sociology of the city. It will also look at how this press influenced the evolution of the Parisian sociocultural landscape and facilitated a better integration of its readers to the host country. The study of newspapers and periodicals, founded for and by various linguistic communities, should allow us to shed light on a relatively unknown aspect of the history of the Parisian press and help us lay the groundwork for a polyphonic history of the press published in Paris and its surrounding suburbs.

Our aim is to discover the sites connected to the production and circulation of these periodicals, identify the persons who initiated and developed them, list their languages and discuss their style as well as the working of their editorial teams. These periodicals were produced in print shops and circulated through distribution networks; they introduced or reproduced editorial patterns and reached a particular readership; they also stimulated a specific cultural and economic life, thanks notably to advertisements for businesses or associations which reflected the activities of various linguistic communities.
 
This conference aims to bring together researchers specializing in the history of the press, migration studies, the history of exile, expatriation and tourism or the history of Paris, as well as librarians working on the indexing, conservation, and valorisation of these holdings.
 
Papers are invited on the following topics (the list is not exhaustive) :
  • panoramic approaches by language or publication period 
  • cross-cutting themes or comparative approaches 
  • constitution of a corpus and identification of holdings in order to draw a cartography of the Parisian libraries’ landscape 
  • prosopographical studies of the protagonists (editors, journalists, printers etc...)
  • analysis of the content of these periodicals in connection to the Parisian socio- political, economic and cultural life
  • exploration of the networks through which people, ideas and media models circulated
  • cultural transfers between foreign-language periodicals and through their interactions with periodicals published in French or abroad
  • reception of these periodicals within the Parisian mediatic space
  • political and cultural impact of the foreign-language press on the native countries of editors and readers 
Submission guidelines
Scholars interested in participating in this research meeting to be held in Paris on March 9th-11th 2022, should send their proposal – with a title and a 250-word abstract in French or English, a short bio-bibliographical note and their e-mail-, before 30 August 2021, to the following address : transfopress2022@gmail.com
Notifications will be sent by the end of September 2021. The workshop languages are English and French. Selected papers will be published in a collective volume.
Practical arrangements – in-person meeting or zoom conference, or a mix of both – will depend on the evolution of the COVID-19 crisis and will be specified at a later date.

Scientific committee :
  • AZIZI Asmaa, LabSIC/Université Sorbonne Paris Nord
  • COLLIGAN Colette, Simon Fraser University
  • COEURÉ Sophie, ICT/Université de Paris
  • COOPER-RICHET Diana, CHCSC/Université Paris-Saclay, coordinatrice du réseau Transfopress
  • DESCHAMPS Bénédicte, LARCA UMR 8225/Université de Paris, CNRS
  • DOS SANTOS Graça, CRILUS/Université Paris Nanterre
  • DREYFUS-ARMAND Geneviève, CERMI, FRAMESPA/Université de Toulouse- Jean Jaurès
  • GUICHARD Benjamin, BULAC
  • GUIMARÃES Valéria dos Santos, UNESP - Universidade Estadual Paulista, Brésil
  • HOREL Catherine, CETOBaC/Ehess, CNRS
  • LEBRE Céline, La contemporaine
  • LE PAPE Isabelle, BNF
  • LOPEZ ROMERO Laura, Université de Malaga
  • LÜSEBRINCK Hans-Jürgen, Université de la Sarre
  • MERMIER Franck, Laboratoire d’Anthropologie Urbanités Mondialisations/CNRS
  • MEZZASALMA Philippe, BNF
  • PITSOS Nicolas, BULAC, CREE/Inalco
  • PREVOST Stéphanie, LARCA UMR 8225/Université de Paris, CNRS
  • PROVATA Despina, Université nationale et capodistrienne d'Athènes
  • RICHET Isabelle, Université de Paris
  • SANTIAGO GOMEZ Arnulfo Uriel de, Universidad Autónoma Metropolitana, Mexique
  • SERVANT Catherine, CREE/Inalco
  • TÜRESAY Özgür, Proclac/EPHE-PSL
  • YON Jean-Claude, École Pratique des Hautes Études/PSL
  • YU Loïc Min, BULAC
Région du monde :
Europe et Eurasie