Moyen Âge et époque moderne : phénoménologie des représentations de l’altérité entre Orient et Occident

Projet Prometeo Linea 3 Université de Catane / INALCO, CERMOM

XIIème Colloque international Moyen Âge Roman et Oriental

Catane, les 21 et 22 novembre 2019
visuel par défaut
Date limite :
Dimanche, 30 juin, 2019
Equipe de recherche :
Le XIIème Colloque international Moyen Âge Roman et Oriental, qui aura lieu au Département des Sciences humaines les 21 et 22 novembre 2019, organisé en collaboration avec l’INALCO et le CERMOM, abordera un thème fondamental dans les pratiques relationnelles et dans leur représentation artistique et culturelle: la manifestation, dans une période de longue durée, du Moyen Âge à la modernité, de typologies différentes de l’altérité dans des oeuvres littéraires, artistiques et culturelles d’Orient et d’Occident. L’objectif est de répondre à la nécessité de se tourner vers une possible phénoménologie du rapport Moi/Autre (Pioletti,2018).
 
La question du conflit/dialogue dans le rapport avec l’Autre mérite en effet d’être examinée selon des points de vue, références et paramètres culturels différents et flexibles. Dans ce sens, le recours aux catégories de proximité et de voisinage, que nous avons utilisées lors du Colloque qui a eu lieu à Paris les 8 et 9 novembre 2018, peut aboutir à des résultats novateurs à différents niveaux.
 
L’approche puise ses prémisses méthodologiques dans les études interdisciplinaires et comparatives qui, par le biais de lectures croisées de textes rédigés en divers domaines, et par un regard plus large sur la modernité, montrent que la réflexion sur le passé et sur le rapport Moi/Autre (conçus dans les acceptions d’individu, communauté, espace, système culturel, code linguistique) sert de base de départ pour trouver des solutions aux problèmes du présent. L’ouverture de la recherche à des aspects importants de la modernité et à des thématiques liées aux rituels, religions, racismes, ethnicités et dynamiques du multiculturalisme, exige l’adoption d’une approche qui, tout en restant fidèle à la philologie, se caractérise par la reconsidération des ‘discours ‘ traditionnels jusqu’à présent produits, dans le domaine des sciences humaines et sociales, à la lumière de leurs significations culturelles.
 
Les propositions de communication doivent de préférence suivre cinq axes thématiques et méthodologiques :
  1. Altérité dans le Moyen Âge Roman et Oriental. Dans le contexte de la perspective méthodologique du ‘comparatisme philologique’, les communications seront axées sur la dimension de l’altérité, dans les textes du moyen âge roman et oriental ; une attention particulière sera accordée aux formes de filiation et de contamination thématique, à la dimension de l’espace et à la construction sémiotique de l’Autre dans le Moyen Âge roman et oriental.
  2. Voisinage/proximité/altérité. Les communications suivront le paradigme de la sociabilité et du voisinage dans les relations d’altérité, avec une attention particulière aux aspects qui ressortent de la réflexion déjà menée, dans les domaines historique, urbanistique et socio-anthropologique.
  3. Des éléments linguistiques et rhétoriques de l’altérité. Les formes rhétoriques de construction de l’altérité et les phénomènes linguistiques et lexicographiques de la médiation culturelle feront l’objet de cet axe de communication, ouvert également aux créations néologiques, de matrice externe, dans la presse et dans la production artistique.
  4. Identité et Altérité dans l’expérience mystique. Les recherches concerneront la phénoménologie des représentations du divin dans sa relation avec l’humain, à travers les différentes formes du ‘discours’ mystique, entre mots et images, en vue d’une réflexion radicale autour du lien qui s’établit entre identité et altérité.
  5. Modernité et altérité / processus de formation. Les communications exploreront la thématique de l’altérité dans le passage entre les formes littéraires médiévales et modernes. Un accent particulier sera mis sur la fonction du rapport Moi/Autre, dans la construction des paradigmes culturels de la première modernité et dans les formes de sédimentation des identités nationales.
Les propositions (en italien, français, anglais) sont à faire parvenir, au plus tard, le 30 juin, aux trois adresses suivantes :  eliana.creazzo@unict.it - mirella.cassarino@libero.it.  ecreazzo@unict.it   lorepavo@unict.it
 
Le Comité scientifique communiquera l'acceptation des propositions sélectionnées avant le 20 juillet. Les frais de déplacement et de séjour sont à la charge des participants ou de leurs fonds de recherche.

Comité scientifique : L. Bottini, M. Cassarino, A. Chraibi, E. Creazzo, C. La Rosa, M. Marchetti, L. Pavone, A. Pioletti, A Scuderi.

Comité organisatif : M. Cassarino, E. Creazzo, C. La Rosa, L. Pavone.

Organisateurs : Mirella Cassarino (Université de Catane), Aboubakr Chraïbi (Inalco)