Alexandre ROY

ローア(名字)アレクサンドル(名前)alexandre.roy@inalco.fr

Responsabilités

ACTIVITES PEDAGOGIQUES (2020-21)
- Histoire du Japon, L2 (S3 et S4)
- L'économie du Japon, L3 (S6)
- Textes spécialisés - Sciences sociales, M1 (S1)
- Version, L3 (S2)
- Analyse et exercices, L1 (S1-S2)
(2016/17)

- Japon contemporain (civilisation et géographie), L1 (S1)
- L'économie du Japon, L2 (S4)
- Textes spécialisés - Sciences sociales, M1 (S1)
- Version, L3 (S2)
- Analyse et exercices, L1 (S1-S2)

ACTIVITES ADMINISTRATIVES

- Responsable des relations avec l'Université de Kyûshû.
- Chargé des relations avec le Sanctuaire de Meiji (Tôkyô).
- Représentant élu au Comité d'Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail
 

DOMAINES DE RECHERCHES

Titre de thèse : LE DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL JAPONAIS AU COURS DE LA SECONDE MOITIÉ DU XIXe SIÈCLE ANALYSÉ À PARTIR DU PORT DE MOJI (KYÛSHÛ NORD), soutenue le 29 mars 2013 à l'INALCO.
(recensée par Christophe Bouneau dans Entreprises et histoire, 2015/3 (n° 80), p. 184-6)

Domaines de compétences et centres d'intérêt particuliers :

    - Le développement économique du Japon moderne
         * le secteur du charbon
         * le transport ferroviaire et naval
         * les structures commerciales
         * la formation des grands groupes capitalistes (zaibatsu 財閥)
         * le développement de l'aéronautique japonaise

    - Les enjeux internationaux du développement économique du Japon moderne
         * la colonisation (Corée, Taiwan, Mandchourie)
         * le commerce extérieur (en particulier les exportations en direction de l'Asie)
         * l'expansion en Asie de la puissance économique japonaise (avec une mention spéciale pour les rapports à la Chine)

    - L'histoire de la pensée : la formation des premiers historiens et économistes japonais modernes

FORMATION ET PARCOURS PROFESSIONNEL

Après une formation d'historien-géographe spécialisé dans les questions économiques à l'Université de Bordeaux III (licence et maîtrise), Alexandre Roy a intégré l'INALCO afin de suivre une formation avancée sur les problématiques internationales (DESS HEI, option Asie-Pacifique) et s'est spécialisé dans l'étude de la langue et la civilisation japonaises (licence et DEA, Département JAPON). Il a ensuite consacré sa thèse de doctorat à l'analyse de la modernisation économique du Japon entre 1868 et 1905.
Doctorant associé à l'Université de Kyûshû 九州大学 entre 2004 et 2008, enseignant à l'Université de Toulouse II entre 2008 et 2013, il a soutenu sa thèse en mars 2013 à l'INALCO. Chargé d'un programme de recherches à l'Institut des Sciences sociales de l'Université de Tôkyô 東京大学社会科学研究所 (sous contrat avec la Japanese Society for the Promotion of Science) en 2013/14enseignant-chercheur assistant (Ater) en 2014/15 à l'INALCO, au Département des études japonaises et au Centre d'études japonaises, il est depuis la rentrée 2015 Maître de conférences au sein de cette même institution.

Publications

⼤大島久幸共著「三菱における航空機技術導⼊入と三菱商事」『三菱史料館論集』21号 (avec Ôshima Hisayuki, "Le rôle de la Compagnie commerciale Mitsubishi dans les premiers pas du groupe Mitsubishi dans les techniques de production aéronautique", Bulletin du Centre des archives de Mitsubishi, n° 21, année 2020, p. 1-13).

« La formation d’une première Asie orientale japonaise à l’aube du Vingtième siècle : une analyse des exportations de charbon japonais à partir du port de Moji (1890-1905) »,  dans Christian Galan et Jean-Marc Olivier (dir.), L’histoire du Japon et l’histoire au Japon, Toulouse : Privat, 2016, p. 175-201.
VIDEO de la communication "La formation d’une première Asie orientale japonaise à l’aube du Vingtième siècle : une analyse des exportations de charbon japonais à partir du port de Moji (1890-1905)", faite à Toulouse, colloque "Histoire du Japon et histoire au Japon (1853-2012)

« Le développement de la science économique au Japon dans la seconde moitié du xixe siècle et les premiers travaux japonais en histoire économique », Cipango, n°22, année 2015, p. 135-187. URL : http://journals.openedition.org/cipango/2627 ; DOI : 10.4000/cipango.2627

« The Beginnings of Japan’s Economic Hold over Colonial Korea, 1900-1919  »Cipango - French Journal of Japanese Studies [On line]. URL : http://journals.openedition.org/cjs/1046 ; DOI : 10.4000/cjs.1046 [traduction de l'article paru en 2011]

« L’implantation des colons agricoles en Corée entre 1905 et 1919 : l’histoire d’un échec », dans Jean-Michel Butel et Makiko Ueda-Andro (éd.), Japon Pluriel 9, Arles : Picquier, 2014, p.323-32.

« La maturation d'une discipline scientifique dans le Japon de l’ère de Taishô : L'histoire économique du Japon selon Takekoshi Yosaburô (1920) », dans Yves Cadot et Tomomi Ôta (éd.), Japon Pluriel 10, Arles : Picquier, 2014, p. 337-46.

« Les débuts de l’emprise japonaise en Corée coloniale (1900-1919) », Cipango. Cahiers d’études japonaises, n° 18, année 2011, p. 135-187. URL : http://journals.openedition.org/cipango/1524 ; DOI : 10.4000/cipango.1524  *TRADUCTION en ANGLAIS en 2015*

 

Maître de conférences

  • Discipline : Histoire, Géographie, Economie et commerce international
  • Section CNU : 15 - Langues et littératures arabes, chinoises, japonaises, hébraïques, d'autres domaines linguistiques, 22 - Histoire et civilisations : histoire des mondes modernes, histoire du monde contemporain
  • Equipe de recherche : IFRAE
  • Domaines de recherche : Le développement économique de la société japonaise moderne

Ecrivez-lui