Anne VIGUIER

Responsabilités

- Responsable des enseignements de civilisation pour le département Asie du Sud et Himalaya
- Membre de la commission des transversaux
- Membre du comité des Presses de l'Inalco


Cours 2016-2017
ASU1A01A : Initiation à l'histoire et à la géographie de l'Asie du Sud
ASU2A24A : Géographie de l'Asie du Sud
ASU2B05A : Histoire de l'Inde moderne et contemporaine
ASU2B24E : Histoire et géographie de l'Inde du Sud
ASU3A21A : Politique et institutions de l'Inde contemporaine
ASU3B23B : L'Inde et le monde
HSS4A04A : Ressources documentaires, nouveaux outils pour la recherche
HSS5A03A : Sociétés impériales et situations coloniales
 

Equipe de recherche 

CESSMA (Centre de recherche en sciences sociales sur les mondes américains, africains et asiatiques), UMR 245 INALCO/Université Paris-Diderot/IRD
http://www.cessma.univ-paris-diderot.fr/spip.php?article279
Co-responsable de l'axe "Construction et usages des savoirs"

Thèmes de recherche

Histoire urbaine de l’Inde moderne et contemporaine 
Histoire de l’Inde du Sud
Historiographie de l’Inde

Recherches actuelles

- Histoire des villes du pays tamoul au XIXe siècle
Cette recherche poursuit des travaux antérieurs et porte sur la région indienne aujourd’hui la plus urbanisée. Elle s’interroge sur la place de la ville dans la société et la culture tamoule et envisage les transformations du monde urbain dans une perspective régionale, en situation coloniale.

-  La fabrique des identités régionales en Inde (XVIIIe-XXe siècle)
Au-delà de l’approche classique de l’histoire du mouvement dravidien, ce nouveau projet de recherche vise à comprendre comment s'est développé le « nationalisme régional » qui s’est progressivement affirmé en Inde du Sud – plus particulièrement au Tamil Nadu — au cours de la période coloniale et pendant les vingt années qui suivirent l’indépendance. L’attention porte particulièrement sur les savoirs qui ont nourri l’attachement au territoire ainsi que sur l’écriture et les modalités de transmission d’une histoire singulière. Sous l’apparente unité forgée par le discours que portaient les élites provinciales, il s’agit de prendre en compte la diversité des formes d’attachements au territoire et des représentations qui leur sont liées, élaborées et transmises à l’échelle de la localité ou de la micro-région, et de comprendre ce qui a pu (ou non) favoriser leur popularisation à une échelle régionale. L'étude de cette construction doit prendre également en compte son hybridité, puisqu'elle fut aussi largement favorisée par la circulation et l'appropriation de savoirs et de savoir faire exogènes.


 

 

Publications

Direction d’ouvrages 

• (Dir. avec Harit Joshi), Ville et fleuve en Asie du Sud, regards croisés, Paris, Presses de l'Inalco, 2016 [2014]. http://books.openedition.org/pressesinalco/127
Introduction avec Harit Joshi et Chapitre V, "Madurai et la Vaigai à l’époque coloniale : reconfiguration urbaine et usages citadins du fleuve (Tamil Nadu), pp. 107-133.

• (Sous la direction de Nathalie Kouamé, en collaboration avec Catherine Coquery-Vidrovitch et Eric Meyer), Historiographies d’ailleurs. Histoire, pouvoir et sources : comment écrit-on l’histoire en dehors du monde occidental ?, Paris, Karthala, 2014.
"Quel passé, pour quelle nation ? Identité dravidienne et écriture de l’histoire en pays tamoul (Inde du Sud), du début du XIXe siècle aux années 1970", pp. 119-134.

Chapitre d’ouvrages 

• « Les sociétés urbaines dans l’Inde coloniale (1857-1947) », dans Les sociétés coloniales à l’âge des empires. Afrique, Antilles, Asie (années 1850-années 1950), C. Laux et J.-F. Klein (dir.), Paris, Ellipse, 2012, p. 281-288.
 • « L’Inde des campagnes au dernier siècle de la colonisation britannique (1850-1950) » (en collaboration avec J. Pouchepadass) dans Les sociétés coloniales à l’âge des empires. Afrique, Antilles, Asie (années 1850-années 1950), C. Laux et J.-F. Klein (dir.), Paris, Ellipse, 2012, p. 209-216.
• « Images et formes urbaines : l’héritage précolonial du pays tamoul » dans La ville en Asie du Sud, analyse et mise en perspective, V. Dupont et D.G. Heuzé, (eds.), collection Purusartha, vol. 26, Paris, EHESS, 2007, p. 43-77.

 Articles 

• « S’approprier le territoire. Les circulations collectives dans les villes d’Inde du Sud au XIXe siècle », Liame [En ligne], 24 | 2012, mis en ligne le 05 février 2012, URL :http://liame.revues.org/276
• « An improbable reconstruction, the transformation of Madurai, 1837-1847 », Indian Economic & Social History Review, April 2011, 48: 215-239.
• « Des capitales royales aux municipalités coloniales : les villes tamoules en transition (XVIII-XIXe siècle) » dans Le pouvoir et la ville à l’époque moderne et contemporaine, Collection Kubaba, Série Actes Université de Paris I, vol. 2, Paris, L’Harmattan, 2001, p. 59-78.
 
Comptes-rendus
« Frédéric Bourdier, Sexualité et sociabilité en Inde du Sud. Familles en péril au temps du Sida », Clio. Femmes, Genre, Histoire [En ligne], 31 | 2010,  p. 320-323.
« Loger pour pacifier », La Vie des idées, 9 mai 2014. ISSN : 2105-3030. URL : http://www.laviedesidees.fr/Loger-pour-pacifier.html

Maître de conférences

Ecrivez-lui