Arnaud BIKARD

Responsabilités

Langue et civilisation yiddish
Littérature comparée
Directeur-adjoint du département d'études hébraïques et juives
Responsable des relations internationales

Publications

 Ouvrage:
 
La Renaissance italienne dans les rues du Ghetto : l’œuvre poétique yiddish d’Élia Lévita (1469-1549), Turnhout, Brepols, Coll. « Mediterranean Nexus », 2018 (à paraître)
 
Articles  :

“The Old Yiddish Ŝeder Nošim and the querelle des femmes”, in Gennady Estraikh, Kerstin Hoge and Mikhail Krutikov (dir.) Women, Men and Books: Issues of Gender in Yiddish Discourse, Oxford, Legenda, 2019 (à paraître)

« Réinterprétation de la bove mayse de Y. Y. Trunk : unité et discontinuité de la littérature yiddish entre le XVIe siècle et le XXe siècle », in Fleur Kuhn-Kennedy, Cécile Rousselet (dir.), Expressions du collectif : les formes du dialogue dans les écritures juives d’Europe centrale et orientale, Paris, Presses de l’Inalco, 2018, p. 80-103

« L’écrivain yiddish Avrom Zak, un témoin mineur ? Le récit exemplaire d’un réfugié juif en Union Soviétique lors de la Seconde Guerre Mondiale » in Judith Lindenberg (dir.), Premiers savoirs de la Shoah, Paris, Éditions du CNRS, 2017
 
 « Élia Lévita et Teofilo Folengo, libération du roman de chevalerie et liberté linguistique en Italie dans les années 1500-1530 » Judaica Petropolitana, 1 (2013), Saint-Petersburg State University.

 « Echoes of the Italian Renaissance in the Poetical Creation of a Jewish Humanist. » in Jewish Migration: Voices of the Diaspora. Raniero Speelman, Monica Jansen & Silvia Gaiga, éd. Italianistica Ultraiectina 7 (2012)

« Les avant-gardes yiddish du début du XXe siècle et l’enjeu des traditions », Comparatismes en Sorbonne, 1 (2010), Audrey Giboux, éd., Paris-Sorbonne.

« Au nom de Rimbaud: Fondane au cœur des polémiques rimbaldiennes », in Cahier Benjamin Fondane, 9 (2006), Monique Jutrin, éd., Société d’études Benjamin Fondane.

« Postérité de Fondane: Blanchot, Bataille, Bonnefoy », Cahier Benjamin Fondane, 8 (2005), Monique Jutrin, éd., Société d’études Benjamin Fondane.
 
Projets de recherche et bourses
2010-2011 : Bourse annuelle de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
2012-2014: Participation au projet de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS), financé par l’Agence Nationale de la Recherche, sur la collection « Dos poylishe yidntum » publiée à Buenos Aires entre 1946 and 1966.
2015-2016 : Projet postdoctoral soutenu par la Rothschild Foundation (Hanadiv) et réalisé à l’Université Européenne de Saint-Pétersbourg, Centre interdépartemental « Judaica » : « Immanuel de Rome, un poète à la croisée des chemins » : traduction en français des Maḥberot et étude des conditions intellectuelles et culturelles ayant permis la production de cette œuvre poétique.
 
 
Participation à des colloques, conférences (sélection) :
 

« Immanuel of Rome Dantesque Exploration of the Hereafter and its Gilgulim in Yiddish Literature and Folklore », communication au 23e Colloque International d’Études Juives, Sefer, Moscou, 1-3/02/2016.

« Yiddishist myths and their influence on the history of Old Yiddish Literature », (Les mythes yiddishistes et leur influence sur l’histoire de la littérature yiddish ancienne), communication au colloque : « Yiddishism, mythologies and iconographies », Jewish Historical Institute, Varsovie, 15-16 Novembre, 2015.

« Opklangen funem “Schwank” zhaner in der alt-yidisher literatur » (Échos du genre littéraire “Schwank” dans la littérature yiddish ancienne), communication en yiddish au 13e Congrès de l’Association Internationale des Études Germaniques (IVG), Shanghai, Tongji University, 24-30/08/2015.

« Elye Bokhers yiddishe verk » (Les œuvres yiddish d’Élia Lévita) et « Introduction à la littérature yiddish ancienne », conférences en yiddish et en français données dans le cadre de la 8ᵉ université d’été de langue et de littérature yiddish, Paris, Maison de la Culture Yiddish, bibliothèque Medem, 30-31/07/2015.
 
« La réécriture du Bovo Dantona par Y. Y. Trunk : transformation et actualisation d’un récit de la Renaissance dans la deuxième moitié du XXe siècle », communication au colloque : Expressions du collectif, les formes de dialogue dans les écritures juives d’Europe centrale et orientale, 5 et 6 juin 2015 à l’INaLCO, Paris.
 
« От Варшавы до Казахстана через ГУЛАГ: жизнь и судьба еврейского писателя Аврома Зака” (De Varsovie au Kazakhstan en passant par le Goulag : vie et destin de l’écrivain yiddish Avrom Zak), Decembre 2014, Conférence en russe au centre communautaire juif de Saint-Pétersbourg.
 
« Традиции перевода в старой идишской литературе » (« La pratique de la traduction dans la littérature yiddish ancienne »), Cycle de conférences en russe, projet Eshkolot, 13-14 décembre 2014, Moscou.
 
« Le Seder Noshim est-il de la plume d’Élia Lévita ? »
Xe Congrès de l’Association Européenne des Études Juives (EAJS), Paris, 20-24 juillet 2014.
 
« Autobiographies de guerre en yiddish, Avrom Zak, un témoin du XXe siècle »
Colloque : « Écritures de la destruction dans le monde judéo-polonais de la fin de la Seconde Guerre mondiale à la fin des années soixante : productions, trajectoires, réseaux », 11-13 juin 2014, EHESS, Musée d’Histoire du Judaïsme, Paris. http://www.akadem.org/sommaire/colloques/ecrire-la-destruction-du-monde-...
 
« Les origines de la littérature yiddish au XVIe siècle en Italie. »
Centre culturel italien, Moscou, novembre 2013 : https://www.youtube.com/watch?v=u7omHqStf5A
 
« New findings in Old Yiddish Literature: A Satire against Women » (Nouvelles découvertes dans le domaine de la littérature yiddish ancienne) Communication en anglais lors du colloque: “Saint-Petersburg-Israel: an intellectual dialogue”, Novembre  2013, Musée Pierre le Grand d’Anthropologie et d’Ethnographie, Académie Russe des Sciences.
 
« Elye Bokher un di alt-yiddishe literatur » (Élia Lévita et la littérature yiddish ancienne), juin  2012, Conférence en yiddish, Centre communautaire juif de Saint-Pétersbourg, projet « Lektorium ». https://www.youtube.com/watch?v=lRM6H-K-4v8
 
« Avant-gardes et théâtre en France dans la première moitié du XXe siècle », deux conférences, Mars 2010, Musée national du Théâtre, A.A. Bakhrushin, Moscou.
 
« A komplitsirte batsiung tsu froyen: Elye Bokhers Paris un Viene » (Une relation complexe aux femmes, le Paris un Wiene, d’Élia Lévita), XIII. Symposium für jiddische Studien in Deutschland, octobre 2010, Université de Düsseldorf.
 
« Le yiddish, langue vivante », Décembre 2009, conférence dans le cadre du projet Limoud , Paris.
 
« Le yiddish au coeur de la culture ashkénaze », décembre 2008, conférence au Centre Bernard Lazare, Paris.
 
 
 

Maître de conférences

Ecrivez-lui