Brigitte RASOLONIAINA

Responsabilités

- Membre élue au Conseil d’Administration de l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales. Membre de la commission disciplinaire, 2018-2020
- Membre de la Commission Paritaire d’Etablissement à l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales, 2016-2020.
- Membre élue au Conseil Scientifique de l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales, deux mandats, 2011-2018
- Directrice des Licences à l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales, de mars 2013 à février 2020.
- Directrice du Département Afrique à l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales, 2007-2010.
- Directrice- Adjointe du Département Afrique à l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales, Paris, 2004 – 2007.
- Membre du Conseil pédagogique du département Afrique Océan Indien depuis 1998.

Recherche:

Les contacts de langues constituent le thème récurrent de mes recherches qui s’appuient sur les concepts sociolinguistiques de variation, de normes subjectives, de contacts de langues, d’évolution de la langue par les usages, etc. Après avoir étudié la variété linguistique appelée variaminanana (dans le courant de Gumperz, Sankoff, Poplack, etc.), un code-switching issu du contact du français et du malgache, couramment utilisée par les malgachophones de la diaspora en France et par certains locuteurs de Madagascar (description linguistique, fonctionnements et rôles sociolinguistiques, etc.), j’ai choisi de mener des recherches en Sociolinguistique urbaine qui portent sur les espaces publics urbains et les identités sociolangagières des locuteurs. Le thème de la ségrégation et de la discrimination linguistiques (cf. Bulot, T., Combres, N., (dirs.), 2012 ; Bulot T. et al (sous la dir.), 2014.) m’a aussi intéressé à la suite de la recherche sur l’espace du marché Dejean du 18e arrondissement de Paris (Rasoloniaina, 2012). Riche en rencontres et en interactions verbales, le marché défini comme « un lieu anthropologique » (M. Augé, 1992) est et reste l’espace que j’interroge dans mes problématiques actuelles. Par ailleurs, à la suite des réflexions menées sur la pluralité des approches et des terrains en sociolinguistique, et celles portant sur les approches qualitatives des pratiques discursives spatialisées (en discussion au sein du réseau FRESH - Filmer la Recherche en Sciences Humaines et sociale) dont PREFics était l’un des initiateurs, je m’intéresse particulièrement à l’approche filmique des espaces publics urbanisés afin de documenter la recherche, de la diffuser à un large public et d’agir sur les représentations sociolangagières des locuteurs. Depuis mon rattachement au CESSMA, j’ai rejoint le sous-thème « Transition métropolitaine, citadinisation et ressources urbaines » de l’axe Villes du Sud : pouvoir, pratiques citadines et devenir métropolitain, un champ interdisciplinaire des études urbaines. Mes recherches actuelles portent principalement sur les dynamiques contemporaines des marchés urbains.

Participation à des programmes de recherche de l’équipe PREFics :
a. Programme(s) de recherche transversal/aux : STORI (Ségrégation, Normes et Discrimination) http://www.sociolinguistique-urbaine.com/spip.php?article132 et au programme transversal : Discrimination langagière et communication dans l’espace public (Migrance, urbanisation, pratiques discursives, développement durable urbain en contexte francophone.)
b. Programmes disciplinaires et doctoraux Dynamiques de la Diversité Didactique et Linguistique Francophone, Séminaires en Master, Mention FEI, Rennes 2, « Etudier les dynamiques plurilingues des espaces urbanisés », en 2015, 2016, 2017.
c. Porteure du projet de recherche à dimension internationale en sociolinguistique urbaine, Les identités sociolangagières des usagers de la médina de Rabat, menée avec les membres des équipes PREFics (Rennes 2) et LACNAD (Inalco), en 2015 et 2016.
Réalisation des documentaires :
Mai 2016, Abdel, les langues et la médina de Rabat, 52’ https://youtu.be/ET2e_NU0hvk
Février 2018, Bouquiniste dans la médina, 16’, https://youtu.be/oGIIT7nngKY
2019-2020 :
- Participation au programme de recherche du CESSMA, axe Villes du Sud : pouvoir, pratiques citadines et devenir métropolitain, aire Afrique Océan Indien :
(i) Réalisation du film Le Zoma d’Analakely, 32’, novembre 2019, en collaboration avec l’ethnologue-documentariste Andriamanivohasina Rakotomalala.
(ii) Séjour d’enquête à Madagascar du 12 août au 3 septembre 2019 concernant les réseaux et associations de solidarité des marchands du Zoma d’Antananarivo (enquête par entretiens exclusivement auprès des marchand.es, pour recueillir les mises en mots de leurs usages et leurs propres pratiques).
 

Publications

Livres en auteur seul
-
RASOLONIAINA B., 2020, De la Guinée à Paris : Espaces vécus et identités sociolangagières. « Le passeport qui a le plus de mérite, c’est celui des langues », KomEDIT, Moroni, 152 p. 
- RASOLONIAINA B., 2015, Les mots du grand marché. Malgache standard et parler vakinankaratra. Pratiques et représentations linguistiques au marché Sabotsy, Antsirabe, Madagascar,  KomEDIT, Moroni, 237 pages.
- RASOLONIAINA B., 2012, Le marché Dejean du 18e arrondissement de Paris : un espace public « perçu » et « vécu »,  L’Harmattan (Collection Espaces Discursifs), Paris, 129 pages.
- RASOLONIAINA B., 2005, Représentations et pratiques de la langue chez les jeunes Malgaches de France, L’Harmattan, 169 p.
- RASOLONIAINA B., 2000, Etude des représentations linguistiques des Sereer (Sénégal : Mbour, Nianing, Sandiara), L’Harmattan, 140 p.

Directions de publication et volumes collectifs
RASOLONIAINA B., BARONTINI A., 2014, Pluralité et interaction des terrains et des approches en sociolinguistique, Cahiers Internationaux de Sociolinguistique n°6, L’Harmattan. 

Livres à plusieurs auteurs
- RASOLONIAINA B., 2017, « Les marchés urbains : essai d'une approche filmique », dans Sociolinguistique urbaine, sociolinguistique d'intervention: apports et innovations. Hommage scientifique à Thierry Bulot, L'Harmattan, 131-141.
- RASOLONIAINA B., GUEUNIER N.J., 2013, « Le malgache », dans Histoire sociale des langues de France, P.U.R., 855-862
- RASOLONIAINA B., 2012 « Le passeur de poésie traditionnelle ou à la reconquête du ’verbe de ses morts’ », dans S. Meitinger, L. Ramarosoa, L. Ink, C. Riffard, (sous la dir.), Jean-Joseph Rabearivelo, Œuvres complètes, Tome 2. Le poète, le narrateur, le dramaturge, le critique, le passeur de langues, l’historien, CNRS Editions, 1443-1532
- RASOLONIAINA B., 2000, « Le variaminanana, négociation d’une appartenance biculturelle », in : C. Allibert (éd), L’extraordinaire et le quotidien. Variations anthropologiques. Hommage au Professeur Pierre Vérin, Karthala, pp. 351-360. 

Articles
1- Dans des revues ou ouvrages à comité de lecture :
-
RASOLONIAINA B., 2014, « Réflexions sur les problèmes de recueil de données dans un espace urbain complexe. », dans Rasoloniaina, B., Barontini, A., 2014, (sous la dir.), Pluralité et interaction des terrains et   des approches en sociolinguistique, Cahiers Internationaux de Sociolinguistique, n°6, L’Harmattan, 103-     119.
- RASOLONIAINA B., 2010, « Langues affichées ». Enseignes et affiches à Madagascar : créativité ou guerre des langues ?’ dans Etudes Océan Indien, N°44, Images contemporaines dans les sociétés de l’Océan Indien Occidental, INALCO, pp. 55-97, bibl., phot. avec N. J. GUEUNIER, site Etudes Océan Indien : oceanindien.revues.org/573.
- RASOLONIAINA B., 2008, « Les normes identitaires de deux Sereer résidant à Paris », dans G. Ledegen et T. Bulot (dir.), Normes identitaires et urbanisation. Des catégories discursives et des villes, Cahiers de sociolinguistique n°13, Nouvelle série, PUR
- RASOLONIAINA B., 2006,  « Les cantiques malgaches de Dalmond (1841). Un des premiers essais de composition poétique et musicale dans l’Eglise catholique à Madagascar. », dans Etudes Océan Indien, N°37, De quelques arts vivants de l’Océan Indien Occidental, INALCO, 2005-2006, pp.112-173
- RASOLONIAINA B., 2004, « Alternance codique ou emprunt : deux types de variaminanana dans la zone rurbaine d’Antananarivo » in Kochmann R. et Rossi-Gensane, Mélanges Nicole Gueunier, Presses de l’Université François-Rabelais, Tours, pp. 383-395.
- RASOLONIAINA B., 1998,  « Le variaminanana, le parler des Malgaches de Paris », in : N.-J. Gueunier (éd), Raki-pandinihina, Etudes de linguistique, d’anthropologie et de littérature malgaches offertes au Professeur Rajaona, Edition Ambatomena, Fianarantsoa, Madagascar, pp. 148-166. 
2- Dans des actes de colloque :
- RASOLONIAINA B., RIFFARD C., (A paraître en 2020), « Lettres malgaches par Jean Joseph Rabearivelo : les ambigüités d’une posture littéraire », dans Servant, C., Lettres d’Europe, et au-delà, dans le Mercure de France, (1890-1940), Editions l’Improviste, Actes du Colloque international, CREE, EA 4513, INALCO, 21-22 novembre 2014.
- RASOLONIAINA B., 2018, « Le variaminanana, la mauvaise langue de la migrance ? Questionnements glottopolitiques », dans Delage V., Mauvaises langues. Migrations et mobilités au cœur des politiques des institutions et des discours, L’Harmattan, coll. Espaces Discursifs, 39-51, Actes du colloque international Malelingue 2, Rennes, juin 2015.
- RASOLONIAINA B., 2018, « L’approche filmique : le triple engagement du sociolinguiste dans l’étude des espaces plurilingues », dans T. Deshayes, N. Kühl, C. Lesacher et C. Proust, (sous la dir.), Cahiers de linguistique, (In)justices spatiales, langue(s) et discours. Théorisations politiques et interventions, 2018 – 44/2, EME éditions, Louvain-la-Neuve, Actes des neuvièmes Journées Internationales de la Sociolinguistique Urbaine (JISU), Rennes, 2, 30 mai et 1e juin 2018.
- RASOLONIAINA B., RAKOTOMALALA A., 2017, « Oral literature in Madagascar: restitution in question », dans D. Merolla, M. Turin, Searching for Sharing. Heritage and Multimedia in Africa, Open Book Publishers, World Oral Literature Project, 123-142 (Actes du colloque international “Multimedia Research and Documentation of African Oral Genres: Connecting Diasporas and Local Audiences”, Université Mohammed V, Rabat, 13-14 décembre 2013).
- RASOLONIAINA B., 2013, « Réflexions sur le bilinguisme et le modèle d’éducation bilingue dans les écoles primaires malgaches suite au choix du trilinguisme anglais, français et malgache », dans Dynamiques plurilingues : transpositions politiques et didactiques, Cahier de linguistique 2013-39/2, E.M.E., 55-67.
- RASOLONIAINA B., 2012, « Représentations et pratiques du malgache  des jeunes de France : le malgache “ d’ici ”», dans Etudes Océan Indien n°48, inalco, 79-100.
- RASOLONIAINA B., 2011, « Discours sur le marché Dejean du 18e arrondissement de Paris et sur les langues de l’Afrique qui y « habitent », dans S. Bastian, T. Bulot, E. Burr, Sociolinguistique urbaine. Identités et mise en mots, Editions Martin, Meidenbauer (Allemagne), pp. 111-127
- RASOLONIAINA B., 2007(a), « Les tentatives de description du betsimisaraka et du sakalava de l’Abbé Dalmond, missionnaire à Madagascar de 1837 à 1847. », dans Staudacher-Villiamee (sous la dir.), L’écriture et la construction des langues dans le sud-ouest de l’Océan Indien, L’harmattan et Université de la Réunion, pp. 225-234
 - RASOLONIAINA B., 2007(b), « Le parler jeune : représentations et réalités chez les jeunes Malgaches de Tanjombato. », dans G. Ledegen (ed.), Les parlers jeunes. Terrains et Normes diversifiées. Actes de la 8e Table Ronde du Moufia (avril 2005, Université de la Réunion), édition l’Harmattan, pp. 235-259
- RASOLONIAINA B., 2006,  « Le français dans les langages non conventionnels de Madagascar. » in T. Szende (sous la dir.), Le français dans les dictionnaires bilingues, Editions Honoré Champion, Paris, pp. 465-470
- RASOLONIAINA B., 2003(a) « Le variaminanana des marchands de Tanjombato, zone rurbaine d’Antananarivo » in G. Ledegen (Ed.), Anciens et nouveaux plurilingues, Actes de la 6e Table Ronde Moufia, Proximités/EME, Cortil-Wodon, pp. 187-205.
- RASOLONIAINA B., 2003(b)  « Néologies dans le langage politique du malgache moderne », APOI XVII 2001-2002, Presses Universitaires d’Aix-Marseille, pp. 217-223.

Comptes-rendus de lectures scientifiques : 
-     RASOLONIAINA, B.,  2012, Compte-rendu, NATIVEL Didier & V. RAJAONAH, Faranirina (dir.), 2009, Madagascar revisitée. En voyage avec Françoise Raison - Jourde, Editions Karthala, 623 p. dans Journal des Africanistes 82 (1-2), 2012 : 351-391.
-     RASOLONIAINA, B., GUEUNIER, N. J.,  2011, Raison-Jourde, Françoise, Roy, Gérard, Paysans, intellectuels et populisme à Madagascar : de Monja Jaona à Ratsimandrava, 1960-1975. Avec la participation de Lucile Jacquier-Dubourdieu. Paris : Karthala, 2010. 490 p., [16] p. de pl., ill., fac-sim., bibl., index. (Collection “Hommes et Sociétés.”), dans Journal des Africanistes, 81-2, 329-331.
-     RASOLONIAINA, B., 2000, Compte-rendu de  ,Gasy ka tiako Manuel de malgache à l’intention des professeurs des lycées français de Madagascar , vol. 1, et Gasy ka tiako, Livret de l’élève, classe de sixième, Publication de la Formation Continue Secondaire, Tananarive : Réseau des    Etablissements français à   Madagascar, A.E.F.E., 2000, 122 p et 88 p., dans Littérature orale à Madagascar et aux Comores, Etudes Océan Indien, n°32.
-     RASOLONIAINA, B., 1998, Compte-rendu de A. A. Queffelec, (éd.), Alternances codiques et français parlé en Afrique, 377 p., 21x15, Notes bibliographiques, tabl. III, n.b./bibliographie, Publications de l’Université de Provence, dans Le Français Moderne 68e année, n°2.


 

Professeur(e) des universités

  • Discipline : Sciences du langage, Linguistique
  • Section CNU : 15 - Langues et littératures arabes, chinoises, japonaises, hébraïques, d'autres domaines linguistiques
  • Domaines de recherche : Sociolinguistique urbaine de l'Afrique et de Madagascar