Catherine SERVANT

Responsabilités

Codirectrice du Centre de recherches Europes-Eurasie (CREE-EA 4513), Inalco
Responsable des Études tchèques à l’Inalco
Membre du Conseil national des universités, section 13 (langues et littératures slaves)
Membre du Conseil de Département Europe centrale et orientale
Membre suppléant du Conseil de l’École doctorale de l’Inalco
Membre du jury du concours externe de l’Agrégation de lettres modernes pour la version tchèque (depuis 2007)

Professeur des universités en langue et littérature tchèques

                                                                        ---------------------------

Principaux domaines de recherche

Littérature tchèque, histoire littéraire, culturelle et intellectuelle des Pays tchèques et de la Tchécoslovaquie aux XIXe et XXe siècles

Principaux axes et thèmes de recherche

► Critique, nation, modernité (XIXe siècle-première moitié du XXe siècle) :

  • Critique et modernité tchèques en Europe centrale au tournant des XIXe et XXe siècles (lettres, arts, société)
  • Construction des savoirs, constitution des canons culturels, mystifications culturelles et conscience nationale dans les Pays tchèques (XIXe s.)
  • De la « moderna » (années 1890) aux avant-gardes de l’entre-deux-guerres

► Transferts littéraires et artistiques, représentations de l’altérité, médiations et médiateurs culturels transnationaux (XIXe-XXe s.) :

  • Transferts littéraires et culturels entre la France et les Pays tchèques
  • « Contacts et conflits » culturels germano-tchèques
  • Relations culturelles tchéco-slovaques avec et sans l’État commun
  • Chapitres d’histoires et de cultures juives et tsiganes dans les Pays tchèques

 Littérature et culture tchèques dans la seconde moitié du XXe siècle :

  • Le traitement des héritages littéraires et culturels du XIXe siècle dans la critique, l’histoire littéraire et le texte de presse tchèques (années 1940-1950) : identifications, réappropriations, « classicisations »
  • Littérature et culture tchèques après 1945 : traduction, divulgation, manifestations littéraires ; fiction, histoire, mémoire dans la littérature tchèque contemporaine
                                                                        ---------------------------

Publications

Ouvrages et directions d’ouvrages collectifs

  ⇒  C. Servant et Erik Gilk (dir.), Karel Poláček (1892-1945) : un écrivain tchèque d’une guerre à l’autre, actes de la journée d’étude du CREE / Inalco, 16 oct. 2015, à paraître à Prague, Éd. Akropolis, 2016.
  ⇒  C. Servant (dir.), Lettres d’Europe, et au-delà, dans le Mercure de France (1890-1940), actes du colloque international du CREE / Inalco, 21-22 nov. 2014, à paraître en 2016.
  ⇒  C. Servant (dir.), Les Héritages culturels du XIXe siècle sous les régimes communistes, Slovo (Inalco / CREE), n° 41-42, 2014 [298 p.].
  ⇒  Françoise Mayer et C. Servant (dir.), Contributions à une histoire culturelle germano-tchèque en Europe centrale : un espace à reconstruire ?, Cahiers du Cefres (Prague), n° 31, 2012 [238 p.].
  ⇒  Marlène Laruelle et C. Servant (dir.), D’une édification l’autre. Socialisme et nation dans l’espace (post-)communiste, ouvrage collectif, Paris, Éd. Petra, « Sociétés et cultures post-soviétiques en mouvement », 2008, 358 p.
  ⇒  C. Servant et Étienne Boisserie (dir.), La Slovaquie face à ses héritages : horizons critiques de la culture slovaque contemporaine, Paris, L’Harmattan, « Aujourd’hui l’Europe », 2004, 302 p.
  ⇒  Catherine Servant, Critique et nation. La naissance de la critique dans les lettres tchèques (1860-1890), Montpellier, Presses de l’université Paul-Valéry, « Bibliothèque d’Études Germaniques et Centre-Européennes », 2000, 340 p.
  ⇒  C. Servant (éd.), Nouvelles pragoises, nouvelles, feuilletons et récits traduits par un collectif d’étudiants de l’Inalco sous la direction de C. Servant, Paris, L’Esprit des Péninsules, « De l’Est », 1999, 246 p.
  ⇒  C. Servant (dir.), Les Belles Étrangères : treize écrivains tchèques, conseil littéraire, coordination, introduction et notices biobibliographiques C. Servant, La Tour d’Aigues, Éd. de l’Aube, 1999, 184 p.
                                                                        ..............................

Articles, contributions à des actes, chapitres d’ouvrages collectifs

► Critique, nation, modernité (XIXe siècle-première moitié du XXe siècle) :

  ♦  « Lze být avantgardní po světové válce? Karel Čapek, válečný konflikt a česká poválečná avantgarda » [Peut-on être d’avant-garde après une guerre mondiale ? Karel Čapek, le conflit mondial et l’avant-garde tchèque de l’après-guerre], pp. 82-93, in : Vít Schmarc (éd.), Obraz válek a konfliktů [Image des guerres et des conflits], actes du Ve Congrès mondial des études littéraires tchèques, Prague, Akropolis / Académie tchèque des sciences, 2016.
  ♦  « Figures de la mystification chez Jaroslav Hašek (années 1900-1910) », in : De Hašek à Brecht : fortune de la figure de Chvéïk en Europe, numéro spécial sous la dir. de Marie-Odile Thirouin, Les Cahiers de l’Ilcea (Ellug-Grenoble III), n° 8, 2006, pp. 27-39.
  ♦  « Les Faux Manuscrits tchèques rendus à la littérature : à propos d’un roman contemporain de Josef Urban », in : Maria Delaperrière (dir.), La Littérature face à l’histoire : discours historique et fiction dans les littératures est-européennes, Paris, L’Harmattan, « Aujourd’hui l’Europe », 2005, pp. 259-282.
  ♦  « Josef Dobrovský et le criticisme tchèque de la fin du XIXe siècle », in : Communications de la Délégation française au XIIIe Congrès international de slavistique de Ljubljana (15-21 août 2003), dossier de la Revue des études slaves, tome LXXIV (2002-2003) / fasc. 2-3, pp. 411-418.
  ♦  « Impressions pragoises à l’aube du XXe siècle », in : Les Tchèques au XXe siècle, sous la dir. d’Antoine Marès, Matériaux pour l’histoire de notre temps (BDIC), n° 59, juil.-sept. 2000, pp. 10-16.
  ♦  « Jaroslav Vrchlický (1853-1912) », in : Jean-Claude Polet (dir.), Patrimoine littéraire européen (Anthologie en langue française), vol. 12, Mondialisation de l’Europe (1885-1922), Bruxelles, Éd. De Boeck Université, 2000, pp. 528-533.
  ♦  « Un moment critique dans les lettres tchèques des années 1890 : le “passage obligé” de la modernité ? », in : Maria Delaperrière (dir.), La Modernité en Europe centrale, vol. 1, Les Avant-gardes, Paris, L’Harmattan, « Aujourd’hui l’Europe », 2000, pp. 19-37.
        ♦♦  Étude parue en traduction tchèque : « Kritická etapa v českém písemnictví devadesátých let : “nutný přechod” k modernitě ? », trad. Jean-Gaspard Páleníček, Česká literatura, 48e année, n° 4, 2000, pp. 366-379.
          ♦♦♦  Réimpression : Mihály Szegedy-Maszák (dir.), National Heritage – National Canon, Budapest, Collegium, « Workshop Series », n° 11, 2001, pp. 77-94.
  ♦  « Něco o (ne)dialogu u F. X. Šaldy » [À propos d’un « dialogue sans dialogue » dans les écrits polémiques de F. X. Šalda], Česká literatura, 46e année, n° 3, 1998, pp. 283-285.
  ♦  Le Modernisme ante et post Modernismus před a po, édition et introduction C. Servant, Cahiers du Cefres (Prague), n° 5, janv. 1994, pp. 5-8 et 27-29.
                                                                        ..............................

► Transferts littéraires et artistiques, représentations de l’altérité, médiations et médiateurs culturels transnationaux (XIXe-XXe s.) :

  ⇒  C. Servant (dir.), Lettres d’Europe, et au-delà, dans le Mercure de France (1890-1940), actes du colloque international organisé par le CREE, Inalco, 21-22 nov. 2014, à paraître en 2016 :
            ♦ « Une rubrique ouverte aux littératures et cultures étrangères dans le Mercure de France (Introduction) » ;
            ♦ « “On est très avancé, à Prague !” : “Lettres tchèques” en fin de siècle dans le Mercure de France ».
  ⇒  C. Servant et Erik Gilk (dir.), Karel Poláček (1892-1945) : un écrivain tchèque d’une guerre à l’autre, actes de la journée d’étude à l’Inalco, à paraître à Prague, Éd. Akropolis, 2016.
            ♦ « Avant-propos », avec Erik Gilk ;
            ♦ « Un humour en formes brèves : feuilletons, nouvelles et autres “anecdotesˮ de Karel Poláček (années 1920-1930) » ;
            ♦ traduction du tchèque de : Erik Gilk, « Une victoire du stéréotype petit-bourgeois sur la réalité de guerre ? Le cycle de Karel Poláček sur “le chef-lieuˮ ».

  ♦ « Les Débuts de Hanuš Jelínek au Mercure de France », in : Osobnosti česko-francouzské kulturní mediace – kolem Hanuše Jelínka (1878-1944) / Figures de la médiation culturelle entre la France et les Pays tchèques : autour de Hanuš Jelínek (1878-1944), sous la dir. de Jaroslava Kašparová, Sborník národního muzea v Praze (Acta musei nationalis Pragae), série C, « Literární historie » (Historia litterarum), 61e année, 2016, n° 1-2, pp. 21-28.
♦  « Literárněvědná bohemistika a dějiny kulturních zprostředkování (k nedávným příkladům ve Francii) » [Les Études littéraires tchèques et l’histoire de médiations culturelles : quelques exemples récents en France], Slovo a smysl / Word & Sense (Prague, Université Charles), n° 23, 12e année, printemps 2015, pp. 187-191.

♦  « “Lettres tchèques” dans le Mercure de France au tournant des XIXe et XXe siècles », in : Antoine Marès (dir.), La France et l'Europe centrale. Médiateurs et médiations, Paris, Institut d’études slaves, 2015, pp. 261-278.

  ⇒  Françoise Mayer et C. Servant (dir.), Contributions à une histoire culturelle germano-tchèque en Europe centrale : un espace à reconstruire ?, Cahiers du Cefres (Prague), n° 31, 2012, 238 p. :
            ♦ « Avant-propos », avec Françoise Mayer, pp. 5-10 ;
            ♦ « Affinités de la fin de siècle : modernes tchèques et viennois en concordances (et discordances) », pp. 217-231 ;
            ♦ traduction du tchèque de : Milena Bartlová, « Restituer une mémoire double : le Musée des habitants germanophones des pays tchèques, Ústí nad Labem », pp. 203-213.
  ♦  « Deux existences inconciliables ? Représentations des Tsiganes dans l’histoire et la littérature tchèques du XIXe siècle », in : Sarga Moussa (dir.), Le Mythe des Bohémiens dans la littérature et les arts en Europe, Paris, L’Harmattan, « Histoire des Sciences Humaines », 2008, pp. 163-197.
  ♦  « Aux sources d’une enquête sur “Le Compromis des Tchèques et des Allemands” (Rozhledy, Prague, 1896) », in : Penser le pluriculturel en Europe centrale – Aspekte der Plurikulturalität in Zentraleuropa, sous la dir. de Herta-Luise Ott et Marc Beghin, Chroniques allemandes (revue du Ceraac / Ellug-Grenoble III), n° 11, 2007, pp. 147-161.
  ⇒  C. Servant et Étienne Boisserie (dir.), La Slovaquie face à ses héritages : horizons critiques de la culture slovaque contemporaine, Paris, L’Harmattan, « Aujourd’hui l’Europe », 2004, 302 p. :
            ♦ « Introduction », avec Étienne Boisserie, pp. 5-14 ;
            ♦ « Quelques observations sur le “contexte littéraire tchéco-slovaque” contemporain » , pp. 219-228 ;
            ♦ en annexe : É. Boisserie et C. Servant, « Bibliographie des œuvres traduites du slovaque en français », suivie d’un index des noms d’auteurs, pp. 273-293 ;
            ♦ traductions du slovaque de : Pavel Matejovič, « La Transformation du sujet dans les essais de Vladimír Mináč », pp. 131-166 ; Valér Mikula, « Deux prosateurs slovaques contemporains : un dénouement postmoderne ? (Štefan Moravčík, Les Paysans) », pp. 167-175 ; Zoltán Rédey, « Le Monde poétique de Ján Ondruš : un “exil” (existentiel) entre quatre murs », pp. 183-200 ; Jaroslav Šrank, « Péripéties poétiques : la “jeune” poésie slovaque des années 1990 », pp. 201-218.
  ♦  « Présences slovaques dans l’œuvre de Miloš Jiránek », in : Le Voyage dans les confins, sous la dir. de Delphine Bechtel et Xavier Galmiche, Cultures d’Europe centrale (Paris IV), n° 3, 2003, pp. 115-136.
              ♦♦  Version tchèque revue : « Miloš Jiránek : český malíř na Detvě (1904-1906) » [Miloš Jiránek : un peintre tchèque à Detva (1904-1906)], in : Tatiana Figurová (dir.), Detva : tradície, premeny a súčasnosť [Detva : traditions, mutations et temps présent], Detva (Slovaquie), Mesto Detva, 2006, pp. 75-86.
  ♦  « O jednom vášnivém pohledu na Bohuslava Reynka v současné Francii » [Un regard passionné sur Bohuslav Reynek en France aujourd’hui], in : Česká literatura na konci tisíciletí [La Littérature tchèque en fin de millénaire], vol. 2, Prague, Ústav pro českou literaturu AV ČR, 2001, pp. 693-698.
  ♦  « Mezi Francií a Čechami : především k pozornosti věnované české literatuře do roku 1918 » [Entre la France et les Pays tchèques : quelques attentions accordées à la littérature tchèque avant 1918], in : Světová literárněvědná bohemistika [Les Recherches en littérature tchèque dans le monde], vol. 1, Historie a současný stav [Histoire et état des lieux], Prague, Ústav pro českou literaturu AV ČR, 1996, pp. 51-62.
       ♦♦  Version française revue : « La Littérature tchèque en France avant 1918 : les lettres tchèques en quête de réciprocité », in : La République tchèque, dossier sous la dir. d’Hélène Blanc, Transitions et sociétés (Paris), n° 4, juin 2003, pp. 127-146.
  ♦  « Aux commencements du Calendrier tchécojuif (années 1880-1890) », in : Maurice Godé, Jacques Le Rider et Françoise Mayer (dir.), Allemands, Juifs et Tchèques à Prague (1890-1924), Montpellier, Presses de l’université Paul-Valéry, « Bibliothèque d’Études Germaniques et Centre-Européennes », 1996, pp. 339-352.
  ♦  « Convivium ad notitiam et ostentationem… aneb Jak se zrodila jedna antologie rancouzské poezie » [Convivium ad notitiam et ostentationem… Petite histoire d’une anthologie de poésie française], in : Luboš Merhaut et Otto M. Urban (éd.), Moderní revue 1894-1925, Prague, Torst, 1995, pp. 130-144.
                                                                        ..............................

► Littérature et culture tchèques dans la seconde moitié du XXe siècle :

 ♦  « K setkání s třetí částí trilogie Trýznivé město Daniely Hodrové » [À la rencontre du troisième volume de la trilogie Cité dolente de Daniela Hodrová], pp. 121-133, in : Alice Jedličková (éd.), Vyvolávání točitých vět : Daniele Hodrové k 5. červenci 2016 [L’Évocation des phrases tournantes : en hommage à Daniela Hodrová pour le 5 juillet 2016], Prague, Ústav pro českou literaturu AV ČR, 2016.
  ⇒  C. Servant (dir.), Les Héritages culturels du XIXe siècle sous les régimes communistes, Slovo (Inalco / CREE), n° 41-42, 2014, 298 p. :
            ♦ « Introduction », pp. 7-11 ;
            ♦ « Un XIXe siècle littéraire tchèque revu (et corrigé) à “l’époque fondatriceˮ du régime communiste en Tchécoslovaquie », pp. 57-125 ;
            ♦ traduction du tchèque de : Michal Bauer, « Une mainmise du pouvoir sur les lettres et les arts en Tchécoslovaquie : l’œuvre d’Alois Jirásek “réactualiséeˮ après février 1948 », pp. 15-55.
  ♦  « Deux représentations contemporaines de la traduction littéraire : de l’épreuve du littéraire aux chemins extra-textuels », in : Ivan Mladenov, Marie Vrinat-Nikolov et Andrey Tashev (éd.), L’Extralittéraire – И3bъhлиТepaТyphoТo, collectif Inalco / Institut de littérature de l’Académie bulgare des sciences, Sofia, Éditions Paradigma / Centre d’édition « Boyan Penev », 2012, pp. 358-369.
  ♦  « Et maintenant ? Histoire(s) sans lendemain dans Kudy šel anděl [Par où est passé l’ange] (2005) de Jan Balabán », in : Maria Delaperrière et Marie Vrinat-Nikolov (dir.), Littératures de l’Europe médiane : après le choc de 1989, Paris, Institut d’études slaves,  « Cultures et sociétés de l’Est » vol. 47, 2011, pp. 53-65.    →   Et maintenant_J.Balaban (.pdf / 7.29Mo)
  ♦  « La question Est-Ouest de la culture tchèque en discussion au sortir de la Deuxième Guerre mondiale », in : Paul Gradvohl (dir.), L’Europe médiane au XXe siècle. Fractures, décompositions – recompositions – surcompositions, Prague, Cefres, 2011, pp. 121-146.
  ♦  « Les Vieilles Légendes tchèques : un traitement cinématographique par Jiří Trnka au début des années 1950 », in : Stéphane Sawas (dir.), Le Cinéma d’animation sous les régimes autoritaires en Europe au XXe siècle, Paris, Inalco / CERLOM, texte de 2009, à paraître.                                    → Vieilles Légendes tchèques_J. Trnka (.pdf / 1.15Mo)
  ⇒  Marlène Laruelle et C. Servant (dir.), D’une édification l’autre. Socialisme et nation dans l’espace (post-)communiste, Paris, Éditions Petra, « Sociétés et cultures post-soviétiques en mouvement », 2008, 358 p. :
            ♦ « Introduction », avec Marlène Laruelle, pp. 13-20 ;
            ♦ « “Le Retour des éveilleurs” ? La Renaissance nationale tchèque instrumentalisée autour de 1948 », pp. 113-151.
  ♦  « Literární překlad očima dvou současných francouzských překladatelů-spisovatelů » [La Traduction littéraire vue par deux écrivains-traducteurs français], in : Slovo a svet : perspektívy prekladania slovenskej literatúry [Le Mot et le monde : des perspectives pour traduire la littérature slovaque], Bratislava, Literárne informačné centrum, 2004, pp. 43-50.
  ♦  « L’Univers hodrovien », Le Croquant (Lyon), n° 20, hiver 1997, pp. 148-155.
                                                                        ..............................

Traductions du tchèque (sélection)

  ⇒  Daniela Hodrová, Cité Dolente, trilogie romanesque :
             • Le Royaume d’Olšany [vol. 1], Paris, Robert Laffont, « Pavillons », 1992, 253 p.
              • Les Chrysalides [vol. 2], Paris, Robert Laffont, « Pavillons », 1995, 341 p.
              • Thêta [vol. 3], Paris, Robert Laffont, « Pavillons », 1999, 289 p.
  ⇒  Daniela Hodrová, Prague, visite privée, Paris, Éd. du Chêne, 1991, 144 p.
  ⇒  Hélène Klein (dir.), Vincenc Kramář, un théoricien et collectionneur du cubisme, catalogue, Paris, Réunion des musées nationaux, 2002. Traduction du tchèque des articles d’histoire de l’art et de muséologie de : Olga Uhrová, pp. 26-38 ; Pavla SadÍlková, pp. 140-146 ; Vít Vlnas, pp. 167-174 ; Ladislav Daniel, pp. 175-182 ; Ivo Hlobil, pp. 183-187.

                                                                        ---------------------------

Élaboration et coordination de projets et manifestations scientifiques – Responsabilités liées à la recherche

   —   16 oct. 2015 : Karel Poláček (1892-1945) : un écrivain tchèque d’une guerre à l’autre, journée d’étude à l’Inalco, suivie d’une lecture de traductions et d’une projection cinématographique au Centre tchèque. Paris, Inalco (Salons d’honneur) et Centre tchèque.
            —> Actes à paraître en 2016 aux éditions Akropolis, Prague <—
   —   21-22 nov. 2014 : Lettres d’Europe, et au delà, dans le Mercure de France (1890-1940), colloque international organisé par le CREE. Paris, Inalco (auditorium du PLC).
           —> Actes à paraître en 2016 <—
   —   2014-2018 : dans le cadre du projet quinquennal du CREE (EA 4513), responsabilité du thème A, « Nation, nationalités, questions nationales : constructions et déconstructions, héritages et adaptations, réappropriations et recompositions (XIXe-XXIe siècles) »
   —   Depuis 2013 : membre du comité de pilotage du GDR « Connaissance de l’Europe médiane » (CNRS n° 3607), sous la dir. d’Antoine Marès, Université de Paris I
   —   Oct. 2008-mai 2009 : Le traitement des héritages culturels du XIXe siècle sous les régimes communistes  centre-européens des années 1940 à 1960, cycle de journées d’étude organisé dans le cadre de la délégation au CNRS en accueil au CEFRES (Prague).
         —> Actes parus dans la revue Slovo n° 41-42, 2014, Inalco / CREE <—
   —   2008-2010 : délégation au CNRS, en accueil au Centre français de recherche en sciences sociales de Prague (CEFRES, USR 3138 du CNRS-MAEE)
   —   2007-08 (1 sem.) : Congé pour recherche ou conversion thématique (CRCT) au titre du CNU-section 13
   —   2007-2009 : directrice adjointe du Centre d’étude de l’Europe médiane (CEEM), entité intégrée en 2010 au CREE
   —   28 nov. 2003, 13 mai 2004 : « Construire la nation » / « construire le socialisme » : permanence, variations et instrumentalisations du référent national du XIXe siècle à l’ère des régimes communistes, deux journées d’étude coordonnées avec Marlène Laruelle, dans le cadre du Centre d’étude de l’Europe médiane (CEEM) et du Centre de recherches russes et euro-asiatiques (CRREA), Paris, Inalco (Salons d’honneur).
       —> À l’origine du collectif D’une édification l’autre, Paris, Petra, 2008, voir ci-dessus <—
   —   12-13 déc. 2002 : Dans le souffle des avant-gardes en Europe centrale : la modernité tchèque entre les deux guerres (arts, littérature, théorie et critique) pour le Centre d’étude de l’Europe médiane, en collaboration avec l’Association française d’action artistique (AFAA) et l’Institut littéraire de l’Académie tchèque des sciences, dans le cadre de la Saison tchèque en France « Bohemia Magica ». Paris, Inalco (Salons d’honneur) et Centre national du livre.

                                                                        ---------------------------

Autres réalisations collectives

   —   2002 : collaboration à l’élaboration du programme « Colloques et rencontres » de Bohemia Magica, saison tchèque en France coordonnée par l’Association française d’action artistique (Afaa) et le ministère de la Culture de la République tchèque (mai-déc. 2002).
   —   Juin-nov. 1999 : conseiller littéraire des Belles Étrangères tchèques (15-27 nov. 1999) auprès du Centre national du livre (ministère de la Culture) :
          - coordination de la manifestation (choix des auteurs invités, relations avec les partenaires institutionnels tchèques et français et la presse) ;
        - direction de la publication (-> voir ci-dessus; s Belles Étrangères : treize écrivains tchèques, 1999) ;
        - animation de débats et lectures avec les écrivains invités.

                                                                      ---------------------------

Diffusion des connaissances – Coordination de rencontres, lectures, débats (récents)

   ••   Centenaire des études tchèques aux Langues’ O : célébration festive de Noël. Paris, Institut d’Études Slaves (Paris), jeudi 15 décembre 2016.
   ••   Festival des Littératures européennes. Cognac, Centre des Congrès La Salamandre, 19 nov. 2016 :
             - 10h-11h : Pourquoi écrit-on dans une autre langue ? Débat avec Irena Brežná, Vladimir Vertlib, Lenka Horňáková Civade et Jana Beňová. Modératrice : C. Servant
              - 15h-16h : Café Babel « Slovaquie » : discussion avec C. Servant et Étienne Boisserie pour La Slovaquie face à ses héritages (2004)
             - 16h30-17h30 : La culture et l’Europe ? Débat avec C. Servant et Étienne Boisserie, Henry de Laguérie, Romy Strassenburg et Eric Simon. Modérateur : Guy Fontaine
   ••   Rencontre avec l’écrivain tchèque Michal Ajvaz, animée par Thibault Deleixhe et Catherine Servant, avec la participation de Jean-Gaspard Páleníček. Paris, Inalco, 27 mai 2016.
   ••   Flânerie au royaume des marionnettes, présentation des études tchèques à l’Inalco en trois séquences (langue, arts et lettres) animées par Thibault Deleixhe, C. Servant, Ivan Šmilauer et Magdalena Vigent, avec la participation des étudiants. Journée portes ouvertes de l’Inalco, 12 mars 2016.
   ••   Gottland, long-métrage tchèque (2014) d’après l’ouvrage éponyme (2006) du journaliste et écrivain polonais Mariusz Szczygieł, projection précédée d’une présentation du film et d’un débat en présence de Mariusz Szczygieł, animés par Thibault Deleixhe et C. Servant. Paris, Auditorium du PLC, 8 déc. 2015.
   ••   Soirée Karel Poláček, lecture de traductions de nouvelles de Karel Poláček réalisées par les étudiants de tchèque de l’Inalco, en présence de ceux-ci. Paris, Centre tchèque, 16 oct. 2015.
   ••   Rencontre avec l’écrivain et artiste tchèque Ivan Matoušek, dans le cadre du cycle « Paroles de créateurs » (CERLOM-Inalco), avec la participation d’Alexandre Clément (traduction) et Ewa Rucinska (lecture), discussion animée par Thibault Deleixhe et C. Servant. Paris, Inalco (amphi 8), 29 mai 2015.
    ••   Les Héritages culturels du XIXe siècle sous les régimes communistes, soirée de présentation du vol. collectif de la revue Slovo (CREE-Inalco), n°41-42, 2014 (C. Servant dir.), animée par Jean-Gaspard Páleníček, en présence des coauteurs Iryna Dmytrychyn, András Kányádi, Anna Leyloyan-Yekmalyan, C. Servant. Paris, Centre culturel tchèque, 16 avril 2015.
   ••   « Česká Nej » / Le nec plus ultra de la République tchèque, atelier proposé par les enseignants et les étudiants de tchèque de l’Inalco, en six séquences (langue, grammaire, histoire, géographie, arts et lettres) animées par Étienne Boisserie, Thibault Deleixhe, Zuzana Loubet del Bayle, Catherine Servant, Ivan Šmilauer et Magdalena Vigent, avec la participation des étudiants. Paris, Inalco, Journée Portes Ouvertes, 7 mars 2015.
   ••  C. Servant, « Vie et mort d’une jeune République : Tchèques, Allemands et Juifs au temps de Masaryk », La Fabrique d’Absolu (Opéra de Dijon), n° 4, janvier 2015, pp. 12-16.
   ••   Normalisation et underground en Tchécoslovaquie (années 1980). Rencontre avec l’écrivain tchèque Petr Placák, en présence de : Thibault Deleixhe et C. Servant (Inalco / CREE), Markéta Hodoušková et Marie Kopecká-Verhoeven (À l’Est du nouveau), Magdalena Vigent (Inalco / Études tchèques). Inalco, 20 nov. 2014. [Débat suivi de la projection du film de Radim Špaček Pouta (Walking too fast), 2009.]
   ••    À la rencontre de l’écrivain tchèque Karel Čapek, conférence-lecture organisée avec Magdalena Vigent et les étudiants de tchèque. Paris, Inalco, Journée Portes Ouvertes, 8 mars 2014.
   ••   Cours de traduction littéraire tchèque-français, dispensés en collaboration avec Patrice Pognan ; élaboration du programme et du matériel pédagogique. Paris, Campus européen « Langues et traductions – Francophonie et itinéraires slaves », Inalco, 4-12 juillet 2013.
   ••   Membre du jury du Concours de bohêmistique Václav Černý, destiné aux étudiants et doctorants de langue et civilisation tchèques (sous l’égide des ministères des Affaires étrangères et de l’Éducation nationale de la République tchèque)

                                                                        ---------------------------

Professeur(e) des universités

  • Discipline : Histoire, Arts, Lettres et Littérature
  • Section CNU : 13 - Langues et littératures slaves
  • Equipe de recherche : Centre de recherches Europes-Eurasie
  • Domaines de recherche : Littérature tchèque, histoire littéraire culturelle et intellectuelle des Pays tchèques et de la Tchécoslovaquie aux XIXe et XXe siècles

Ecrivez-lui