Chantal VERDEIL

Professeur des Universités
Histoire du monde arabe contemporain
Directrice du Département "Etudes arabes" (depuis 2016)
Membre honoaire de l'IUF (2013-2016)

 

Principaux thèmes de recherche

  • Histoire des missions chrétiennes au Moyen-Orient (XIXe-XXe siècle)

  • Histoire de l'enseignement au Moyen-Orient (XIXe-XXe siècle)

  • Histoire des chrétiens d'Orient (XIXe-XXe siècle)

  • Histoire de la Compagnie de Jésus (XIXe-XXe siècle)
  • Histoire du Liban contemporain

Enseignements (2014-2018)

  • Histoire du Maghreb et du Moyen-Orient contemporain (XIXe-XXIesiècle) en licence 1
  • Histoire du monde arabe et du Moyen-Orient (XIXe-XXIe siècle), séminaire commun de master 1 avec Anne-Laure Dupont (Université Paris-Sorbonne) et Catherine Mayeur-Jaouen (INALCO)
  • Histoire moderne et contemporaine du monde arabe et du Moyen-Orient, séminaire commun de master 2 avec Anne-Laure Dupont (Université Paris-Sorbonne), Augustin Jomier (INALCO), Catherine Mayeur-Jaouen (Univeristé Paris-Sorbonne), Philippe Pétriat (Université Panthéon-Sorbonne)
     

Affiliations

Membre du bureau de l'association française d'histoire religieuse contemporaine (AFHRC)

 

Publications

Ouvrage et ouvrages collectifs

  • C. Verdeil, La mission jésuite du Mont-Liban et de Syrie (1830-1864), Paris, Les Indes Savantes, 2011, 504 pages.
  • C. Verdeil (ed.), Missions chrétiennes en terre d’Islam, Moyen-Orient, Afrique du Nord (XVIIe-XXe siècles), anthologie de textes missionnaires, Turnhout, Brepols, 2013, 407 pages.
  • En collaboration avec Michalis N. Michael et Tassos Anastassiadis, Religious Communities and Modern Satehood, The ottoman and post ottoman World at the age of nationalism and colonialism, Berlin, Klaus Schwarz Verlag (Islamkundliche Untersuchungen, band 21), 2015, 320 pages.
  • En collaboration avec M. Oualdi, et  D. Pagès-El Karoui, C. Verdeil, Les ondes de choc des révolutions arabes, Beyrouth, Presses de l’IFPO, 2014.
  • En collaboration avec A.-L. Dupont et C. Mayeur-Jaouen, Le Moyen-Orient par les textes, Paris, A. Colin, 2011, 444 pages.
  • En collaboration avec A.-L. Dupont et C. Mayeur-Jaouen, Histoire du Moyen-Orient du XIXe siècle à nos jours, Paris, A. Colin, 2016, 472 pages.
  • En collaboration avec Bernard Heyberger, Hommes de l’entre-deux. Parcours individuels et portraits de groupes sur la frontière de la Méditerranée (XVIe – XXe siècle), Paris, Les Indes savantes, 2009, 349 pages.

Articles  

  • C. Verdeil, « Travailler à la renaissance de l’Orient chrétien. Les missions latines en Syrie (1830-1945) », Proche-Orient Chrétien, 51, 2001, Fasc 3-4, p. 267-316.
  • C. Verdeil, « Les “ petites écoles ” jésuites (1830-1914) », L. Nordiguian (dir.), Le P. Joseph Delore (1873-1944), Beyrouth, 2003, Presses de l’Université Saint-Joseph, 187 p, pp. 49-56.
  • C. Verdeil, « Les jésuites en Syrie et au Liban sous le Mandat », L. Nordiguian et F. Denise (dir), Une aventure archéologique, Antoine Poidebard, photographe et aviateur, 2004, Arles, Beyrouth, Marseille, éditions Parenthèses, éditions du Musée d’Arles et de la Provence antique, Presses de l’université Saint-Joseph, 327 pages, p. 90-91.
  • C. Verdeil, « Les jésuites de Syrie (1831-1864), Une mission auprès des chrétiens d’Orient au temps des reformes ottomanes », Document pour l’histoire du français langue étrangère ou seconde (revue de la SIHFLES), 32 ; juin 2004, p.147-153.
  • C. Verdeil, « L’Ecole de droit de Beyrouth. Une institution française dans la fièvre de l’immédiat après-guerre (1919-1921) » , G.D. Khoury (dir), Sélim Takla (1895-1945), Une contribution à l’indépendance du Liban, 2004, Paris, Beyrouth, Karthala-dar An-Nahar, p. 141-162. 
  • C. Verdeil, « Les écoles d’Orient : le réseau scolaire congréganiste en Syrie (1880-1914) », B. Delpal, B. Hours, C. Prudhomme (dir), France-Levant de la fin du XVIIe siècle à la Première guerre mondiale, 2005, Paris Geuthner, p. 145-166
  • C. Verdeil, « Le corps souffrant de Rafqa, sainte maronite du XIXe siècle », B. Heyberger, C. Mayeur-Jaouen (dir), « Le corps et le sacré dans l’Orient musulman », Revue des Mondes musulmans et de la Méditerranée, 2006, p. 247-264.
  • C. Verdeil, « L’Université Saint-Joseph et la Troisième République », P. Cabanel (dir) Une France en Méditerranée, 2006, Paris, Créaphis, p. 235-252.
  • C. Verdeil, « Between Rome and France, Intransigent and Antiprotestant Jesuits in the Orient :The Beginning of the Jesuit’s Mission of Syria (1831-1864) », M. Tamcke, M. Marten (ed.), Christian Witness Between Continuity and New Beginnings, Modern Historical Missions in the Middle East, 2006, Berlin, LIT-Verlag (Studien zur Orientalischen Kirchengeschichte), p. 23-32.
  • En collaboration avec B. Heyberger, “The Jesuits’ discourse on the Holy Land (17th –19th century)”, H. Murre-van den Berg (ed.), New Faith in Ancient Lands, Western Missions in the Middle East in the Nineteenth and Early twentieth Centuries, 2006, Brill, p. 19-42. 
  •  C. Verdeil, « L’Université Saint-Joseph, un établissement catholique dans la société pluriconfessionnelle de la fin de l’Empire ottoman », Nice, Cahiers de la Méditerranée N°75, décembre 2007, p. 28-38.
  • C. Verdeil, « Naissance d’une nouvelle élite ottomane. Formation et trajectoires des médecins diplômés de Beyrouth à la fin du XIXe siècle », Revue des Mondes musulmans et de la Méditerranée, 121-122, 2008, p. 217-237.
  • C. Verdeil, « La classe ‘sous le chêne’ et le pensionnat : les écoles missionnaires en Syrie (1860-1914) entre impérialisme et désir d’éducation », Outre-Mers, revue d'histoire, N° 334-335, juin 2007, pp. 197-222.
  • C. Verdeil, « L’Empire, les communautés, la France : les réseaux des médecins ottomans à la fin du XIXe siècle », Hommes de l’entre-deux. Parcours individuels et portraits de groupes sur la frontière de la Méditerranée (XVIe – XXe siècle), textes réunis et édités par Bernard Heyberger et Chantal Verdeil, Paris, Les Indes savantes, 2009, p. 133-150.
  • C. Verdeil, « Mission et colonisation au Proche-Orient », B. Falaize, D. Borne, Religion et colonisation  XVIe-XXe siècles, Paris, éditions de l’Atelier, 2009, 335 pages, p. 177-184.
  • C. Verdeil, « L’Orient des jésuites lyonnais », E. Perrin (dir), L’Orient des Lyonnais, Lyon, Maison de l’Orient et de la Méditerranée, 2010, 238 pages, p. 77-97.
  • C. Verdeil, « Missionnaires catholiques, juifs et sionisme en Syrie à la fin du XIXe siècle », J. Bocquet, L’enseignement français en Méditerranée, Rennes, PUR, 2010, 322 pages, p. 137-148.
  • C. Verdeil, « Une « révolution sociale» dans la montagne, la conversion des alaouites par les jésuite dans les années 1930 »,  B. Heyberger, R. Madinier (dir), L’Islam des marges : mission chrétienne et espaces périphériques du monde musulman, XVIe-XXe  siècles, Paris, EHESS, 2011, p. 81-105.
  • C. Verdeil, « La Compagnie de Jésus au ‘Levant’, à propos d’un livre de Charles Libois, Proche-Orient chrétien, 62, 2012, 22-30. Une traduction en arabe de ce texte est parue dans Al-Machreq, LXXXV année, janvier-juin 2011, p. 316-322.
  • C. Verdeil, « Transformations économiques et sociales au Proche-Orient dans l’Entre-deux-guerres », J.-F. Klein, C. Laux (ed.), Les societés coloniales, années 1850-années 1950, Manuel et dissertations corrigées, Ellipses, Paris, 2012.
  • C. Verdeil, « Le rôle des missionnaires dans les relations entre les maronites et la France (XIXe-XXe siècles », La France et les maronites, Regards croisés, Paris, L’harmattan (pensée religieuse et philosophique arabe), 2013, p. 43-53.
  • C. Verdeil, « La mission jésuite auprès des Alaouite (Syrie) », C. Verdeil (ed.), Missions chrétiennes en terre d’Islam, Moyen-Orient, Afrique du Nord (XVIIe-XXe siècle), anthologie de textes missionnaires, Turnhout, Brepols,  2013, p. 365-404.
  • C. Verdeil, « Missions chrétiennes en Terre d’Islam, Introduction », C. Verdeil (ed.), Missions chrétiennes en terre d’Islam, Moyen-Orient, Afrique du Nord (XVIIe-XXe siècle), anthologie de textes missionnaires, Turnhout, Brepols, 2013, p. 5-59.
  • C. Verdeil, « Une émeute maronite contre les jésuites ? Conflit, négociations et protection au sujet du partage de l’eau au Mont-Liban en 1864 », Tassos Anastassiadis (dir), Voisinages fragiles, Relations interconfessionnelles dans le Sud-est européen et la Méditerranée orientale 1854-1923, Athènes, École Française d’Athènes (Mondes méditerranéens et balkaniques), 2013, p. 23-36.
  • C. Verdeil, « Les jésuites de la « nouvelle » mission de Syrie et la société du Mont-Liban au XIXe siècle », Proche-Orient Chrétien, 63 fasc 3-4, 2013, p. 245-267.
  • C. Verdeil, « Arméniens, L’implantation des Arméniens à Lyon et en Rhône-Alpes », et « Comité lyonnais des intérêts français en Syrie », Nicolas Beaupré, Anne Charmasson-Creu, Thomas Breban, Fanny Giraudier, Lyon sur tous les fronts, Lyon, Silvana Editoriale S.p.A., 2014, p. 108-109 et p. 132-133.
  • C. Verdeil, « Le temps des missionnaires : calendriers et emplois du temps dans les établissements scolaires de l’Empire ottoman à la fin du xixe siècle », Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée, 136, novembre 2014, p. 89-107.
  • C. Verdeil, “New Missions, New Education? Transformation of Education during the first half of the 19th Century in Ottoman Syria”, actes du colloque Religious community and modern statehood: The passage from the Ottoman Empire to modern states, organisé à l’Université de Chypre par Tassos Anastassiadis,  Michael Michaelis, et Chantal Verdeil, 29-30 octobre 2010, Klaus Schwarz Verlag, 2014, p. 230-245.
  • C. Verdeil,« La sœur, le prêtre et les mariés : lecture genrée d’une source missionnaire (1936) », Matthieu Bréjon de Lavergnée, Magali Della Sudda, Genre et christianisme, Plaidoyers pour une histoire croisée, Bibliothèque Beauchêsne, Paris, 2014, p. 127-151.
  • C. Verdeil,« Martyrs de la foi catholique, combattants de l'Eglise romaine : les héros du théâtre de l'Université Saint-Joseph de Beyrouth (1875-1914) », Julia Hauser, Christine Lindner, Esther Möller, Entangled  Education. Foreign, National and Local schools in Ottoman Syria and Mandate Lebanon (19-20th century, Beiruter Texte and Studien 137 Orient Institut Beirut, Beyrouth, 2016, p. 181-199.
  • C.Verdeil, « Sainte Rafqâ, souffrante, femme et maronite, Figures de sainteté féminine musulmane et chrétienne en Afrique du Nord et au Proche-Orient, actes du colloque international organisé par le Centre d’études et d’interprétation du fait religieux de la Faculté des sciences religieuses, Beyrouth, Université Saint-Joseph, 2016, p. 266-277.
  • C. Verdeil, “The post-restoration Jesuits and the Middle East (19th-21th century): a historiographical essay”, Robert A. Maryks (ed), History of Jesuit historiography, Brill, http://referenceworks.brillonline.com/browse/jesuit-historiography-online

  •  

Maître de conférences HDR

Ecrivez-lui