Charlotte MARCHINA

Шарлотт Маркина
Charlotte Marchina

Responsabilités

Maître de conférences en langue et civilisation mongoles
Responsable de la section d'études mongoles
Membre du Conseil Scientifique de l'Inalco

Enseignements

Grammaire mongole (niveaux L1, L2, L3)
Ethnologie de la Mongolie (niveaux L1, L2, L3)

Projets de recherche en cours

2017-2019 : Porteur du projet de recherche « Étude anthropologique de la mobilité chez les éleveurs kazakhs de Mongolie (Altaï) », lauréat de l’Appel à Projet Jeunes Chercheurs de l’INALCO 2017.
Depuis 2018 : Membre du GDR « Approches méthodologiques des dynamiques de l’agrobiodiversité : terrains, réseaux, modèles » (ReSoDiv).

Prix et distinctions

2017 :  Prix de la meilleure thèse de l’INALCO.
2016 :  Prix de thèse Aguirre-Basualdo en lettres et sciences humaines de la Chancellerie des Universités de Paris.
2016 :  Mention du Prix de thèse du musée du quai Branly – Jacques Chirac.

Publications

Ouvrages :
  • 2019 : Ch. MarchinaNomad's land. Éleveurs, animaux et paysage chez les peuples mongols, Bruxelles : Zones sensibles.
  • 2018 : M. Alaux & Ch. Marchina, Proverbes & dictons de Mongolie, Brest : Géorama.
Articles dans des revues internationales avec comité de lecture :
  • 2019 : N. Lazzerini, A. Coulon, L. Simon, Ch. Marchina, B. Noost, S. Lepetz, A. Zazzo, « Grazing high and low : can we detect horse altitudinal mobility using high resolution isotope (δ13C and δ15N values) time series in tail hair ? A case study in the Mongolian Altai », Rapid Communications in Mass Spectrometry, doi: 10.1002/rcm.8496.
  • 2017 : Ch. Marchina, S. Lepetz, C. Salicis, J. Magail, « The Skull on the Hill. Anthropological and Osteological Investigation of Contemporary Horse Skull Ritual Practices in Central Mongolia (Arkhangai Province) », Anthropozoologica, 52 (2) : 171-183.
  • 2017 : Ch. Stépanoff, Ch. Marchina, C. Fossier, N. Bureau, « Animal Autonomy and Intermittent Coexistences : North Asian modes of Herding », Current Anthropology, 58 (1) : 57-81.
Articles dans des ouvrages collectifs avec comité de lecture :
  • À paraître : Ch. Marchina, « La bosse de l’élevage de chameaux : Un savoir-faire délicat en Mongolie contemporaine », in D. Agut-Labordère & B. Redon (eds.), Les vaisseaux du désert et des steppes : Histoire, archéologie, diffusion et usages antiques du dromadaire (Camelus dromedarius) et du chameau (Camelus bactrianus), Lyon : MOM Éditions.
  • 2017 : Ch. Marchina, « ‘Common Property beyond this Fence’ : Land Privatisation and the Adaptation of Pastoralism among the Aga Buryats », in I. Stolpe, J. Northby, U. Gonzales (eds.), Mongolian Responses to Globalisation Processes, Berlin : EB-Verlag Dr. Brandt, pp. 45-71.
  • 2016 : Ch. Marchina, « ‘Follow the Horse’ : The Complexities of Collaboration between the Lasso-pole Horse (uurgach mor’) and his Rider among Mongolian Horse Herders », in D. Davis & A. Maurstad (eds.), The Meaning of Horses : Biosocial Encounters, London, New York : Routledge, pp.102-114.
  • 2014 : C. Fossier & Ch. Marchina, « Study of Human-Animal Interactions in Siberian Pastoral Systems via GIS (Geographic Information Systems) », in D. Arzyutov & V. Davydov (eds.), Grani social’nogo : antropologicheskie perspektivy issledovaniya social’nyh otnoshenii i kul’tury/Dimensions of social life : Anthropological perspectives on social relations and culture (Sibirskii sbornik 4), Saint-Pétersbourg : Kunstkamera, pp. 613-625.
  • 2013 : in Ch. Stépanoff, C. Ferret, G. Lacaze, J. Thorez (eds.), Nomadismes d’Asie centrale et septentrionale, Paris : Armand Colin : a. Ch. Marchina, « Le pastoralisme de Mongolie » (pp.43-47) ; b. G. Lacaze & Ch. Marchina, « Les zud, grandes catastrophes du pastoralisme des steppes » (pp.48-49) ; c. Ch. Marchina, « L'élevage mongol à plusieurs espèces » (pp.172-175) ; d. C. Ferret & Ch. Marchina, « Le chameau en Asie intérieure » (pp.182-183) ; e. Ch. Marchina, « Le cheval, compagnon de travail des pasteurs mongols » (pp.203-205) ; f. Ch. Marchina, « La lente décollectivisation chez les Bouriates d'Aga, Russie » (pp.248-250).
Comptes rendus :
  • 2017 : Ch. Marchina, Compte-rendu de S. Ruhlmann, L’appel du bonheur. Le partage alimentaire mongol, Paris : Centre d’Études Mongoles et Sibériennes/École Pratique des Hautes Études, 2015, 358 p., Gradhiva, 26 : 228-229.
  • 2017 : Ch. Marchina, Résumé de thèse (Faire communauté. Étude anthropologique des relations entre les éleveurs et leurs animaux chez les peuples mongols (d’après l’exemple des Halh de Mongolie et des Bouriates d’Aga)), Études Mongoles et Sibériennes, Centrasiatiques et Tibétaines, 48.
  • 2015 : Ch. Marchina, Compte-rendu de I. Bianquis & P. Pesteil (eds.), Déprise et emprise du rural. Regards croisés sur les dynamiques sociales, Corte : Stamperia Sammarcelli, Università di Corsica, 2013, 198 p., Études Mongoles et Sibériennes, Centrasiatiques et Tibétaines, 46.
  • 2011 : Ch. Marchina & L. Nikolov, Compte-rendu de L. Gardelle, Pasteurs nomades de Mongolie: des sociétés nomades et des États, Paris, Buchet-Chastel : Écologie, 2010, 188 p., Études Mongoles et Sibériennes, Centrasiatiques et Tibétaines, 42.
  • 2010 : Ch. Marchina, Compte-rendu de C. Ferret, Une civilisation du cheval. Les usages de l’équidé de la steppe à la taïga, Paris : Belin, 350 p., 2010. Cahiers du monde russe, 54 (10) : 830-833.
Valorisation de la recherche :
  • 2018 : Ch. Marchina, « Repenser les relations à la terre avec les Mongols », Langues’O, 3, pp.37-39.
  • 2013 : Dans Le CNRS en Chine. La vie des laboratoires, n°13 : a. R. Blanchier & Ch. Marchina, « La coopération franco-mongole en sciences humaines et sociales » (p.36) ; b. Ch. Marchina, « Rapport de mission : le pastoralisme mongol » (p.37).
Traduction de textes scientifiques :
  • 2014 : Ch. Marchina & Ch. Stépanoff, Traduction du russe de l’article « ‘Épîtres’ altaïennes : histoire et vie des textes du mouvement religieux Ak jaŋ » de D. Arzyutov, dans Études mongoles et sibériennes, centrasiatiques et tibétaines, 45.
  • 2013 : Ch. Marchina & Ch. Stépanoff, Traduction du russe des articles suivants de l’ouvrage Nomadismes d’Asie centrale et septentrionale (dir. Ch. Stépanoff, C. Ferret, G. Lacaze, J. Thorez, Paris : Armand Colin, 288 p.) : a. « Naviguer dans la toundra » d’A. Golovnev (pp.68-71) ; b. « Le calendrier sonore des nomades touvas » de V. Suzukeï (pp.156-158).

Maître de conférences

  • Discipline : Anthropologie et ethnologie, Langue
  • Section CNU : 15 - Langues et littératures arabes, chinoises, japonaises, hébraïques, d'autres domaines linguistiques, 20 - Ethnologie, préhistoire et anthropologie biologique
  • Equipe de recherche : IFRAE
  • https://inalco.academia.edu/CharlotteMarchina

Ecrivez-lui