Chiharu CHUJO

中條千晴

Responsabilités

Membre de l'équipe Populations japonaises (IFRAE-CRCAO)
Membre du Japanese Association for the Study of Popular Music (JASPM)
   (membre du comité d'organisation du colloque annuel du JASPM)
Membre du bureau de l’Association des enseignants de japonais en France (AEJF)

Publications


Articles de revue à comité de lecture
 
  • C. Chujo, 2022 « Chanter l’écologisme dans le Japon de l'après-Fukushima : l’ambivalence de la musique écoféministe chez UA » pour la revue Itinéraires. Littérature, textes, cultures (2021-3), Écoféminismes : récits, pratiques militantes, savoirs situés. https://journals.openedition.org/itineraires/10300
  • C. Chujo, M. Augendre, 2021 « De l’incertitude à l’autoresponsabilité : Parcours et dilemmes de « sinistrés » du nucléaire après l’accident de 1F », pour la revue Ebisu n°58 (2021) : 2011-2021 : crises, ruptures et nouvelles dynamiques. Dix ans après la triple catastrophe du 11 mars, novembre 2021, https://journals.openedition.org/ebisu/5948 .
  • C. Chujo, C. Wartelle-Sakamoto, 2021 « Jeunes adolescentes à succès et aidoru : la genèse du caractère hypergenré des chanteuses japonaises », pour la revue Transposition n°9 : Sexualités, mars 2021, https://journals.openedition.org/transposition/5910 .

Chapitres d’ouvrages collectifs
  • C. Chujo, 2022 « Tactiques d’artistes protestataires face aux contraintes de la censure et de l’autocensure : Quelle « harmonie », au cœur de la musique populaire japonaise contemporaine avant et après Fukushima ? » dans Stéphanie Bory, Paloma Otaola et Nolwenn Salmon, La censure dans tous ses états, l’Harmattan, à paraître en 2022. 
  • 中條千晴, 2022 « 歌におけるジェンダー構造について:フレンチ・ポップスにおける「交渉」を読む[Sur la structure du genre dans la chanson : comprendre les négociations dans la pop française] », dans Inagaki Kenji, Kayanoki Seigo, Unsettling Cultural Studies, Tōkyō, Hokuju shuppan, à paraître aôut 2022 
  • C. Chujo, 2021 « Vocaloïd et Hatsune Miku : quels regards offrent-ils sur la femme-artiste ? », dans Seiko Suzuki, Pascal Cordereix et Gabriel Bergounioux (éd.), Mémoire sonore du Japon, le disque, la musique et la langue, pp. 95-114.
  • C. Chujo, 2021 « Women’s movements in Japan in the 1970s : Transgression and Rejection » (co-rédaction avec Aizawa Nobuyo, en anglais), dans Eileen Boris, Sandra Dawson and Barbala Molony (éd.), Engendering Transnational Transgressions : From the Intimate to the Global, Londres, Routledge, 2021, pp. 133-146.
  • 中條千晴, 2021 « ジェンダーの視点からポピュラー音楽を読み解く[la musique populaire japonaise : une analyse sous l’angle des questions de genre] », dasn Tanaka Tōko (éd.), Girls Media Studies (en japonais), Tōkyō, Hokuju shuppan, 2021, pp. 31-45. 

Articles d’invitation
  •  中條千晴, 2021 « 二一世紀のラブソング-現代日本のポップソングについての一考察- » (Les chansons d'amour au XXIe siècle : une étude des chansons pop japonaises contemporaines) , Gendai Shisô 現代思想, Tōkyō, Seidosha, aout 2021. pp. 182-193.

Articles dans l’acte de colloque
  • C. Chujo, 2022 “ Subversive, Still in the Middle Ground : CHAI’s Assertions and Male Discourse of Authenticity”, Asia’s Sonic (under)Currents and Currencies: Proceedings of the 7th Inter-Asia Popular Music Studies Conference, à paraitre dans le courant de l’année 2022.
  • C. Chujo, 2021 « Les discours stratégiques des musiciens engagés contre le nucléaire dans l’après-Fukushima : le cas des messages de Kishida Shigeru (Quruli) et UA », Japon Pluriel 13, Actes du colloque de la Société Française des Etudes Japonaises, pp. 177-188, 2021.
  • C. Chujo, 2018 « L’évolution du militantisme des musiciennes dans la pop : le cas d’Ômori Seiko », Japon Pluriel 12, Actes du colloque de la Société Française des Etudes Japonaises, Arles, Philippe Picquier, décembre 2018, p. 557-566. 

Articles de vulgarisation
  • 中條千晴, 2020 « 「向こうの世界」、「成り立たない対話」と風刺 [« Le monde d’au-delà », « le dialogue impossible », et la satire] », in Rivière Tiphaine (trad. Chûjô Chiharu), Hakuron nikki 博論日記 [Carnèt de thèse], Tōkyō, Kadensha, 2020, p. 181-190. 
  • C. Chujo, 2015 « La musique alternative japonaise, reflet du déclin des mouvements étudiants », l’Asie en 1000 mots, Bulletin d’analyse sur l’Asie de l’Est et du Sud-Est, Centre d’études asiatiques (CÉTASE) de l’Université de Montréal, 22 janvier 2015, URL : https://asie1000mots-cetase.org/La-musique-alternative-japonaise 

Traductions
Traduction d’ouvrage scientifique
  • Buscatto, Marie, Femmes du jazz, Seidosha, à paraître en septembre 2022.
  • Mcrobbie Angela, Be Creative : : Making a Living in the New Culture (co-traduction en japonais), Kadensha, à paraître en septembre 2022.

Traductions d’articles scientifiques
  •  Mcrobbie Angela, « ポストフォーディズムのジェンダー 『やりがいある仕事』、『リスク階級』と『自分自身の人生』 [The Gender of Post-Fordism : ‘Passionate work’, ‘Risk Class’ and ‘A Life of One’s Own’] » (de l’anglais en japonais), in Gendai Shisō 現代思想, Rinji sōkangō « Sōtokushū : feminizumu no genzai [Numéro spéciale : féminismes d’aujourd’hui]», Tōkyō, Seidosha, 18 février 2020, p. 184-208. 
  • Martine Julien et Debroux Philippe,  « 高年齢労働者の雇用と人材資源管理に関する日仏の研究比較:ダイバーシティとインクルージョン -Comparative Study between Japan and France on Employment and Human Resource Management of senior workers :  Diversity and Inclusion » (de l’anglais en japonais),  in Futagami Shiho (éd.), Koyō jinzai kaihatsu shisutemu no nichiō hikaku: Daibāshiti to inkurūjon 雇用・人材開発システムの日欧比較:ダイバーシティとインクルージョン [Etudes comparatives entre le Japon et l’Europe sur le système d’emploi et de développement de ressources humaines : diversité et inclusion] , Tōkyō, Chūōkeizai-sha, 2020, p.39-64.

Traduction de BD française / anglaise
  • Rivière Tiphaine, Hakuron nikki 博論日記 (Carnet de thèse) (du français en japonais), Tōkyō, Kadensha, 2020.
  • Rebecca Hall, Wake (de l’anglais en japonais), Tōkyō, Kadensha, à paraître en 2022.
  • Guillaume Daudin, Stéphane Jourdain, Caroline Lee, Les Contraceptés - Enquête sur le dernier tabou (du français en japonais), Tōkyō, Kadensha, à paraître en 2022. 

Traductions de BD japonaise (8 titres, au total 51 tomes)
  • Aruga Rie, Perfect World, tomes 1- 11, Lancon, Editions AKATA, 2016-2020.
  • Conami Shoko, Zombie Cherry (しかばね★チェリー), tomes 1-3, Lancon, Editions AKATA, 2016-2017.
  • Mokon icchokusen, Magical Girl Boy (魔法少女 俺), tomes 1-2, Lancon, Editions AKATA, 2017.
  • Momochi Reiko, Double Je (いのち), tomes 1-5, Lancon, Editions AKATA, 2015.
  • Okabe Uru, World War Demons (世界鬼), tome 1-11, Lancon, Editions AKATA, 2017-2019.
  • Takano Ichigo, Orange, tomes 1-6, Lancon, Editions AKATA, 2014-2016; 2017._____________, Dreamin’sun (夢みる太陽), tomes 1-10, Paris, Editions Delcourt, 2014-2017.
  • Uno Sana, Journal d’une fan girl (蛇とマリアとお月様), tomes 1-3, Lancon, Editions AKATA, 2013-2014.

Communications scientifiques 
Colloques nationaux / internationaux

2021
14ème Colloque de la Société Française des Études Japonaises – Périphéries et centres
« Mizutama-shôbôdan 水玉消防団 : une réflexion sur la position de la musique punk-rock féminine au Japon dans les années 1980 », l’Université d’Orléans, 9 décembre 2021, Orléans
 
Troisième Biennale International des études sur les chansons
« Subversives, mais toujours à demi : la figure de l'engagement féministe dans la J-pop », Université Aix Marseille, 14 septembre, en ligne.
 
Crises, fractures, nouvelles dynamiques. Dix ans après les catastrophes du 11 mars 2011 (colloque Maison franco-japonais)
« Parcours et dilemmes de sinistrés du nucléaire : résultats exploratoires d’une enquête longitudinale auprès de personnes affectées par l’accident nucléaire », MFJ Tokyo, 9 avril, en ligne.
 
2020
7th Inter-Asia Popular Music Studies Conference
“Subversive, Still in the Middle Ground : CHAI’s Assertions and Male Discourse of Authenticity”, Sunway University Sdn, 7 décembre, Malaysie (en ligne)
 
Musica Femina International Symposium
“Idoling with Intent…The Fetishisation of Feminity in the J-pop Scene”, Central European University, 9 janvier, Budapest
 
2019
Sound :: Gender :: Feminism :: Activism - TOKYO
“2010年代日本のポピュラー音楽界におけるジェンダー批評的アプローチ [La musique populaire japonaise des années 2010 : une approche critique sous l’angle des questions de genre]”, Tōkyō University of the Arts, 5 octobre 2019, Tōkyō
 
12ème Congrès international de l’Institut du Genre - Genre et émancipation
« L’engagement et Fukushima : un cas d’études sur l’émancipation des femmes depuis le 11 mars au Japon », l’Université d’Angers, 29 aout 2019, Angers
 
Mémoire sonore du Japon : le disque, la musique et la langue
« Une approche de la question du genre du Vocaloïde et de la société japonaise contemporaine », la Bibliothèque nationale de France, site François-Mitterrand, 25 janvier, Paris
 
2018
13ème Colloque de la Société Française des Etudes Japonaises - Résistances, conflits et réconciliations
« Les discours stratégiques des musiciennes contre le nucléaire dans la péri de post-Fukushima : le cas de Kishida Shigeru (Quruli) et UA », l’EHESS, 14 décembre 2018, Paris
 
Conférence Internationale Institut des Etudes Transtextuelles et Transculturelles - La Fabrique des imaginaires : Censure, contre-discours et société technicienne
« Tactiques d’artistes protestataires face aux contraintes de la censure et de l’autocensure : Quelle « harmonie », au cœur de la musique populaire japonaise contemporaine post-Fukushima ? », MILC, 15 novembre 2018, Lyon
 
8ème Congrès International des Recherches Féministes dans la Francophonie
« Les musiciennes japonaises engagées : des voix oubliées par les études des représentations sociales en musique au Japon ? » l’Université Paris Nanterre, 29 aout 2018, Paris
 
12th International Federation for Research in Women’s History Conference
« Subversive ou indécente ? L'ambivalence de la musique contestataire dans les mouvements féministes japonais de années 1970 », Simon Fraser University, 11 aout 2018, Vancouver
 
2016
12ème  Colloque de la Société Française des Etudes Japonaises – autour de l’image : arts graphiques et arts visuels au Japon
« L’évolution du militantisme des musiciennes japonaises : Ômori Seiko et DAOKO », l’Université Jean Moulin Lyon III, 15 décembre 2016, Lyon
 
2015
5ème  Congrès Asie & Pacifique
« La posture de ‘désengagement stratégique’ : une forme de participation chez les artistes japonais contestataires / The posture of "strategic non-commitment" – a form of participation practiced by Japanese "anti-authority” musicians », l’INALCO, 10 septembre 2015, Paris
 
 
Communication à venir
 
21st Biennial Conference of the International Association for the Study of Popular Music
“The ambivalent position of women in Japanese punk-rock music scene in the 1980s : a case-study of Mizutama-shōbōdan”, juillet 2022
 
 
Conférences, séminaires, rencontres nationales et journées d'études
2022
11e Forum de recherche sur la culture urbaine, « La violence sexuelle et les médias - La violence sexuelle en tant que sujet/les médias sociaux en tant qu'arène pour les mouvements sociaux », The Urban-Culture Research Center (UCRC), 18 mars, en ligne.
 
 
2021
-         Symposium « Musique et le quotidien – un cas d’études en France », Musique live et vie publique, Japanese Association for the Studies of Popular Music colloque annuel, 5 décembre, en ligne.
-         Conférence « À la découverte du phénomène des aidoru », à l’Université de Grenobles Alpes, 18 octobre, Grenoble
 
2019
Séminaire « Sciences sociales dans le Japon contemporain », Figures et enjeux des artistes femmes dans l'industrie musicale japonaise contemporaine, à l’Université Paris Diderot, 11 avril, Paris
 
2018
Journée d’études « Die Tepco-Atomkatastrophe – Möglichkeiten humanitärer und juristischer Unterstützung für Menschen aus der Region Fukushima », 東電福島第一原発事故 被災者調査 DILEM活動報告(Le rapport du projet de recherches DILEM), au Centre protestant Oekumene, 23 septembre 2018, Frankfort
 
2017
Journée d’études « La jeunesse japonaise : marginalités ou nouvelles(s) forme(s) ? », L’engagement politique « au féminin » ? : le(s) positionnement(s) des musiques pop « impliquées » dans le Japon de l’ère post-Fukushima, à l’Université Toulouse Jean Jaurès, 27 avril, Toulouse
 
2016
Journée d’études « Les ambiguïtés des féministes japonaises -dans l'élaboration de "nouvelle morale sexuelle" -», L'ambivalence de figures féministes dans les milieux de la musique populaire du Japon contemporain, à l’Université de Bordeaux III, 8 avril, Bordeaux
 
2015
Journées d’études « QUELLES VIES QUOTIDIENNES APRES FUKUSHIMA ? », Des Formes de participation chez les musiciens japonais après Fukushima, à l’ENSATT, 3 octobre, Lyon
 
Journée d’études « Géopolitique du genre et féminismes en Asie Orientale Perte ou refus identitaire ? », L’absence de figures féministes dans les milieux de la musique populaire du Japon contemporain, à l’INALCO, 5 juin, Paris
 
 

Maître de Langue

  • Discipline : Sciences Humaines et Sociales
  • Section CNU : 15 - Langues, littératures et cultures africaines, asiatiques et d'autres aires linguistiques , 22 - Histoire et civilisations : histoire des mondes modernes, histoire du monde contemporain ; de l'art ; de la musique
  • Domaines de recherche : études culturelles, sociologie politique

Ecrivez-lui