Irina GRIDAN

Responsabilités

Enseignements

  • L1 : Histoire et historiographie de la Roumanie, XIXe – XXe siècles (26 h CM), le mardi de 10h à 11h.
  • L2 : La Roumanie dans son environnement régional, XXe-XXIe siècles (26 h CM), un mardi sur deux de 14h30 à 16h30.
  • L3 : Histoire de la Roumanie communiste et post-communiste (26 h CM), le mardi de 13h30 à 14h30.
  • L3 : Histoire de l’Europe centrale et orientale depuis 1945 (39 h CM), le lundi de 16h à 17h30.
  • L3 : Étude de textes et version (39 h TD), le mardi de 11h à 12h30.
  • L et M : Dialogues roumano-européens, avec Cécile Folschweiller, Adriana Sferle et Alexandru Mardale, un mardi sur deux de 14h30 à 16h30.
  • M1 : Sorties du communisme : perspectives comparatistes Europe-Eurasie (13 h CM), avec Catherine Poujol puis Sophie Hohmann, le mercredi de 12h à 14h.
  • M1 et M2 : La Roumanie entre histoire, mémoire et écritures de l’imaginaire (26 h CM), avec Cécile Folschweiller, le lundi de 14h à 16h.
Présentation des études roumaines et brochures des cursus en roumain à l'INALCO

Parcours universitaire

  • Maître de conférences en histoire contemporaine de la Roumanie et des relations internationales, INALCO (depuis 2015).
  • Docteur en histoire contemporaine de l’université Paris I – Panthéon-Sorbonne. Thèse de doctorat soutenue en 2013 : Le Satellite récalcitrant. La Roumanie de Gheorghiu-Dej face à l’URSS : acteurs, vecteurs et enjeux d’une politique extérieure sous influence (1944-1965).
  • ATER puis répétitrice à l’INALCO, département Europe, Études roumaines (2010-2013).
  • ATER à l’université de Versailles – Saint-Quentin-en-Yvelines (2009-2010).
  • AMN puis ATER à l'université Paris I (2005-2009).
  • Agrégée d’histoire (2005).
  • Ancienne élève de l’École normale supérieure, Paris (2001-2005).
  • DEA d’histoire, université Paris I: Pouvoir et société en Roumanie : résistances à une soviétisation multiforme et ambiguë (1948-1978).
  • Maîtrise d’histoire, université Paris I: La Roumanie face à l’URSS : une diplomatie nationale ? (1956-1970).
  • Maîtrise d’économie et maîtrise d’économétrie au magistère université Paris I – ENS: Le Déficit extérieur américain : causes, conséquences macroéconomiques et politiques économiques.

Affiliations institutionnelles

  • Membre titulaire du Centre de recherches Europes-Eurasie (CREE), INALCO.
  • Chercheur partenaire de l’UMR 8138 Sorbonne – Identités, relations internationales et civilisations de l’Europe (SIRICE), universités Paris I, Paris IV, CNRS.
  • Membre du Centre de recherches sur l’histoire des Slaves (CRHS), Institut Pierre Renouvin, université Paris I.

Thématiques générales de recherche

  • Histoire contemporaine de la Roumanie
  • Relations internationales et guerre froide
  • Soviétisation et politiques extérieures des États satellites de l’URSS
  • Communisme international et communisme roumain
  • Nationalisme et communisme
  • Propagande, communication politique et légitimation

Projets collectifs et valorisation de la recherche

  • Membre du GDR Connaissance de l’Europe médiane (CEM) no 3607.
  • Membre du projet ANR jeunes chercheurs WW2 Crimesontrial : Les crimes de guerre nazis dans le prétoire – Europe centrale et orientale, 1943-1991. Entre condamnation de la violence et volonté de réconciliation nationale, coordonné par Vanessa Voisin. Programme de recherche : les procès des criminels de guerre en Roumanie après la Seconde Guerre mondiale ; l’impact médiatique en Roumanie des procès des criminels de guerre à l’échelle du Bloc.
  • Membre du comité éditorial et responsable de la rubrique des comptes rendus de la revue Relations internationales.
  • Membre du comité de lecture de la revue Arhivele totalitarismului.
  • Organisation avec Catherine Durandin et Cécile Folschweiller d’une journée d’études internationale sur le thème Moldavie : repères et perspectives, INALCO, 3 juin 2016.
  • Organisation avec Raphaëlle Laignoux d’une journée d’études sur le thème Le Pouvoir face à la foule : séductions et oppositions, dans le cadre des rencontres de l’École doctorale d’histoire de l’université Paris I, 14 novembre 2009.
  • Participation à l’organisation du colloque international Overcoming the Iron Curtain : Visions of the End of the Cold War in Europe, 1945-1990, Paris, 12-14 juin 2008.
  • Participation à l’organisation du colloque international Europe and the End of the Cold War, Paris, 14-16 juin 2006.

Publications

Direction de publication
  • Avec Catherine Durandin, Moldavie : repères et perspectives. Actes de la journée d’études internationale de l’INALCO, 3 juin 2016, Paris, L’Harmattan, à paraître.
  • Avec Raphaëlle Laignoux, Le Pouvoir face à la foule : séductions et oppositions. Actes des rencontres de l’École doctorale d’histoire de l’université Paris I, 14 novembre 2009, Hypothèses 2010, Paris, Publications de la Sorbonne, 2011, 310 p.
Chapitre d’ouvrage collectif
  • « La Roumanie, de l’alignement à la désatellisation. Fondements et manifestations de l’originalité diplomatique roumaine dans les années 1950 et 1960 », in Marès Antoine (dir.), Culture et politique étrangère des démocraties populaires, Paris, Institut d'études slaves, 2007, 239 p., p. 205-220.
Articles dans des revues avec comité de lecture
  • « Le “nouveau cours” des relations roumano-soviétiques (années 1950) – un assouplissement consenti ou octroyé depuis Moscou ? », Relations internationales, no 162, 2015, p. 111-124.
  • « La “démocratisation” contrariée. L’épuration dans l’appareil du MAE et le corps diplomatique roumains (1945-1947) », Arhivele totalitarismului, no 80-81, 2013, p. 33-47.
  • « Du communisme national au national-communisme : réactions à la soviétisation dans la Roumanie des années 1960 », Le Bloc de l’Est en question. Vingtième siècle : Revue d’histoire, no 109, janvier-mars 2011, p. 113-127.
  • « Parallélismes et convergences (III) : Ion Gheorghe Maurer à Paris à l’été 1964 : Realpolitik et offensive du sourire », Arhivele totalitarismului, no 64-65, 2009, p. 99-122.
  • « Parallélismes et convergences (II) : Ion Gheorghe Maurer dans l’antichambre parisienne : tractations pour une visite (1964) », Arhivele totalitarismului, no 62-63, 2009, p. 36-49.
  • « Parallélismes et convergences (I) : Les prémisses du rapprochement franco-roumain, 1956-1963 : impulsion ou suivisme de la diplomatie française ? », Arhivele totalitarismului, no 60-61, 2008, p. 97-122.
  • « Du rapprochement orchestré au partenariat indépendant : l’influence du facteur soviétique sur les relations entre la Roumanie et la Syrie (1955-1975) », L’URSS et le Sud. Outre-mers, no 354-355, 1er semestre 2007, p. 107-132.
  • Avec Gaëlle Le Boulanger, « Une collaboration pragmatique et circonspecte : les relations militaires entre l’Algérie et l’URSS, de l’indépendance au début des années 1970 », L’URSS et le Sud. Outre-mers, no 354-355, 1er semestre 2007, p. 37-61.
  • « La Roumanie face à l’URSS : une diplomatie nationale ? (1956-1970) », Bulletin de l’Institut Pierre Renouvin, no 19 – meilleures maîtrises, 2004, p. 155-170.
Colloques avec publication des actes
  • « La Bessarabie au temps des camarades : résurgences d’une controverse », in Durandin Catherine, Gridan Irina (dir.), La Moldavie : repères et perspectives. Actes de la journée d’études internationale de l’INALCO, 3 juin 2016, Paris, L’Harmattan, à paraître.
  • « Quel rôle pour les diplomates français à Bucarest au temps de la désatellisation ? L’exemple de Pierre Bouffanais », in Marès Antoine (dir.), La France et l’Europe médiane. Médiateurs et médiations III. Actes du colloque Diplomates français en Europe médiane au XXe siècle : cultures, savoirs et circulations, 11 septembre 2015, Paris, Institut d’études slaves, à paraître.
  • « Les relations entre la Roumanie et la Grèce au tournant de la guerre froide (1956-1957) », in Folschweiller Cécile, Kostakiotis Georges (dir.), Grèce – Roumanie : regards croisés au XXe siècle. Actes du colloque du 13 juin 2014 à l’INALCO, Cahiers balkaniques, à paraître.
  • « Bucarest-Moscou : le ferment nationaliste des dissensions bilatérales (1964) », in Rey Marie-Pierre, Marès Antoine (dir.), Politiques étrangères de l’URSS et des démocraties populaires depuis 1945 II. Actes du colloque des 27 et 28 mai 2011. Relations internationales, no 148, 2011, p. 95-109.
  • « Les communistes roumains face à la foule à l’été 1968 : stratégies discursives et scénographies mobilisatrices », in Gridan Irina, Laignoux Raphaëlle (dir.), Le Pouvoir face à la foule : séductions et oppositions, Actes des rencontres de l’École doctorale d’histoire de l’université Paris I du 14 novembre 2009. Hypothèses 2010, Paris, Publications de la Sorbonne, 2011, 310 p., p. 39-50.
  • Avec Raphaëlle Laignoux, « Le pouvoir face à la foule : jalons méthodologiques et historiographiques », in Gridan Irina, Laignoux Raphaëlle (dir.), Le Pouvoir face à la foule : séductions et oppositions, Actes des rencontres de l’École doctorale d’histoire de l’université Paris I du 14 novembre 2009. Hypothèses 2010, Paris, Publications de la Sorbonne, 2011, 310 p., p. 17-26.
  • « Comment écrit-on aujourd’hui l’histoire de la diplomatie roumaine des années communistes ? », in Combe Sonia (dir.), Archives et histoire dans les sociétés postcommunistes, Actes du colloque international Ouverture des archives et écriture de l’histoire dans les sociétés postcommunistes des 4 et 5 octobre 2007, Paris, La Découverte, 2009, 332 p., p. 120-134.
  • « La parole libérée par l’écriture : l’engagement de l’écrivain et dissident Paul Goma dans la Roumanie des années 1970 », in Stantcheva Roumiana, Vuillemin Alain (dir.), Identité et révolte dans l’art, la littérature, le droit et l’histoire en Bulgarie, en Roumanie et en Europe Centrale et Orientale entre 1947 et 1989, Actes du colloque international multilatéral et francophone d’Arras, 3 et 4 mai 2007, Paris, Institut d’études balkaniques, 2009, p. 199-210.
Comptes rendus
  • Dullin Sabine, La Frontière épaisse. Aux origines des politiques soviétiques (1920-1940), Paris, Éditions de l’EHESS, 2014, 356 p., Relations internationales, no 162, 2015, p. 204-205.
  • Gridan Irina, Le Satellite récalcitrant. La Roumanie de Gheorghiu-Dej face à l’URSS : acteurs, vecteurs et enjeux d’une politique extérieure sous influence (1944-1965), compte rendu de la thèse de doctorat, Bulletin de l’Institut Pierre Renouvin, no 39 – meilleurs mémoires, 2014, p. 147-154.
  • Vasile Aurelia, Le Cinéma roumain dans la période communiste : Représentations de l’histoire nationale, Bucarest, Editura Universităţii din Bucureşti, 2011, 579 p., Vingtième siècle : Revue d’histoire, no 115, 2012, p. 233-234.

Conférences, communications inédites et séminaires

  • « Pouvoir et usages de l’espace public en Roumanie communiste : propagande ou communication politique ? », séminaire du GDR Connaissance de l’Europe médiane Individu(s) et espace public en Europe médiane (XXe-XXIe siècles) coordonné par Catherine Servant, Institut d’études slaves, Paris, 5 mai 2017.
  • « Histoire des relations internationales : théories, acteurs, pratiques, terrains », séminaire de Master Sciences sociales : théories et méthodes coordonné par Sarah Mohamed et Rina Cohen, INALCO, Paris, 19 février 2016, 26 février 2017.
  • « Les études roumaines dans le monde – contextes, communication et collaboration : l’exemple de l’Inalco », avec Alexandru Mardale et Cécile Folschweiller, workshop dans le cadre de la conférence internationale Studiile româneşti în lume – perspective actuale organisée par le Centre d’études roumaines de la faculté de lettres de l’université de Bucarest, 30 septembre 2016.
  • « La soviétisation des pays de l’Est et la naissance du bloc soviétique (1944-1948) », séminaire de Master L’URSS et la guerre froide coordonné par Anne De Tinguy, INALCO, Paris, 22 octobre 2015.
  • « Le satellite récalcitrant. La Roumanie de Gheorghiu-Dej face à l’URSS : acteurs, vecteurs et enjeux d’une politique extérieure sous influence (1944-1965) », conférence organisée par l’IHRIC, Hôtel Dosne-Thiers, Paris, 6 décembre 2014.
  • « Comment la Roumanie de Gheorghe Gheorghiu-Dej est-elle devenue un satellite récalcitrant de l’URSS ? », séminaire de M2 et de doctorat Sociétés communistes et post-communistes : circulations politiques et culturelles entre l’Europe de l’Ouest et l’Europe de l’Est au XXe siècle organisé par Sophie Cœuré et Taline Ter Minassian, université Paris Diderot, Paris, 25 octobre 2013.
  • « Communisme et compétences. Les acteurs de la politique extérieure dans la Roumanie de Gheorghiu-Dej », conférence dans le cadre du cycle des Soirées roumaines aux Grands Moulins, INALCO, Paris, 30 janvier 2013.
  • „A participa, a mobiliza, a rezista : ispostaze şi figuri ale intelectualului angajat, de la Émile Zola la Paul Goma” [« Prendre parti, mobiliser, résister : postures et figures de l’intellectuel engagé, d’Émile Zola à Paul Goma »], conférence en roumain dans le cadre d’une mobilité enseignante Erasmus, université Babeş Bolyai, Cluj, 23 avril 2012.
  • „Surse, bibliografie, publicaţii : dialog franco-român despre metodologia ştiinţelor sociale” [« Sources, bibliographie, publication : dialogue franco-roumain sur la méthodologie des SHS »], conférence en roumain dans le cadre d’une mobilité enseignante Erasmus, université Babeş Bolyai, Cluj, 23 avril 2012.
  • « Comment légitimer un régime dictatorial ? Le “moment 1968” en Roumanie, entre exaltation des valeurs patriotiques et négation de la solidarité internationaliste », journées d’études sur Les Processus de légitimation politique en temps de crise, ENS Paris, 12 et 13 décembre 2008.
  • « La mémoire retrouvée : la répression communiste en Roumanie à travers l’exemple du Mémorial des victimes du communisme et de la résistance anticommuniste de Sighet », colloque international Violence et transitions en Europe et en Amérique latine, Casa de Velázquez, Madrid, 4, 5 et 6 juin 2007.
  • « Les communistes au village. Le processus de collectivisation des terres en Roumanie et les résistances paysannes anticommunistes (1949-1953) », table ronde franco-allemande sur le thème des Pratiques politiques communistes en Europe Occidentale et dans les démocraties populaires, MSH Paris, 21 et 22 mai 2007.
  • « Résistances en régime communiste : le cas roumain (1944-1968) », séminaire doctoral États, populations, identités et territoires en Europe centrale, XVIIIe – XXe siècles, organisé par Christine Lebeau, Antoine Marès et Marie-Élizabeth Ducreux, Institut d'étues slaves, Paris, 22 novembre 2006.
  • « Historiographie de la répression dans la Roumanie communiste, sources, méthodes et perspectives », séminaire Historiographie de la répression politique en Russie/URSS organisé par Sophie Cœuré, ENS Paris, 10 janvier 2006.

Médias

  • France 24, "Le Débat", jeudi 9 février 2017: Corruption en Roumanie : le grand ménage des citoyens, partie 1.
  • France 24, "Le Débat", jeudi 9 février 2017: Corruption en Roumanie : le grand ménage des citoyens, partie 2.

Prix et distinctions scientifiques

  • Prix Jean-Baptiste Duroselle 2014 de la meilleure thèse en histoire des relations internationales, décerné par l’IHRIC.
  • Titre de « chercheur de l’année 2011 » décerné par les Archives nationales de Roumanie en 2012.

Maître de conférences

  • Discipline : Histoire, Civilisation, Relations internationales
  • Section CNU : 22 - Histoire et civilisations : histoire des mondes modernes, histoire du monde contemporain
  • Equipe de recherche : Centre de recherches Europes-Eurasie
  • Domaines de recherche : Histoire contemporaine de la Roumanie et des relations internationales

Ecrivez-lui