Makiko ANDRO-UEDA

上田眞木子

Responsabilités

- Responsable du Projet poésie moderne et contemporaine du Centre d'études japonaise
- Corresponsable avec Emmanuel Lozerand du Comité de réflexion pédagogique du département Japon
 

Champs de recherches

- la modernité dans la poésie moderne japonaise versifiée et non versifiée
- le haïku
- le tanka
- la langue et l'imaginaire
- le vers et l'imaginaire
- l'évolution de la langue japonaise moderne
- la traduction poétique
- la filiation de la littérature de témoignage d'après guerre (記録文学)et Ishimure Michiko

Enseignements

- thème et rédaction L1
- lecture et lexicologie L3
- la littérature contemporaine L3 (poésie)
- le perfectionnement linguistique M1
 

Publications

Articles scientifiques, critiques

- Rubriques de présentation des poètes contemporains japonais (Makoto Ooka, Shuntarô Tanikawa, Rin Ishigaki, Hiromi Ito, Gôzô Yoshimasu), Dictionnaire universel des littératures, Presses universitaires de France, Paris, 1993.
- « La poésie japonaise est-elle en train de mourir ?  »,  Lire le Japon 93, Ilyfune, Paris, 1993.
- « Mots aux aguets – à propos de ‘Draps d’Ishikari’ de Gôzô Yoshimasu », essai (en japonais et en français), Bouquet ourdi, n°2, Paris, 1995.
- « Chûya no ranbô-yaku : uta, miitten, shadansei (Traduction de Rimbaud par Chûya Nakahara : chant, corps, étanchéité) », Nakahara Chûya kenkyû (Revue d’étude sur Chûya Nakahara) n°3, p.80-91, Yamaguchi, 1998.
- « L’œil de l’univers : Mado Michio », Po&sie n°100, p.234-244, Belin, Paris, 2002.
- « Solitude et éloge de la transcendance : l’enfance chez Mado Michio » Japon Pluriel 5, Picquier, Arles, 2004.
- « Tu ne franchiras pas le cercle… : A propos d’un tanka de Tsukamoto kunio » Cipango, Centre d’études japonaises, n°12, p.46-60, Paris, 2005, .
- « Dire le silence : La poésie d’Ishihara Yoshirô » dans Le Japon après la guerre, p.183-201. Picquier, Arles, 2007.
-  La prosodie dans le tanka moderne et contemporain :les exemples de Saïtô Mokichi et Terayama Shûji", Japon pluriel 7, p323-332, Picquier, Arles, 2007.
-  « Une poétique de la métaphore : la « poésie d’après-guerre » au Japon, Regards sur la métaphore, entre Orient et Occident, p.263-280, Picquier, Arles, 2009
-  « Aspects sur le rythme dans le tanka moderne et contemporain »  3ème congrès du Réseau Asie :
(http://www.reseauasie.com/cgibin/prog/pform.cgi?langue=fr&Mcenter=colloq...)
-  « Ichininshô to nininshô no fukugan : Isnimure Michiko Seinan-eki densetsu o chûshin ni (Regard composé d’une première et d’une troisième personnes : autour de Légendes de la guerre du Sud-ouest de Michiko Ishimure) » , Nihon o manabu tameni (Pour étudier le Japon), Université de langues étrangères de Tôkyô, 2009
-  « Furansu no kyôshitsu de nihon no gendai shiika o yomu (Mon expérience de la lecture de la poésie japonaise contemporaine avec des étudiants en France) » Uchi to sotokara miru nihon bungaku ; koten to gendai no deai o motomete (La littérature japonaise par dedans, par dehors : à la recherche d’une rencontre entre les classiques et la modernité) Université de langues étrangères de Tôkyô, Tôkyô, 2009.
-  « Le Shasei dans l’esthétique de la poésie versifiée moderne » Japon pluriel 8, p.135-142, Picquier, Arles, 2011.
-  «  Ishimure Michiko to shi : Seinan-eki densetsu to Hanikami no kuni o chûshin ni (Ishimure Michiko et la poésie : autour de “Légendes de la guerre du Sud-ouest et Le pays de la timidité”, Kingendaishi no kanôsei (La possibilité de la poésie moderne et contemporaine), p137-156, Université féminine Ferris, Yokohama, 2011.
-  « La poésie et ‘l’arbre de nulle part’ : Yoshimasu Gôzô » : Imaginaires de l'exil - Dans les littératures contemporaines de Chine et du Japon, Picquier, Arles, 2012
- « Le sujet lyrique du haïku moderne », Modernités 36, p.47-65, 2013, Université Bordeaux III.
- « Le sujet et l’autre dans le haïku, ou l’amour dans la poésie moderne japonaise », Japon pluriel 9, p.597-616, Picquier, Arles, 2014.
- « Vers la poétique de Bambous : une préhistoire de la poésie de Hagiwara Sakutaro », à paraître, Japon pluriel n°10, Picquier, Arles, 2014.
- « ‘Ruvu-furanko-nipponnu’ o meguru furansu-shi  (La poésie française et la ‘Revue franco-nipponne’) », Ryô-taisen-kan no nichifutsu bunka kôryû (Echanges franco-nippons d’entre deux guerres), p.110-122, Yumani-shobô, Tôkyô, 2015.

Articles de vulgarisation

- « Rirê essê (essais en relais) », rubrique dans le quotidien japonais Le Journal Yomiuri , Tôkyô, 1988-1995.
- « Shi wo kikitoru ba (Un lieu pour entendre la poésie) », Eureka, p.254-255. seidosha, Tôkyô, 2002.
- « Tamashî no doîji sei » (La Simultanéité des âmes), Gendai-shi techô (Cahier de la poésie comtemporaine),numéro d’octobre, p ;126-128, Shichô-sha ,Tôkyô, 2014.  
- « Eshiro-san ga yomitai (Le désir de lire Eshiro Mitsuru) », Eshiro-Mmitsuru shishû (Poésie d’Eshiro Mitsuru), p.155-158. Shichô-sha, Tôkyô, 2015.

 Traductions

- Poèmes japonais (vingt-quatre auteurs de toutes les époques), avec Denis Andro, Vagabondages, n°77, (Ass.) Paris-poète, Paris, 1990.
- Présentation et traduction de poèmes de Gôzô Yoshimasu, traduction avec Claude Mouchard, Po&sie, n°56 et n°59, Belin, Paris, 1992.
- « Chevaux de Chine, essai de Kumishi avec Takashi Okai », Mikirô Sasaki, Po&sie, n°62, Belin, Paris, 1993.
- Poèmes japonais contemporains (Hisaki Matsuura, Junko Takahashi, Mikirô Sasaki), in Une autre anthologie II, avec Henri Delui, Fourbis, Paris, 1994
- Osiris, dieu de pierre, Gôzô Yoshimasu, avec Claude Mouchard, Circé, Belfort,1995.
- Présentation et traduction de poèmes de Gôzô Yoshimasu, Mitsuru Eshiro, Mikirô Sasaki, Michio Mado et Takashi Okai, Po&sie, n°100, Belin, Paris, 2002.
- Draps d’Ishikari, Gôzô Yoshimasu, avec Claude Mouchard, impeccable, Falaise, 2013.

Maître de conférences

  • Discipline : Littératures et oralités
  • Section CNU : 15 - Langues et littératures arabes, chinoises, japonaises, hébraïques, d'autres domaines linguistiques
  • Equipe de recherche : Centre d'Etudes Japonaises
  • Domaines de recherche : poésie

Ecrivez-lui