Marie CHOSSON

Responsabilités

• Responsable du cursus de Langues et Civilisation de Mésoamérique.
• Membre du Centre d’Etudes en Sciences Sociales sur les Mondes Africains, Américains et Asiatiques (CESSMA)
• Membre associé du Centre Enseignement et Recherche en Ethnologie Amérindienne (EREA) attaché au LESC (Laboratoire d'ethnologie et de sociologie comparative, UMR 7186).
• Vice-présidente de la Société des Américanistes et membre du comité scientifique du Groupe d´Étude et de Recherche Maya et Mésoaméricaine  (GERM) 
Domaine de recherche : 
Anthropologie et Ethnolinguistique  / Mayas Tseltal des Hautes Terres (Chiapas, Mexique)
 

Axes de recherche :

Anthropologie politique  / Anthropologie du conflit et de la violence
Ethnosyntaxe et ethnopragmatique des pratiques de communication tseltal
Genres de la tradition orale maya / Processus de réinvestissement de la "tradition"
 

Activité d'enseignement à l'Inalco 

  • Langue Maya des Hautes Terres Tseltal niveau 1 et 2 
  • Tradition Orale et Ecrite Maya
  • Unité et diversité des langues mayas
  • Histoire coloniale et post coloniale mésoaméricaine
  • Séminaire pluridisciplinaire : recherches mésoaméricanistes
  • Anthropologie des sociétés mésoaméricaines

 

Publications

2020    « La nocturnité au quotidien chez les indiens tseltal du Chiapas » Ateliers d’Anthropologie, 48 : Alors, vint la nuit… mis en ligne le 03 juillet 2020.URL : http://journals.openedition.org/ateliers/13500

2020       Notice « La tradition orale maya comme source historiographique » in Nathalie Kouamé, Eric Meyer et Anne Viguier (dir.), Encyclopédie des historiographies, tome 1 « Sources et genres historiographiques », Paris : Presses de l’Inalco, p.1889-1894.

2017     « Cuando la memoria también habla del porvenir. El flujo temporal en los discursos de reivindicación identitaria en Aguacatenango (Chiapas) ». Journal de la Société des Américanistes, Hors-série: Measures and textures of time among the Mayas, p179-202.

2017   « Diversificación y concurrencia de redes en la construcción de proyectos político-territoriales autóctonos en Chiapas. » Estudios Indiana, numéro spécial: Redes de comunicación entre los mayas y conformación de espacios políticos supracomunitarios, siglos XV-XXI, vol. 34, n°2. 

2015  « "Ceux qui ne boivent pas perdent le chemin de leurs ancêtres ". Évolution des usages sociaux de l'alcool dans une communauté indigène des Hautes Terres du Chiapas. » Les Cahiers Internationaux de Psychologie Sociale, 2015/3 (Numéro 107) p.303-318
 
2012  « Du système de charges aux statuts de prestige individuel. Réflexions sur les frontières entre espaces de pouvoir à Aguacatenango, Chiapas.  », Ateliers d'anthropologie 37 : Frontières épaisses. Altérité et continuité en pays maya et en Mésoamérique,, mis en ligne le 05 décembre 2012. URL : http://ateliers.revues.org/9217 ; DOI : 10.4000/ateliers.9217 

Maître de conférences

  • Discipline : Anthropologie et ethnologie, Littératures et oralités, Linguistique
  • Section CNU : 20 - Ethnologie, préhistoire et anthropologie biologique

Ecrivez-lui