Méropi ANASTASSIADOU

Responsabilités

Responsable de la spécialisation disciplinaire (UE3) Histoire et sciences sociales (HSS) du Master LLCER de l'INALCO. 
Accueil des étudiants: lundi ou mardi sur rdv (meropi.anastassiadou@inalco.fr)

Parcours et profil

Après une maîtrise de droit obtenue à l’Université Aristote de Thessalonique (Grèce), Méropi Anastassiadou a suivi des études d’histoire à l’Université de Paris I et à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales où elle a soutenu une thèse de doctorat sur le changement urbain et social dans la Salonique ottomane du XIXe siècle. L’essentiel de ses travaux (cf. infra publications) porte sur les sociétés urbaines de la Méditerranée orientale pendant les xixe et xxe siècles. Elle a étudié le changement urbain et social dans les villes ottomanes au xixe siècle, les gens ordinaires, les nouvelles élites, la connivence des cultures et le vivre ensemble face à l’émergence des nationalismes. Après avoir passé cinq ans à Istanbul (1997, 1999-2003, Institut français d’Etudes anatoliennes), elle a intégré, en 2003, l’équipe parisienne du CNRS « Etudes turques ottomanes » (UMR 8032, CETOBaC). Chargée de recherche au CNRS de 1997 à 2011, elle a enseigné à l’EHESS (Paris) et à l’Université de Strasbourg. Depuis septembre 2011, elle est professeur des universités à l’Institut national des langues et civilisations orientales (INaLCO), où elle enseigne l’histoire de la Grèce moderne dans son environnement régional.
 

Domaines de recherches

Histoire des sociétés urbaines, XIXe-XXe siècles
Histoire culturelle, contacts entre cultures
Histoire des institutions et du droit
 

Aires géographiques

Grèce
Turquie
Méditerranée orientale 
 

Recherches en cours (2017)

Identités et appartenances dans des sociétés en crise
Le fait religieux dans la vie politique et sociale en Grèce et en Turquie
L’héritage ottoman en Grèce.
 

Enseignement (depuis 2014)

Histoire de la Grèce moderne (L1)
Les sociétés méditerranéennes et le monde grec (L2)
Textes contemporains (L3)
Grec de spécialité - Traduction spécialisée (L3 / M1)
Sociétés, cultures, enjeux politiques (M2, Histoire et Sciences Sociales)
Sociétés urbaines méditerranéennes. Histoire et anthropologie (séminaire doctoral ; avec Maria Couroucli (CNRS/EHESS), Franck Mermier (CNRS/EHESS), Timour Muhidine (INALCO) et Jean-François Pérouse (IFEA))
 
 

Publications

Ouvrages

Salonique au XIXe siècle. Regards sur les gens ordinaires, Istanbul, Isis press, 2016, 324 pages. 
 
Les Grecs d’Istanbul au XIXe siècle. Histoire socioculturelle de la communauté de Péra, Leiden-Boston, E. J. Brill, 2012, 422 p.

(avec Paul Dumont) Les Grecs d’Istanbul et le patriarcat œcuménique au seuil du XXIe siècle. Une communauté en quête d’avenir, Paris, Cerf, 2011, 320 p.

(avec Paul Dumont) Οι Ρωμηοί της Πόλης. Τραύματα και Προσδοκίες (Les Grecs d’Istanbul. Blessures et attentes), Athènes, Hestia, 2007, 335 p. (trois éditions parues).

Salonique 1830-1912. Une ville ottomane à l’âge des réformes, Leiden, E.J.Brill, 1997, xii, 466 p., 12 illus.
          - traduction turque en 2001 aux éditions Tarih vakfı sous le titre Tanzimat Çağında bir Osmanlı Şehri : Selanik (1830-1912), Istanbul, Tarih vakfı yay., 414 p.
          - traduction grecque en 2008 aux éditions Hestia, sous le titre Θεσσαλονίκη 1830-1912, Μια μητρόπολη την εποχή των οθωμανικών μεταρρυθμίσεων, Athènes, Hestia, 656 p.
 

Direction scientifique d’ouvrages collectifs

Patrimoines culturels et fait minoritaire en Turquie et dans les Balkans. Numéro thématique de la revue Anatoli, no 6, Paris, CNRS éditions, 2015, 336 p.

Identités confessionnelles et espace urbain en terres d’islam. Numéro thématique de la Revue des Mondes musulmans et de la Méditerranée (REMMM, Aix-en-Provence, Edisud), vol. 107-110, 2005, 479 p.

Médecins et ingénieurs ottomans à l’âge des nationalismes, Paris-Istanbul, Maisonneuve & Larose et IFEA, 2003, 384 p.
 

Édition d’ouvrages collectifs

Figures anonymes, figures d’élite : pour une anatomie de l’homo ottomanicus [ed. avec Bernard Heyberger], Istanbul, ISIS, 1999, 216 p.

Sociétés et cultures musulmanes d’hier et d’aujourd’hui, actes des “Chantiers de la recherche” (Strasbourg, 30 juin-3 juillet 1994), Paris, AFEMAM, 1996, 540 p.

Enjeux de l’immigration turque en Europe (actes du colloque international de Strasbourg. 25-26 février 1991), Paris, Harmattan, 1995, 318 p. [ed. avec Paul Dumont, Alain Jund et Stéphane de Tapia].

Résumés des Communications présentées par les “jeunes chercheurs”, Les Chantiers de la Recherche, IXe réunion des chercheurs sur le monde arabe et musulman, Strasbourg, 30 juin-3 juillet 1994, 66 p.
 

Articles dans des revues (internationales et nationales) à comité de lecture

« Introduction », Méropi Anastassiadou (dir.), Patrimoines culturels et fait minoritaire en Turquie et dans les Balkans, Anatoli, no 6 (2015), CNRS éditions, pp. 7-21. 

« Excursions identitaires et tourisme religieux en Turquie. La redécouverte des lieux de culte grecs orthodoxes au début du XXIe siècle », Méropi Anastassiadou (dir.), Patrimoines culturels et fait minoritaire en Turquie et dans les Balkans, Anatoli, no 6 (2015), CNRS éditions, pp. 285-307. 

« Des serviteurs de Dieu et du pouvoir laïque. Le clergé paroissial dans la communauté grecque de Péra d’Istanbul au tournant du XIXe siècle », Archives des Sciences sociales des Religions (ASSR), 171 (juillet-septembre 2015), pp. 81-102.

« Quitter Ayvalık/Kydonies et ses oliviers, regards sur une société de l’entre-deux », Cahiers balkaniques, vol. 40, 2012 [http://ceb.revues.org/958?lang=fr].

« D’une rive à l’autre. Les migrations des Grecs de Turquie depuis la Seconde Guerre mondiale », Anatoli, no 3 septembre 2012, 85-100.

 « Greek Orthodox immigrants and modes of integration within the urban society of of Istanbul (1850-1923) », Mediterranean Historical Review, 24: 2, 2009, 151-167.

« Τα γεγονότα της Πόλης του Σεπτέμβρη 1955 στον τύπο και στα διπλωματικά αρχεία της Γαλλίας » (Les événements d’Istanbul en septembre 1955 à travers la presse et les archives diplomatiques françaises), Tα Ιστορικά / Historica, vol. 26 (2009), no 51, 450-462.

« Ορθόδοξες εκκλησίες της Κωνσταντινούπολης μετά την άλωση», article paru (2008) dans l’encyclopédie électronique « Κωνσταντινούπολη » de la Foundation for the Hellenic World : http://constantinople.ehw.gr/forms/fLemma.aspx?lemmaid=11729&contlang=57

« Νεκροταφεία των Ρωμιών στην Κωνσταντινούπολη », article paru (2008) dans l’encyclopédie électronique « Κωνσταντινούπολη » de la Foundation for the Hellenic World :
http://constantinople.ehw.gr/forms/fLemma.aspx?lemmaid=10988&lang=el-GR&...

« Χριστιανικά βακούφια της Κωνσταντινούπολης», 2008, article paru (2008) dans l’encyclopédie électronique « Κωνσταντινούπολη » de la Foundation for the Hellenic World : http://constantinople.ehw.gr/forms/fLemma.aspx?lemmaid=10983&contlang=57

« Κοινοτική οργάνωση των Ρωμιών της Κωνσταντινούπολης 1839-1923», article paru (2008) dans l’encyclopédie électronique « Κωνσταντινούπολη » de la Foundation for the Hellenic World : http://constantinople.ehw.gr/forms/fLemma.aspx?lemmaid=11010&contlang=57

« Construction d’églises et affirmation identitaire. L’installation des Grecs orthodoxes à Péra/Beyoğlu (Istanbul) au XIXe siècle », Identités confessionnelles et espace urbain en terres d’islam, REMMM, n° 107-110, 2005, pp. 185-204.

« Vivre ensemble en pays d’islam : territorialisation et marquage identitaire de l’espace urbain », Identités confessionnelles et espace urbain en terres d’islam, REMMM, n° 107-110, 2005, pp. 9-30.

« Propriété foncière, rang social et identité ethnico-religieuse dans le quartier Osman ağa de Kadıköy (Istanbul) vers 1875 », Bulletin du Centre d’Études sur l’Asie mineure (Athènes), vol. XIV, 2004, pp. 43-66.

« Yanina, Yanya », Encyclopédie de l’Islam, Leiden, E.J. Brill, 2003, pp. 306-307.

« De la paroisse à la communauté. Les Grecs orthodoxes de Stavrodromi (Beyoğlu-Istanbul) », Anatolia Moderna / Yeni Anadolu X (2002), pp. 149-165.

« Βιβλία και βιβλιοθήκες των μουσουλμάνων της Θεσσαλονίκης το 19ο αιώνα » (Livres et bibliothèques des musulmans de Salonique au XIXe siècle), Θεσσαλονικέων Πόλις, n° 5, mai 2001, pp. 137-170.

« Des musulmans venus d’ailleurs. Les fils d’Abdullah dans la Salonique du XIXe siècle », Anatolia Moderna, IX (2001), pp. 113-169.

« La protection de l’enfance abandonnée dans l’Empire ottoman au XIXe siècle. Le cas de la communauté grecque orthodoxe de Beyoğlu (Istanbul) », Südost-Forschungen, vol. 59/60 (2000/2001), pp. 272-323.

« Des défunts hors du commun : les possesseurs de livres dans les inventaires après décès musulmans de Salonique », Turcica, tome 32 (2000), pp. 197-252.

« Από πάθος κι από χρέος. Για τη διατήρηση ενός ρωμαίικου πυρήνα στην Πόλη » (Par passion et par devoir. Pour le maintien d’un noyau grec orthodoxe à Istanbul). Entretien avec Dimitris Frangopoulos, Σύγχρονα Θέματα (Thèmes contemporains), no 74-75, décembre 2000, pp. 88-113.

« Livres et “ bibliothèques ” dans les inventaires après décès de Salonique au XIXe siècle », Revue du Monde Musulman et de la Méditerranée, no 87/88 (septembre 1999) (sous la responsabilité de Frédéric Hitzel), Livres et pratiques de la lecture dans l’Empire ottoman, 1999, pp. 111-141.

« Le changement urbain dans l’empire ottoman : Salonique à l’époque des réformes (seconde moitié du XIXe siècle) », Rives nord-méditerranéennes, bulletin de liaison de l’UMR 6570 TELEMME (Aix-en-Provence), no 2 (1999), Mutations politiques, mutations urbaines, pp 51-57.

« Οι κοινωνικές διαστάσεις της εξωτερικής μετανάστευσης. Η περίπτωση της τουρκικής μετανάστευσης στην Αλσατία » (Les dimensions sociales de l’immigration extérieure. Le cas de l’immigration turque en Alsace), Σύγχρονα Θέματα (Thèmes contemporains), Athènes, n° 54, janvier-mars 1995, pp. 48-52.

« L’échange des populations entre la Grèce et la Turquie au lendemain de la Première Guerre mondiale », Confluences Méditerranée, n° 16, hiver 1995-96, pp. 151-159.

« Yanni, Nikola, Lifder et les autres... Le profil démographique et socio-professionnel de la population orthodoxe de Salonique à la veille des Tanzimat», Südost-Forschungen, vol. 53 (1994), pp. 73-130.

« Les inventaires après-décès de Salonique à la fin du XIXe siècle : source pour l’étude d’une société au seuil de la modernisation », Turcica, tome 25 (1993), pp. 97-135.

« Le rapport Trakakis. Un tableau de l’industrie smyrniote à l’époque de l’occupation grecque (1919-1920) », Annales du Levant, n° 5 / 1992 — Regards sur la Méditerranée orientale, pp. 1-19.

« Artisans juifs à Salonique au début des Tanzimat », Revue du Monde Musulman et de la Méditerranée, n° 66 (1992/4), pp. 65-72.

« Alemdağ’da var bir yılan / Kalinikhta » : deux nouvelles de Sait Faik Abasıyanık traduites en langue grecque, Tram, mai 1991, n° 16, pp. 35-42.
 

Articles dans des revues sans comité de lecture

« Les Grecs d’Istanbul dans la vie culturelle de la ville, 2006-2011 », Desmos, no 38, 2012, 15-22.

«Ελλάδα-Τουρκία, το σύνδρομο της αντιδιαστολής» (Grèce-Turquie, le syndrome de l’opposition), Athens Review of Books, no 36, janvier 2013.
 

Chapitres d’ouvrages

« Ambigüités, opacités, contradictions. Les fondations pieuses des non musulmans à Istanbul (XIXe-XXe s.) », in Sabine Mohasseb Saliba (ed.), Les fondations pieuses Waqfs chez les Chrétiens et les Juifs du Moyen Âge à nos jours, Paris, Geuthner, 2016, pp. 283-299. 

« Un “nouveau monde” pour les Grecs d’Imbros ? L’appel de l’Afrique dans l’entre-deux-guerres », in Leyla Dakhli, Vincent Lemire (eds.), Étudier en liberté les mondes méditerranéens. Mélanges offerts à Robert Ilbert, Paris, Publications de la Sorbonne, 2016, pp. 425-432.

“Non-Muslim Communities and State Control in the Late Ottoman Empire. Administrative Practice and Decision-Making within the Greek Orthodox Parishes of Istanbul”, in Michalis N. Michael, Tassos Anastassiadis, Chantal Verdeil (eds), Religious Communities and Modern Statehood. The Ottoman and Post-Ottoman World at the Age of Nationalism and Colonialism, Berlin, Klaus Schwarz Verlag, 2015, 131-146.

« Salonique après 2012. La construction d’une ville néohellénique », Esther Benbassa (dir.), Salonique. Ville juive, ville ottomane, ville grecque, Paris, Cahiers Alberto-Benveniste, CNRS Éditions, 2014, 95-116.

 “Making Urban Identity, Dividing Up Urban Time. Festivities among the Greeks of Istanbul in the Nineteenth and Twentieth Centuries”, Suraiya Faroqhi and Arzu Öztürkmen (eds.), Celebration, Entertainment and Theatre in the Ottoman World, London-New York-Calcutta, Seagull Books, 2014, chapter 9 (pp. 237-260).

« Nés à Salonique en 1863. Profil démographique et socio-économique d’une génération “fin de siècle” », in N. Clayer et E. Kaynar (eds), Penser, agir et vivre dans l’Empire ottoman et en Turquie. Études réunies pour François Georgeon, Paris-Louvain, Peeters, 2013, 353-372.

« Istanbul, carrefour du monde », in Turquie, Collection Géoguide, Paris, Gallimard loisirs, 2013, 78-79.

“Modes of Popular Intervention in the Ottoman Millet System : The Greeks of Istanbul in the Beginning of the Twentieth Century”, Eleni Gara, M. Erdem Kabadayı, Christoph K. Neumann (eds.), Popular Protest and Political Participation in the Ottoman Empire, Studies in honor of Suraiya Faroqhi, Istanbul, Istanbul Bilgi University Press, 2011, 75-104.

« Les bains de mer à Istanbul, XIXe-XXe siècles », Robert Beck et Anna Madoeuf (dir.), Divertissements et loisirs dans les sociétés urbaines à l’époque moderne et contemporaine, Tours, Presses universitaires François Rabelais, 2005, pp. 367-383.

« Science et engagement : la modernité ottomane à l’âge des nationalismes », Méropi Anastassiadou (dir.), Médecins et ingénieurs ottomans à l’âge des nationalismes, Paris-Istanbul, Maisonneuve & Larose et IFEA, 2003, pp. 5-28.

« Mourir seul à l’hôpital : démunis et étrangers dans la Salonique du XIXe siècle », Jean-Paul Pascual (dir.), Pauvreté et richesse dans le monde musulman méditerranéen, Paris, Maisonneuve & Larose, 2003, pp. 289-308.

« Médecine hygiéniste et pédagogie sociale à Istanbul à la fin du XIXe siècle. Le cas du docteur Spyridon Zavitziano », Méropi Anastassiadou (dir.), Médecins et ingénieurs ottomans à l’âge des nationalismes, Paris-Istanbul, Maisonneuve & Larose et IFEA, 2003, pp. 63-99.

« Les cafés à Salonique sous les derniers ottomans », Helène Desmet-Grégoire et François Georgeon (ed.), Les cafés d’Orient revisités, Paris, CNRS Editions, 1997, pp. 79-90.

« L’“Hermis” de Salonique. Un journal ottoman de province », in Christoph Herzog, Raoul Motika, Anja Pistor-Hatam (dir.) Presse und Öffentlichkeit im Nahen Osten, Heidelberg, Heidelberger Orientverlag, 1995, 183 p., pp. 3-13.

« Εβραίοι βιοτέχνες της Σαλονίκης στα μέσα του 19ου αιώνα: καταγραφές των οθωμανικών βακουφικών καταστίχων» (Artisans juifs à Salonique vers le milieu du XIXe siècle : un tableau à travers les registres des waqf ottomans), Les Juifs en Grèce-Questions d’histoire dans la longue durée, Athènes, Éditions Gavrilidis, 1995, pp. 19-31.

“Greek-orthodox Households in Istanbul (19th-20th century) : Social and Demographic Trends”, in Lorans Tanatar Baruh & Vangelis Kechriotis (eds.), Economy and Society on Both Shores of the Aegean, Athens, Alpha Bank Historical Archives, 2010, pp. 397-422.

« La vie quotidienne », Turquie, passions d’ailleurs, Paris, Larousse, 2002.

« La Grèce ottomane », Grèce continentale-GUIDES BLEUS, Paris, Hachette, 1997, pp. 143-149.

« La Grèce indépendante », Grèce continentale-GUIDES BLEUS, Paris, Hachette, 1997, pp. 151-162.

« Sports d’élite et élites sportives à Salonique au tournant du siècle », François Georgeon & Paul Dumont (dir.), Vivre dans l’Empire ottoman, sociabilités et relations intercommunautaires (XVIIIe-XXe siècles), Paris, Harmattan, 1997, pp. 145-160.

« Les Occidentaux de la place », Gilles Veinstein (dir.), Salonique 1850-1918, La ville des Juifs et le réveil des Balkans, Paris, Autrement, 1992, pp. 143-152.
 
 

Professeur(e) des universités

Ecrivez-lui