Michel VIEILLARD-BARON

Michel Vieillard-Baron (photo)

Responsabilités

Membre du Conseil Scientifique (collège A)

Axes de recherche : 
- Poésie (waka) et poétique du Japon classique ; rapports entre pouvoir impérial et poésie ; anthologie poétiques impériales (Xe-XVsiècles).
- Notes journalières et mémoires médiévaux, notamment le Meigetsuki [Notes de la lune claire] de Fujiwara no Teika (1162-1241) et le Kenreimon-in Ukyô no Daibu shû [Mémoires poétiques d'Ukyô no Daibu, dame au service de l'impératrice Kenreimon-in], d’Ukyô no Daibu (vers 1152-1232).
- Manuscrits poétiques japonais conservés dans les bibliothèques françaises.

 

Publications

OUVRAGES :
- Fujiwara no Teika (1162-1241) et la notion d’excellence en poésie. Théorie et pratique de la composition dans le Japon classique, Bibliothèque de l’Institut des Hautes Études Japonaises, Paris, Collège de France/ Institut des Hautes Études Japonaises, 2001, 531 p.
 -Dictionnaire des sources du Japon classique, Dictionary of  Sources of Classical Japan, sous la direction de Michel Vieillard-Baron, Joan Piggot, Ivo Smits, Ineke Van Put, Charlotte von Verschuer, Bibliothèque de l’Institut des Hautes Études Japonaises, Paris, Institut des Hautes Études Japonaises/ Collège de France, 2006, 576 p.
-Les Rameaux noués, hommages offerts à Jacqueline Pigeot, sous la direction de Michel Vieillard-Baron, Cécile Sakai, Daniel Struve, Sumie Terada, Bibliothèque de l'Institut des Hautes  Études Japonaises, Paris, Collège de France/Institut des Hautes Études Japonaises, 2013, 408 p.
-Les enjeux d'un lieu, Architecture, paysages et représentation du pouvoir impérial à travers les poèmes pour les cloisons de la Résidence des Quatre Dieux Rois Suprêmes, Saishô shitennô-in shôji waka (1207), Bibliothèque de l’Institut des Hautes Études Japonaises, Paris, Collège de France/ Institut des Hautes Études Japonaises, 2013, 113 p.
-Recueil des joyaux d'or et autres poèmes, Paris, Les Belles Lettres, 2015, 243 p.
CHAPITRES D'OUVRAGES COLLECTIFS :
- « Le concours de poèmes qui se tint dans le pavillon de pêche du palais de Minase », in J. Pigeot et Hartmut O. Rotermund (dir.), Le vase de béryl, Etudes sur le Japon et la Chine en hommage à Bernard Frank, éd. Philippe Picquier, 1997, p. 173-183.
-« Sakutei-ki » in Michel Baridon (éd.), Les jardins, Paysagistes-Jardiniers- Poètes, Paris, Robert Laffont, coll. Bouquins, 1998, p. 485-495.
- « Le cormoran, le héron et le lapin : à propos d’un corpus de traités de poésie apocryphes attribués à Fujiwara no Teika », in Éloge des sources, reflets du Japon ancien et moderne, Arles, Philippe Picquier, 2004, p. 177-206.
- « L’art et la manière : principes pour la notation de la poésie japonaise classique — autour de La manière de noter les poèmes (waka kaki yô) de Fujiwara no Teika (1162-1241) », in Anne Kerlan-Stephens et Cécile Sakai (dir.) Du visible au lisible, Texte et image en Chine et au Japon, Arles, Philippe Picquier, 2006, p. 111-136.
- « Paris tôyô Guimet bijutsukan toshokan-zô Nijô Tametada hitsu no shûkasenshû — ei.in, honkoku, kaidai [Le recueil de poèmes exemplaires autographe de Nijô Tametada conservé dans le fonds de la bibliothèque du Musée Guimet — reproduction photographique, transcription, commentaire]», Kodai chûsei bungaku ronkô [Études sur la littérature antique et médiévale]   vol. 19, Tôkyô, Shintensha, 2007, p. 269-315.
- « Les mots pour le dire : la métaphore dans les poèmes d’amour du Kokin wakashû », in Cécile Sakai et Daniel Struve (dir.), Regards sur la métaphore entre Orient et Occident, Philippe Picquier, 2008, p. 191-210.
- « Pouvoir et poésie : la célébration du souverain à travers les poèmes pour les cloisons de la résidence des Quatre Dieux Rois Suprêmes, Saishô chi tennô-in shôji waka (1207) », in Les Rameaux noués, hommages offerts à Jacqueline Pigeot, sous la direction de Michel Vieillard-Baron, Cécile Sakai, Daniel Struve, Sumie Terada, Bibliothèque de l'Institut des Hautes  Études Japonaises, Paris, Collège de France/Institut des Hautes Études Japonaises, 2013, p. 77-90.
-« Kenreimon-in Ukyô no daibu-shû ni okeru danpen — daiei kagun no kinô [Les fragments dans les Mémoires poétiques d'Ukyô no Daibu, dame au service de l'impératrice Kenreimon-in — fonction des poèmes composés sur un sujet imposé] », in National Institute of Japanese Literature et Institut des Hautes Etudes Japonaises du Collège de France (dir.) Shû to danpen, ruiju to hensan no nihon bunka [Fragments  et collections,  de la culture japonaise du classement et de la compilation], Tôkyô, Benseishuppan, 2014, p. 242-260.
ARTICLES :
- «  Exemplifying the best : Form, Function and Reception of Collections of Exemplary Poems (shûkasen) in Medieval Japan »,   Asiatica Venetiana,   n°3, Venise, Italie, 1998, p. 213-220.
- « Furansu nihongaku konjakuフランス日本学今昔 » [Histoire de la japonologie française], Seikei jinbun kenkyû, n°7, mars 1999, p. 77-88.
- « Furansu ni okeru saikin no nihon koten bungaku kenkyû no dôkôフランスにおける最近の古典文学の動向 » [Tendances récentes de la recherche sur la littérature japonaise classique en France ], Bungaku-Gogaku (revue), n° 169, Tôkyô, mars 2001, p. 122-124.-
« Ôken no seitôsei wo koji suru jigyô toshite no Saishô shi tennô-in shôji waka 王権の正当性を誇示する事業としての『最勝四天王院障子和歌』[Les poèmes pour les cloisons de la Résidence des Quatre-Dieux-Rois Suprêmes comme entreprise d'affirmation de la légitimité du pouvoir impérial] » in Review of Asian and Pacific Studies, n°36, Université Seikei, Japon, 2011, p.165-180.
- « Les métamorphoses du mot : la citation de vers chinois comme sujets de composition de poèmes japonais, waka », Extrême-Orient Extrême-Occident, n°17, Le travail de la citation en Chine et au Japon, Presses Universitaires de Vincennes, 1995, p. 67-90.
- « Les plaisirs enchantés : célébrations, fêtes, jeux et joutes poétiques dans les jardins à l'époque de Heian », Extrême-Orient Extrême-Occident,        n°22, L’art des jardins dans les pays sinisés, Chine, Japon, Corée, Vietnam,  Presses Universitaires de Vincennes, 2000, p. 93-112.
- « Voix croisées : la compilation du Shinkokin waka shû à travers les témoignages de deux protagonistes », Extrême-Orient Extrême-Occident, n°25, L’anthologie poétique en Chine et au Japon,  Presses Universitaires de Vincennes, 2003, p. 55-80.
- « Homme ? Femme ? La confusion des genres (gender) dans la poésie classique (waka) », Cipango, Cahiers d’études japonaises, n° 14, 2007, p. 7-44 (traduction anglaise : « Male? Female? Gender confusion in classical poetry (waka) », Cipango in English- French Journal of Japanese Studies revue en ligne accessible sur le site : http://cjs.revues.org/).
- « De nouveaux mondes : appariement et recontextualisation de poèmes tirés de romans dans le cadre du "Monogatari nihyakuban utaawase" », Cipango, Cahiers d’études japonaises, n° hors- série, 2008, p.112-131. 
- « Des mots et des couleurs: l'espace de liberté dans la composition de poèmes japonais, waka, sur un sujet imposé, dai », in  Japon pluriel, Actes du premier colloque de la Société Française des Études Japonaises, éd. Philippe Picquier, 1995, p. 461-468.
- « Un recueil de poèmes exemplaires, le Kingyoku-shû de Fujiwara no Kintô (966-1041) », in Japon pluriel 2, Actes du deuxième colloque de la Société Française des Etudes Japonaises, éd. Philippe Picquier, 1998, p. 183-189.
- « La falsification comme instrument de pouvoir : à propos d'un traité de poésie apocryphe de Fujiwara no Teika », in Actes du Premier colloque d'études japonaises, Université Marc Bloch, Strasbourg, 2000, p. 245-257.
-« The Power of Words : Forging Fujiwara no Teika’s Poetic Theory. A Philological Approach to Japanese Poetics », in Reading East Asian Writing, The limits of literary theory, Michel Hocks & Ivo Smits (dir.), Londres, Routledge Curzon, 2003, p. 159-170. 
- « Kodai bungaku no kaidai kenkyû — uta-awase no mondai ni tsuite 古代文学の解題研究−歌合の問題について [Les notices sur les œuvres de la littérature ancienne — le cas des concours de poèmes] », in Japan Memory Project Conference Proceedings, Academic Year 2003, Historiographical Institute, The University of Tokyo, 2004, p. 166-172.
- « Religious and Lay Rituals in Japanese Gardens during the Heian Period », in Michel Conan, éd., Sacred Gardens and Landscapes : Ritual and Agency, Proceedings of the XXVI Dumbarton Oaks Colloquium on the History of Landscape Architecture, Washington DC : Dumberton Oaks Research Library and Collection, 2007, 58-66.
- « Une fracture esthétique dans le Japon du XIIe siècle — la lettre de  protestation de Kenshô », in Christian Galan, Arnaud Brotons (dir.),  Japon Pluriel 7, Actes du septième colloque de la SFEJ, Philippe Picquier, 2007, p. 313-321.
- « Kô chûshaku o yomu — “ Kenchû mikkan ” o megutte 古注釈を読む―『顕注密勘』をめぐって[Lire des commentaires anciens —  A propos des “Considérations secrètes sur les commentaires de Kenshô” (XIIIe siècle)]  », in, Shibata Shoji (dir.), Nichifutsu kyôdô ni yoru Nihon no gendai, koten bunka no gakusaiteki kenkyû 日仏共同による日本の現代・古典文化の学祭的研究[Recherches interdisciplinaires franco-japonaises sur la culture japonaise contemporaine et classique], Tôkyô, 2009, p. 12-18.
DIVERS :
-Nihon kagaku taikei bekkan sôsakuin, Nihon kagaku taikei bekkan 10, 日本歌学体系別巻総索引, [Index général des noms de personnes, noms d'ouvrages, et poèmes cités dans les neuf derniers volumes de la collection Nihon Kagaku Taikei, Grande collection de poétique japonaise], coll. Nihon kagaku taikei, volume supplémentaire n°10, Tôkyô, Kasama-shobô, 1997, 691 p.
-Collaboration au Dictionnaire historique du Japon, publié par la Maison Franco-Japonaise, Tokyo, Kinokuniya 1990-1995. J’ai personnellement contribué aux tomes XVI à XX (le dernier), soit des lettres N(2) à Z. Cet ouvrage a fait l’objet d’une réédition en 2002 chez Maisonneuve et Larose.
- Quatre-vingt dix entrées dans le Dictionnaire des sources du Japon classique, Dictionary of  Sources of Classical Japan, Joan Piggot, Ivo Smits, Ineke Van Put, Michel Vieillard-Baron, Charlotte von Verschuer (sous la direction de), Bibliothèque de l’Institut des Hautes Études Japonaises, Paris, Institut des Hautes Études Japonaises/ Collège de France, 2006, 576 p.
- « Les mille ans d’un chef-d’œuvre : Murasaki Shikibu et Le Dit du Genji », première page de la lettre trimestrielle de la Bibliothèque de la Maison de la Culture du Japon,  La lettre de la bibliothèque n°27, Printemps, mai 2008, p. 1.
-« Kamo no Chômei, poète », préface aux Notes sans titre de Kamo no Chômei, Le Bruit du temps, 2010, p. 7-27.
- Recension de l’ouvrage Mémoires d’une éphémère (945-974), par la mère de Fujiwara no Michitsuna, traduction et commentaires de Jacqueline Pigeot, Bibliothèque de l’Institut des Hautes Etudes Japonaises, Collège de France / Institut des Hautes Etudes Japonaises, 2006, in, Cipango, Cahiers d’études japonaises, n° hors- série, 2008, p. 402-415.
- Recension des ouvrages : Jean-Noël Robert (trad. et commentaires), La Centurie du Lotus, Poèmes de Jien (1155-1225) sur le Sûtra du Lotus, Bibliothèque de l’Institut des Hautes Etudes Japonaises, Collège de France / Institut des Hautes Etudes Japonaises, Paris, 2008, et Ishikawa Hajime et Yamamoto Hajime (notes et commentaires), Shûgyoku shû (jô), coll. Waka bungaku taikei, n°58, Meiji shoin, Tôkyô, 2008, in, Cipango, Cahiers d’études japonaises n°17, Paris, 2010, p. 273-278.
TRADUCTIONS :
Œuvres (du japonais) :
-De la création des jardins, traduction du Sakutei-ki, Monographie de la Maison Franco-Japonaise, série Pensée japonaise, Tôkyô, Maison Franco-Japonaise 1997 (rééd. révisée 2003). Traduction  annotée avec le texte original en regard du plus ancien traité de l'art des jardins japonais (XIe siècle). Ouvrage couronné par le prix spécial Shibusawa Claudel 2004.
- Co-traduction avec Claire-Akiko Brisset, Jacqueline Pigeot, Daniel Struve et Sumie Terada,Regards critiques, Quatre réflexions sur la littérature classique dans le Japon des XVIIe- XVIIIe siècles, Collège de France, Institut des Hautes Etudes Japonaises, 2009 [traductions annotées de quatre textes critiques des XVIIe-XVIIIe siècles].
- Co-traduction avec Claire-Akiko Brisset, Jacqueline Pigeot, Daniel Struve et Sumie Terada, Notes sans titre de Kamo no Chômei [traduction annotée d’un traité de poésie du XIIIe siècle], Paris, Le Bruit du temps, 2010.

Professeur(e) des universités

  • Section CNU : 15 - Langues et littératures arabes, chinoises, japonaises, hébraïques, d'autres domaines linguistiques
  • Equipe de recherche : Centre d'Etudes Japonaises
  • Domaines de recherche : Littérature japonaise classique (poésie)