Actualité du roman historique maghrébin : "Débâcle" de Mohamed Sadoun

Dates :
Lundi 25 mars 2019 - 17:30 - 19:30
Lieu :
Inalco, PLC (65, rue des Grands Moulins), Salle 5.09

Rencontre-débat en présence de l’auteur

Première de couverture "Débâcle" de Mohamed Sadoun
Mohamed Sadoun, "Débâcle", Editions Casbah, 2017

Si la question du référent historique s’est posée depuis le début de l’aventure littéraire au Maghreb, elle semble revenir en force sur le devant de la scène romanesque algérienne depuis quelques années. En témoignent, par exemple, les nombreuses publications romanesques relevant de ce qu’il a été convenu d’appeler la littérature de l’urgence durant la « décennie noire ». Dans ce contexte, la parution en 2017 du roman de Mohamed Sadoun, Débâcle, présente un intérêt particulier. En effet, l’auteur fait le choix de situer sa trame narrative dans un contexte rarement visité par les écrivains algériens. Il s’agit des débuts de la résistance populaire contre la colonisation française. On sait qu’entre les années 1832 et 1847, c’est la figure de l’Émir Abdelkader qui incarne avec le plus de brio et d’audace cette résistance qui s’achèvera finalement de manière tragique pour lui et pour son peuple. C’est cette période décisive dans l’histoire de la société algérienne que nous raconte Mohamed Sadoun.
 
A partir d’une ou deux propositions de lectures de Débâcle, le débat portera sur les liens du roman et de l’Histoire, de l’actualité des écritures algériennes dans leur rapport au référent historique et à la mémoire culturelle du Maghreb.
 
Mohamed Sadoun est haut fonctionnaire, enseignant, chercheur, maître de conférences en culture générale, journaliste. Son roman Débâcle a reçu le grand prix « Mohammed Dib » en 2017.
Intervenants :
Mourad YELLES
Equipe de recherche :

Type : 

  • Conférences, tables rondes, ateliers
Région du monde :
Proche Orient, Moyen Orient et Maghreb