Le confucianisme politique au début du 21e siècle: un feu de paille ?

Dates :
Mardi 21 septembre 2021 - 18:00 - 20:00
Lieu :
Amphithéâtre Georges Dumézil, Maison de la Recherche de l’Inalco, 2 rue de Lille, 75007
Calligraphie du lettré fonctionnaire chinois Zhu Zhifan, mort en1626, ambassadeur en Corée. Photo prise dans le hall de lecture de l'Université Sungkyunkwan, ancien collège royal de séoul (Corée)

Dans le cadre du cycle de conférence Confucianism in the Context of Globalization
 

Le confucianisme politique au début du 21e siècle: un feu de paille ?

par  Zhe Ji, Professeur de sociologie à l’Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco), et directeur du Centre d’études interdisciplinaires sur le bouddhisme (CEIB) depuis 2016
Repris de façons diverses par les intellectuels chinois depuis le milieu des années 1990, certains dogmes politico-moraux considérés comme relevant du confucianisme ont été transformés en vue de servir de base à un nationalisme culturel, c’est-à-dire une idéologie de la singularité culturelle et la supériorité morale de la tradition politique chinoise par rapport à celle de l’Occident. Cet esprit nationaliste nourrit des imaginaires où s’élabore une revendication d’un ensemble de nouveaux ordres « confucéens » aux niveaux national et international. D’après leurs promoteurs, ces ordres sont capables de dépasser aussi bien le régime communiste actuel que la démocratie occidentale. En s’appuyant sur les travaux intellectuels en chinois, cette conférence abordera les régimes tentés par les penseurs « confucéens » contemporains dans le contexte de la mondialisation.

Cycle de conférences soutenu par EURASIA Foundation (from Asia)
Organisé par la Fondation Inalco en association avec l’UMR IFRAE

Amphithéâtre Georges Dumézil, Maison de la Recherche de l’Inalco, 2 rue de Lille, 75007 
Entrée sur présentation du pass sanitaire. 
Equipe de recherche :

Type : 

  • Conférences, tables rondes, ateliers