Cycle de conférences de Pierre Frath (Séminaire de l'Inalco au Musée du quai Branly)

Dates :
Jeudi 1 décembre 2022 - 15:00 - 17:00
Lieu :
Musée du quai Branly-Jacques Chirac, 222, rue de l'Université 75007 Paris, salle 1

Cycle de conférences de Pierre Frath (Séminaire de l'Inalco au Musée du quai Branly)

Professeur émérite de linguistique à l’université de Reims Champagne-Ardenne

Pierre.frath[at]aliceadsl.fr       
http://www.res-per-nomen.org

Conférences ouvertes aux étudiants de M2 et aux doctorants

Nombre de places limité, inscriptions obligatoires auprès de la coodinatrice du séminaire, Mme Tatiana Bottineau, tatiana.bottineau[at]inalco.fr



17 novembre 2022
Les langues de la Bible et du Coran

 
Nous abordons l’histoire de l’écriture au Moyen-Orient en relation avec la rédaction de la Bible et du Coran. Nous commençons par étudier le cunéiforme de Sumer, apparu au IVème millénaire av. JC, ainsi que les diverses écritures égyptiennes. Au XIème siècle, les Phéniciens ont simplifié les alphabets égyptiens. Cet alphabet a ensuite été utilisé par les Hébreux et les autres peuples sémitiques de la région. Nous nous concentrons sur deux épisodes de l’histoire des Hébreux en relation avec l’écriture de la Bible, l’adoption de l’alphabet phénicien au Xème siècle et la rédaction structurée de la Bible lors de l’exil à Babylone au VIème siècle, lorsque les Hébreux ont adopté une écriture araméenne dérivée de l’alphabet phénicien. Nous évoquons ensuite la naissance de l’écriture grecque au VIIIème à partir de l’alphabet phénicien, auquel il a fallu ajouter des voyelles, le grec n’étant pas une langue sémitique. La langue arabe a commencé à être écrite au 1er siècle de notre ère par les Nabatéens de Pétra utilisant une version de l’alphabet phénicien. L’écriture arabe ne s’est réellement développée qu’à partir de l’expansion de l’islam, dont nous rappelons les étapes majeures.


24 novembre 2022
La naissance des protolangages au Paléolithique ancien

 
On attribue généralement à Derek Bickerton la paternité du mot et de la notion de protolangage, même s’il n’est pas le premier, loin de là, à avoir émis des hypothèses sur la transition entre les langages animaux et humains. Dans cet exposé, on essaiera de comprendre en quoi un langage animal se distingue d’un langage humain en nous appuyant notamment sur les données de l’éthologie et de la linguistique. Nous donnerons ensuite une description de la vie de nos ancêtres Homo habilis et Homo erectus telle que les archéologues et les paléoanthropologues la conçoivent et nous essaierons de voir si leurs modes de vie nécessitaient un langage de type humain ou bien si les langages animaux étaient suffisants. Nous développerons finalement une conception anthropologique du langage basée sur la référence in absentia et la prédication, deux caractéristiques nécessaires à l’apparition de la conversation et d’un usage communautaire de la langue.
 

1er décembre 2022
Victor Klemperer et la Lingua Tertii Imperii

 
Victor Klemperer est un écrivain et philologue juif allemand. Il est né le 9 octobre 1881 à Landsberg (aujourd'hui Gorzów Wielkopolski en Pologne), alors dans l'Empire allemand, et il est mort le 11 février 1960 à Dresde, à l'époque en Allemagne de l'Est. Il a survécu à la guerre parce qu’il avait épousé une femme « aryenne », Ewa, et que les nazis ne savaient que faire des couples mixtes au début de la guerre. Ils ont fini par décider d’assassiner les deux membres de ces couples, mais les Klemperer, convoquées le 13 février 1945 pour être déportés dans un camp d’extermination, ont été sauvés par le bombardement de Dresde cette nuit-là. Leur maison était en périphérie et elle a été épargnée.
Klemperer est l’auteur d'un essai, Lingua Tertii Imperii, sur la manière dont la langue des nazis a imposé ses conceptions barbares à l’ensemble de la population. Dans cette présentation, on évoquera la vie et l’œuvre de ce grand linguiste, et on verra que les mécanismes de manipulation linguistique qu’il a décrits restent d’actualité dans la « communication » économique et politique d’aujourd’hui.
 
Equipe de recherche :

Type : 

  • Séminaires doctoraux