Écrire en guerre, écrire la guerre. Soldats et civils de l’empire austro-hongrois dans la Grande Guerre

Dates :
Jeudi 13 octobre 2016 - 09:00 - Vendredi 14 octobre 2016 - 19:00
Lieu :
Auditorium
Présentation
 
L’étude des correspondances et des journaux privés permet de documenter les multiples transformations du quotidien provoquées par le déclenchement de la guerre. Ils éclairent une atmosphère d’entrée en guerre dans un espace austro-hongrois caractérisé par sa grande hétérogénéité. Trois angles sont ici privilégiés : la correspondance ou les carnets des hommes mobilisés ; l’impact sur les populations civiles des mots d’ordre d’adaptation immédiate au nouveau contexte ; le regard porté sur les transformations humaines et les reconfigurations de la vie quotidienne induites à la fois par le départ des hommes et les flux de populations civiles déplacées.
Observés du point de vue des hommes mobilisés, comment s’écrivent et se diffusent les premières expériences du front ? Que disent les correspondances de la dureté matérielle et humaine du combat, de la découverte des conditions de vie sur les différents fronts ? Quelles images renvoient-elles de  l’ordinaire  du  combattant ? D’autre part, comment les premières semaines et les premiers mois du conflit modifient-ils à la fois les rythmes et les conditions d’existence des différentes populations de l’empire ? Quelles sont les répercussions de l’effort de guerre et de soutien  aux soldats ? Comment les mots d’ordre de  « disposition  au sacrifice » et de « frugalité » sont-ils perçus et pris en compte ? Parallèlement à ce qui peut s’observer par hypothèse dans la correspondance entre le front et l’arrière, comment s’écrit la progressive prise de conscience d’une guerre plus longue qu’initialement prévue ? Enfin, comment les mouvements de population induits par la proximité du front peuvent-ils être observés au plus près de ceux qui les subissent ou par ceux qui les provoquent ? Comment les réfugiés sont-ils perçus et accueillis  dans une organisation sociale bouleversée par l’entrée en guerre  ?
 
Etienne Boisserie & Catherine   Horel

 
Écrire en guerre, écrire la guerre. Soldats et civils de l’empire austro-hongrois dans la Grande Guerre

 
Intervenants :
Etienne BOISSERIE
Département :
Equipe de recherche :

Type : 

  • Colloques et journées d'étude
Région du monde :
Europe et Eurasie