Les fouilles archéologiques de Tromelin (océan Indien). L'île aux esclaves oubliés

Dates :
Jeudi 12 octobre 2017 - 18:00
Lieu :
salle 3.08
Le jeudi 12 octobre 2017, dans le cadre de ses conférences mensuelles, le CROIMA-ASIEs vous invite à une rencontre avec Bako Rasoarifetra, archéologue et maître de conférences à l'Institut de civilisations et Musée d’art d’archéologie, Antananarivo.

Du port de Foulpointe, sur la côte orientale de Madagascar, le 22 juillet 1761, l’Utile, une flûte de la Compagnie française des Indes orientales, embarque 160 esclaves malgaches achetés en fraude et destinés à être revendus à l’Isle de France (actuellement, Ile Maurice). Malheureusement, quelques jours plus tard, elle fait naufrage sur l’Ile de Sable (aujourd’hui, Tromelin), un îlot désert de 1 km² situé au nord-ouest de l’Ile Maurice. Avec le reste de matériaux sauvés du bateau, l’équipage français construit une embarcation de fortune et regagne Madagascar en laissant des survivants (une soixantaine d’esclaves) sur l’île, avec trois mois de vivres, et la promesse de revenir les rechercher. Ce n’est que quinze ans plus tard, le 29 novembre 1776, que l’enseigne de vaisseau de Tromelin, commandant la corvette La Dauphine, sauve les esclaves : sept femmes et un bébé de huit mois.

Depuis 2010, quatre missions de fouilles archéologiques menées par le Groupe de recherche en archéologie navale (GRAN), avec la collaboration de l’Institut national [français] de recherches archéologiques préventives (INRAP), ont remis au jour des traces matérielles de la vie de ces esclaves abandonnés. Comment ont-ils organisé leur vie ? Les infrastructures et le mobilier découverts sur l’île traduisent la forte volonté des rescapés du naufrage de survivre et de rester dignes malgré leur sort tragique.

Contact : mrakoto821@inalco.fr
 
Inalco - 65, rue des Grands Moulins - 75013 Paris
Jeudi 12 octobre 2017 à partir de 18:00
Salle 3.08

 
Département :
Equipe de recherche :

Type : 

  • Conférences, tables rondes, ateliers
Langue :