Journée d'études : "Les nouvelles représentations de l'exil (Maghreb, Machrek)"

Dates :
Mardi 13 septembre 2022 - 08:30 - 18:30
Lieu :
Inalco, Pôle des Langues et Civilisations – Auditorium (65 rue des Grands Moulins - Paris 13ème)
Modalité : Présentiel
- Pour assister sur place à l'évenement, veuillez remplir ce formulaire.

Le Centre d'Etudes et de Recherche Moyen-Orient, Méditerranée, CERMOM (Inalco), Les Langues et Cultures du Nord de l’Afrique et Diasporas, LACNAD (Inalco) et le Centre des Etudes Arabes et Orientales, CEAO (Université Sorbonne nouvelle)  ont le plaisir de vous convier à la Journée d'études : "Les nouvelles représentations de l'exil (Maghreb, Machrek)".

Porte en bois avec une chaine dans un jardin
Visuel de la journée d’études "Les nouvelles représentations de l'exil (Maghreb, Machrek)", Istock, KarinaBost © Getty Images


ARGMENTAIRE

Dans Paroles d’argile, l’écrivain irakien Jabbar Yassin Hussein décrit l’exilé comme suit : « L’exilé est amputé. Il a perdu son bras, mais, dans ses moindres gestes, il le cherche. Il en parle comme s’il tenait encore à son épaule.  Quand il se concentre dans sa solitude, il le sent, prêt à se déplier en poussant les objets». C'est sous cet angle que cette journée d’étude proposera d’interroger les nouvelles formes de déplacements que connaît le monde d’aujourd’hui. Souvent, ces déplacements prennent la forme d’un exil forcé.

Pris dans son acception la plus large, à savoir le départ du pays d’origine vers un ailleurs, l’exil acquiert d’autres significations à partir des conditions du départ et d’arrivée de l’exilé. Ces conditions nous semblent importantes à analyser car elles déterminent le vocable que l’on attribue à celui qui quitte son pays. Nous pouvons en citer, à titre d’exemple, quelques uns : immigré, émigré, déplacé, réfugié, exilé, expatrié, étranger, harrag, etc. Cette multiplicité de sens invite à une approche pluridisciplinaire pour mieux cerner l’exilé dans son nouvel espace.

Profondément affecté par l’expérience du déplacement/déracinement, cet exilé parfois écrivain, poète ou artiste nous lègue des œuvres intéressantes à étudier où se croisent à la fois l’intime et le politique. Parmi ces auteurs, Taha ‘Adnān, poète marocain, adopte un point de vue différent sur la question de l’exil. Il annonce que le temps de l’exil et de sa dimension mythique, empreinte de nostalgie, est révolu, à l’ère des réseaux mondialisés de communication. Son écriture s’inscrit dans ce qu’il appelle « une littérature du séjour » (adab iqâma) qui vient se rajouter à la « littérature de l’exil » ou la « littérature de l’immigration » (adab al-mahjar). Il est donc indispensable d’interroger les nouvelles formes d’expressions littéraire et artistique des auteurs exilés, comme elles se manifestement par exemple dans les écrits de Mustapha Chaabane, Rachid Niny et Leïla Slimani (Marocains), Mohammed Dib et Waciny Laredj (Algériens), Imèn Moussa (Tunisienne), Safaa Fathy (Égyptienne), Salah Al Hamdani (Irakien), Fatena Al-Ghorra (Palestinienne), Jadd Hilal (Libano-Palestinien), Yasmine Khlat (Libanaise), Haitham Hussein et Omar Youssef Souleimane (Syriens), etc. 

Comment doit-on agir face aux traumatismes de l’exil ? Comment la séparation avec la culture d’origine conduit-elle l’exilé à se former dans la culture d'accueil ? Comment la rupture avec la langue maternelle s’exprime-t-elle en matière littéraire ou artistique ? Toutes ces problématiques et bien d’autres encore font partie des enjeux de notre journée d'étude.

PROGRAMME

  • 8h30- 8h45 : Accueil des participants
  • 8h45- 9h00 : Ouverture : Zaïneb Ben Lagha (CEAO) et Kamal Naït-Zerrad (LACNAD)
 
           Première séance - Présidence : Zaïneb Ben Lagha
  • 9h00- 9h20 : Danielle Marx-Scouras (Ohio State University) : L’exil en transmission
  • 9h20- 9h40 : Menel Zeggar (Inalco) : Rester ou partir ? La question du départ dans le cinéma algérien depuis la décennie noire
  • 9h40- 10h00 : Ewa Linek (Université de Lodz) : Les exilés dans l’œuvre cinématographique de Rabah Ameur- Zaïmeche
  • 10h00- 10h20 : Noemi Linardi (U. Sorbonne Nouvelle) : Dans quelle langue aime-t-on ? : l’exil linguistique dans Une Histoire d’amour et de désir – Maǧnūn Faraḥ de Leyla Bouzid
  • 10h20- 10h50 : Discussion
  • 10h50-11h10 : Pause-café
           
           Deuxième séance - Présidence : Ibrahim Akel
  • 11h10- 11h30 : Fadia Eid (Inalco) : Le théâtre de Wajdi Mouawad : une écriture incendiaire de l’exil     
  • 11h30- 11h50 : Annamaria Bianco (Aix-Marseille Université) : Traumatismes et réfugiance dans la production romanesque arabe contemporaine
  • 11h50- 12h10 : Greta Sala (Inalco) : Mitrū Ḥalab de Mahā Ḥasan : représentations de l’exil et trajectoires identitaires  
  • 12h10- 12h30 : Camille Lotz (U. Paul-Valéry Montpellier 3) : Le conte et le témoignage : la réception des littératures de l’exil issues du Machrek dans la presse francophone des dix dernières années  
  • 12h30- 12h50 : Discussion
  • 12h50- 14h00 : Déjeuner
 
           Troisième séance - Présidence : Hanane Laguer
  • 14h00- 14h20 : Marie-Andrée Gouttenoire (Université de Lille) : L’écriture fictionnelle des exils arabes actuels et ses espaces ouverts aux clichés et à la dérision. L’exemple du roman Al-Qāhira al-ṣaġīra (2010) de ‘Amāra Laẖūṣ   
  • 14h20- 14h40 : Rachid Mendjeli (Laboratoire d’anthropologie du collège de France) : L’exil comme "rite de passage" à la clandestinité
  • 14h40- 15h00 : Samar Chenouda (Inalco) : Les conditions de vie d’un immigré clandestin dans Amwāğ al- ruḥ (Les Vagues de l’âme) de Mustapha Chaabane
  • 15h00- 15h30 : Discussion
  • 15h30- 15h45 : Pause-café
 
            Quatrième séance - Présidence : Miloud Gharrafi
  • 15h45- 16h05 : Abdelhakim Moucherif  (U. Cadi Ayyad de Marrakech) : Nouvelles représentations de l’exil dans le roman marocain d’expression arabe et française     
  • 16h05- 16h25 : Fadoua Roh (Sorbonne Université) : L’œuvre d’Abdellatif Laabi ou le moi « déraciné » marocain
  • 16h25- 16h45 : Sabeur Sacrafi (Université de Sfax) : Exilé, pour toujours ?  
  • 16h45-17h00 : Discussion
 
  • 17h00-18h30 : Table ronde
Avec la participation de Miloud Gharrafi et Danielle Marx-Scouras  
(Modérateur : Mourad Yelles)
 

ORGANISATION

Ibrahim Akel (CEAO, Université Sorbonne Nouvelle)
Nawal Alhalah (CERMOM, Inalco)
Hanane Laguer (LACNAD, Inalco)

Contact : ibrahim.akel@sorbonne-nouvelle.fr, nawal.alhalah@univ-lille.fr et hanane.laguer@inalco.fr
Département :
Equipe de recherche :

Type : 

  • Colloques et journées d'étude
Région du monde :
Proche Orient, Moyen Orient et Maghreb