Józef Piłsudski, révolutionnaire socialiste, stratège et chef militaire, homme d’Etat précurseur d’une union de l’Europe du Centre-Est

Dates :
Mercredi 19 décembre 2018 - 18:00 - 20:30
Lieu :
Inalco, PLC (65, rue des Grands Moulins), Amphi 8
Józef Piłsudski et les officiers de la brigade des légions polonaises en Volhynie
Józef Piłsudski et les officiers de la brigade des légions polonaises, Volhynie, 1916 © National Digital Archive, Poland

S’il n’est pas l’unique père du recouvrement de l’indépendance polonaise de 1918, Józef Piłsudski incarne celle-ci et sera son principal orchestrateur. Le gouvernement qui se met en place grâce à son appui adopte des mesures progressistes telles que la journée de travail de 8 heures ou le droit de vote et l’éligibilité pour les femmes. En outre, comme le rappelle l’exposition présentée actuellement au musée de l’Armée des Invalides : À l’Est, la guerre sans fin 1918-1923, les frontières orientales de la Pologne n’étaient pas assurées. Piłsudski dut faire face à l’invasion bolchévique : à ce moment-là, il savait rassembler les Polonais, y compris ses adversaires, autour de l’intérêt suprême de l’Etat et de la société.

Quelle a été la formation cet homme conjoignant dans sa jeunesse socialisme et lutte pour le recouvrement de l’indépendance ? Pourquoi a-t-il été à cette période de sa vie déporté en Sibérie par le pouvoir tsariste ? Comment a-t-il réussi à échapper aux gardes russes après avoir été arrêté en tant que rédacteur en chef de la revue L’ouvrier ?

Quel a été son rôle durant la Première Guerre mondiale en tant que « Commandant » des légions polonaises ? Comment envisageait-il la participation à ce conflit des Polonais, lesquels étaient enrôlés dans des armées ennemies, ce qui signifiait pour eux un combat fratricide allant entraîner la mort de 400 000 d’entre eux ? Quel rôle Piłsudski a-t-il joué dans la Pologne libre et indépendante ? Pourquoi a-t-il pu se sentir de plus en plus isolé ? Doit-on lui reprocher de n’avoir pas su traiter avec plus de méfiance ses plus proches collaborateurs du temps des légions ? Est-il responsable des faiblesses de la politique polonaise intervenues après sa mort en 1935 ? Sur un plan international, comment évaluer aujourd’hui son initiative d’« une union de l’entre-mers » appelé aussi « fédéralisme » ? Que sait-on de son projet de 1933 d’une guerre préventive contre Hitler proposée aux Français ? Enfin, quelle a été et quelle est aujourd’hui l’image de Józef Piłsudski : que ce soit dans l’historiographie, la propagande (pour et contre) ou à travers la littérature (on pense notamment aux essais de Bruno Schulz) ?

Avec la participation de Céline Francelle-Gervais, Bruno Drwęski, Irina Dmytrychyn (sous réserve) et Piotr Biłos.
Intervenants :
Bruno DRWESKI
Piotr BIŁOS (Pierre)
Equipe de recherche :

Type : 

  • Conférences, tables rondes, ateliers