Juifs et juives en France dès l’après-guerre: notes d'histoire matérielle

Dates :
Jeudi 16 mai 2019 - 17:30 - 19:30
Lieu :
Inalco, PLC (65, rue des Grands Moulins), Salle 4.10

Conférence de Leora Auslander

Dans le quartier juif à Paris 1936
Dans le quartier juif à Paris 1936 © Gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

Des images de qu’est-ce-que ça veut dire d’être “chez soi,” d’un point de vue sociale, affective et concrète imprègnent les archives du judaïsme européen au XXe siècle.  Dans des mémoires, des albums de photographies, des lettres, des peintures, des projets architecturaux, des intérieurs domestiques, des prises de position politiques, des romans, des articles de journaux et des pétitions pour restitution, les juifs et les juives ont exprimé et construit leurs attachements et détachements.  Leurs efforts pour trouver un endroit où être chez eux, une langue dans laquelle être chez eux, une esthétique dans laquelle ils se sentent chez eux, varient, bien sûr, d'un individu à l'autre.  Mais ils ont tous été contraints de trouver aujourd'hui en France une façon de vivre le paradoxe de leur profond enracinement dans une politique et une société qui leur a parfois accordé et parfois leur a refusé ce chez-soi.  Mon intervention le 16 mai est centrée sur la période post-1944 et sur le rôle de la culture matérielle dans cette construction d’un chez soi.
 
Intervenants :
Elisa CARANDINA

Type : 

  • Conférences, tables rondes, ateliers
Langue :
Région du monde :
Proche Orient, Moyen Orient et Maghreb