La réforme des/dans les institutions internationales

Dates :
Lundi 15 novembre 2021 - 09:15 - 18:00
Lieu :
Inalco, PLC (65 rue des Grands Moulins, 75013 Paris), Auditorium
Le Groupe de Recherche sur l'Action Multilatérale (GRAM) organise sa journée d'étude annuelle le 15 novembre 2021 à l'auditorium de l'Inalco.
 
The President of Brazil, Dilma Rousseff, opens the General Debate of the 66th Session of the General Assembly of the United Nations. New York, September 21, 2011.

Lors de la première commémoration de la « Journée internationale du multilatéralisme et de la diplomatie au service de la paix » qui s’est tenue en avril 2019 au sein de l’Assemblée Générale des Nations Unies, une soixantaine de délégations ont souligné le besoin de réformer les institutions internationales (notamment celles des Nations Unies) pour insuffler une nouvelle dynamique au multilatéralisme, mis à rude épreuve par la multiplication de crises de nature globale (écologique, sanitaire, etc.), la persistance de conflits de longue durée et l’affirmation de dynamiques unilatérales portés par certains États membres, y compris parmi les fondateurs du système multilatéral de l'après-guerre.

Dans ce contexte se pose la question générale de la portée du ou des discours actuels sur la réforme des institutions internationales. De l’antienne de la réforme du Conseil de sécurité des Nations unies aux transformations partielles de la gouvernance des institutions financières internationales, les tentatives et appels à la transformation des organisations internationales sont nombreux. Ce discours n'est pourtant ni récent ni totalement neuf ; il remonte – au moins – à l'établissement de la Société des Nations.

A rebours d’une vision consacrant souvent trop rapidement aussi bien l’ineffectivité que le caractère limité ou inabouti de ces transformations, il importe de (ré)évaluer les réformes qui travaillent ces institutions à l’aune de la diversité des temporalités (incrémentales vs ruptures), des dynamiques d’impulsion (négociations intergouvernementales, impulsions bureaucratiques “internes”, lobbying de parties prenantes et/ou « chocs exogènes ») et des périmètres de la réforme (politique/technique, organisationnel, opérationnel, etc).

Dans la continuité́ des travaux et axes de recherche développés par le Groupe de Recherche sur l’Action Multilatérale, cette journée d’étude réunit diverses disciplines des sciences sociales (anthropologie, droit, économie, histoire, science politique, sociologie, gestion et management) ainsi que des « praticiens » des institutions internationales (diplomates multilatéraux, agents d’organisations internationales, coalitions et organisations non-gouvernementales) autour des trois axes thématiques et questionnements suivants :
  • Axe 1 : les temps des réformes
  • Axe 2 : le changement avec ou sans réforme
  • Axe 3 : la réforme des institutions internationales est-elle possible ?

Inscription et diffusion 

Inscription prélable nécessaire pour assister à la journée d'étude via ce formulaire
L'événement sera retransmis en direct sur la chaîne YouTube de l'Inalco.
 

Plus d'information et programme détaillé

 
Journée d'étude GRAM - logos

Type : 

  • Colloques et journées d'étude