Regards comparés : Au fil du Niger, portraits d'un fleuve

Dates :
Mercredi 24 novembre 2021 - 09:30 - 21:00
Lieu :
Inalco, PLC (65, rue des Grands Moulins), Auditorium
Depuis 2012, l’Inalco s’associe au Festival Jean Rouch et projette au sein de l'auditorium les films de la sélection Regards comparés. Cette année, les projections se tiendront du 22 au 25 novembre sur le thème du fleuve Niger. Toutes les séances seront suivies d’un débat avec cinéastes et experts. Découvrez ici la programmation complète des Regards comparés 2021.
 
Gao la résistance d'un peuple
 
Entrée sur inscription et sur présentation du pass sanitaire.

Inalco, 65 rue des grands moulins 75013 Paris
Auditorium du Pôle des langues et civilisations
Métro 14 et RER C Bibliothèque François Mitterrand

Programmation du mercredi 24 novembre


Visite du fonds manuscrits de la BULAC par Zouhour Chaabane
9h30 - 11h

Nombre de places limité et entrée sur inscription auprès de nathalie.carre@inalco.fr 
Rendez-vous dans le hall du Pôle des langues et civilisations


Visite du fonds manuscrits de la BULAC par Zouhour Chaabane
11h - 12h30

Nombre de places limité et entrée sur inscription auprès de nathalie.carre@inalco.fr 
Rendez-vous dans le hall du Pôle des langues et civilisations


Patrimoine en péril
13h30-15h00

En présence de Nathalie Carré, maîtresse de conférence en langue et littérature swahili, directrice du département Afrique et océan Indien de l’Inalco, Muriel Roiland, Ingénieure en analyse des sources antiques à l'IRHT et Georges Bohas, professeur émérite à l'Ecole normale supérieure de Lyon, membre honoraire de l'Institut universitaire de France, spécialiste de la traduction des textes arabes et auteur de Le roman d'Alexandre à Tombouctou. Histoire du Biscornu (Paris : Actes Sud / Lyon : éditions de l'ENS / Tombouctou : Bibliothèque Mamma-Haïdara)
  • Sur la piste des manuscrits de Tombouctou de Jean Crépu, 2014 (52min)

En 2012, durant l’occupation de Tombouctou par les djihadistes, l’incroyable sauvetage des manuscrits de la ville va faire la une des médias et devenir un symbole pour le monde entier. Au péril de leur vie, des maliens ont transporté la quasi intégralité de ce patrimoine mondiale au nez et à la barbe de leurs oppresseurs. L’enjeu de leur sauvegarde soulève aujourd’hui bien des mystères, passions et intérêts.


Conflit dans la boucle nord du fleuve #1
15h15-18h15

En présence de Jean-Charles Hilaire, maître de conférence en langue et linguistique haoussa à l’Inalco, Melissa Thackway, enseignante-chercheuse en cinémas d’Afrique à l’Inalco et à Sciences-Po Paris, Nadia Belalimat, anthropologue, CNRS- INSHS (Institut des sciences humaines et sociales), Centre européen de sociologie et de science politique (CESSP) et Sékou Coulibaly, enseignant de bambara à l’Inalco.
  • Teshumara, les guitares de la rébellion de Jérémie Reichenbach, 2005 (56min)
Suite à leur soulèvement de 1963, la répression qui s’en suivit et de terribles sécheresses, les Touaregs du Mali furent obliger de fuir par milliers dans les pays voisins. C’est dans la douleur de l’exil que naît la Teshumara, mouvement affirmant l’existence, mais aussi la nécessaire évolution du peuple touareg. Alors, on entendit vibrer les guitares du groupe Tinariwen. À travers musiques traditionnelles et actuelles, poésies et témoignages des fondateurs du groupe, se fait entendre la mémoire de la tragédie.
  • 365 Jours au Mali de Ladj Ly, Saïd Belkitibie et Benkoro Sangaré, 2014 (49min)
Grâce aux regards des réalisateurs, nous pénétrons au cœur du nord-Mali pendant 365 jours, alors que la région est en pleine ébullition et où Aqmi, milices et Touaregs se préparent à la guerre. Les réalisateurs nous livrent ainsi le pouls d’un Mali meurtri, déchiré entre traditions ancestrales et guerrières.
 

Conflit dans la boucle nord du fleuve #2
18h45-21h00

  • Gao, la résistance d’un peuple de Kassim Sanogo, 2018 (55min)
Début 2012, le nord du Mali fut occupé par divers groupes armés qui revendiquèrent la scission du pays et l’imposition de la charia. À Gao, capitale historique du nord, la résistance s’est organisée alors face à ces nouveaux occupants autour de mouvements de jeunes qui entreprirent de protéger leurs familles et de libérer la ville.
  • Dawa, l’appel à Dieu de Malick Konaté, 2018 (71min)
En 2012, alors que le réalisateur est adepte du mouvement religieux Dawa, une rébellion djihadiste prend le contrôle du nord du Mali pour y imposer la charia. Parmi les leaders on trouve plusieurs dirigeants de la Dawa. Comme beaucoup d’autres croyants, Malick Konaté se demande s’il ne s’est pas trompé de chemin. Il se rend de Bamako à Tombouctou pour comprendre et livre ainsi dix ans d’histoire malienne à travers le prisme religieux.

 

Type : 

  • Evènements culturels
Région du monde :
Afrique