Regards comparés : voix·(es) d’Océanie. Environnement, culture, souveraineté

Dates :
Jeudi 23 novembre 2023 - 14:00 - 21:00
Lieu :
Inalco - Pôle des langues et civilisations (65 rue des Grands Moulins 75013), Auditorium

Depuis 2012, l’Inalco s’associe au Festival Jean Rouch et projette au sein de l'auditorium les films de la sélection Regards comparés. Cette année, les projections se tiendront du 20 au 23 novembre 2023 sur le thème de l'Océanie. Toutes les séances seront suivies d’un débat avec cinéastes et experts. Retrouvez la programmation complète ici.

Entrée gratuite sur inscription via ce formulaire
Retrouver la programmation complète en bas de page. 
 

Danseur Marquisien Ö Fatu Iva ∏

Motu Haka, le combat des îles Marquises de Raynald Mérienne - Danseur Marquisien Ö Fatu Iva ∏  © Christophe Trarieux


Programmation du jeudi 23 novembre 


14h - 18h : La voix de nos pères I
  • Au nom du Père, du Fils et des Esprits, France | 2007 | 120 min | VF. Un film de : Emmanuel Desbouiges et Dorothée Tromparent (France). Production et distribution : Foulala Productions (Mont-Dore, Nouvelle-Calédonie)
Jean-Marie Tjibaou, figure majeure du militantisme indépendantiste de Nouvelle-Calédonie, signe en 1988 les Accords de Matignon qui mettent fin à quatre ans de lutte et de conflits. Un an plus tard, alors que l’avenir du pays reste à construire, il est assassiné à Ouvéa, laissant derrière lui une famille et des proches profondément attristés. Aujourd’hui, son fils Emmanuel revient sur ses souvenirs d’enfance et réinterroge la vie de son père et son passé politique pour mieux comprendre l’histoire de la région. 
  • Lettre à notre père Jacques Iekawe, France | 2017 | 52 min | VF. Un film de : Colette Alonso (France). Production et distribution : PL Productions (Villeurbanne, France)
Tout d’abord secrétaire général adjoint de la Nouvelle-Calédonie, puis sous-préfet et enfin premier préfet kanak en 1990, Jacques Iekawé est une figure clé de l’histoire politique de la région. Les témoignages de ses proches et de ses enfants nous révèlent le portrait d’un homme qui a voué sa vie à sa communauté pour l’aider à conserver ses valeurs tout en mettant en avant le besoin d’une ouverture sur le monde extérieur. Fonctionnaire à l’origine notamment d’un festival culturel et de l’émergence de la Banque Calédonienne d'Investissement, la personnalité et les actions de Jacques Iekawé ont marqué une période complexe et troublée de la Nouvelle Calédonie.
 
Discussion
En présence de Benoit Trépied, chargé de recherche CNRS, Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (IRIS) et anthropologue.
 
18h30-21h : La voix de nos pères II
  • Mélanésia 2000, France | 2023 | 27 min | VF. Un film de : Lou Lurde (Nouvelle-Calédonie, France). Production : Caledonia et Open Tuning productions (Plum Mont-Dore, Nouvelle-Calédonie). Distribution : Open Tuning productions 
Véritable hybridation entre le format occidental du festival et le contenu kanak des cultures performées, Mélanésia 2000 fut un événement pivot dans la construction de l’identité Néo-Calédonienne. Organisé en 1975 à l’initiative de Jean-Marie Tjibaou, il met en scène les coutumes des différentes populations de la région dans une visée à la fois de partage et d’introspection. Moment exceptionnel de rencontre avec les Européens mais aussi entre Kanak, il redonna espoir à des générations entières. Néanmoins, le contexte ne fut pas toujours favorable à cette entreprise qui dût relever plusieurs défis.
  • Motu Haka, le combat des îles Marquises
France | 2022 | 52 min | VF. Un film de : Raynald Mérienne (France). Production : Bleu Lagon productions (Pappete, Tahiti) et Merapi productions (Montrouge, France). Distribution : Bleu Lagon productions 
 
Meurtrie par des décennies d’interdits religieux et administratifs, ainsi que par le mépris de leurs voisins et des Occidentaux, la culture de l’archipel des îles Marquises aurait pu tomber dans l’oubli. Pourtant, grâce au travail de collecte, sauvegarde et valorisation de l'association Motu Haka, le peuple marquisien a pu renouer avec son patrimoine culturel. Par des chants, des danses, des tatouages et autres créations, la culture se raconte et se transmet à nouveau, notamment lors du Matavaa “Festival des arts traditionnels des îles Marquises” devenu un des événements majeurs du monde polynésien qui redonne aux habitants la fierté de leurs origines.
 
Discussion
En présence d’Alice Fromonteil, responsable du centre français du patrimoine culturel immatériel, Maison de cultures du monde et de Raynald Mérienne, réalisateur.

Type : 

  • Evènements culturels