Reporté - Faire l'histoire du changement linguistique en Turquie

Dates :
Mardi 31 mars 2020 - 17:00 - 19:00
Lieu :
Inalco, PLC (65, rue des Grands Moulins), Salle 4.07
Promotion du nouvel alphabet turc
La promotion du nouvel alphabet turc se poursuit à l'occasion de la célébration du 10e anniversaire de la République. Couverture de : Özyürek, Esra, éd. 2001. Türkiye’nin toplumsal hafızası. Hatırladıklarıyla ve unuttuklarıyla. Bugünün Kitapları 71. İstanbul: İletişim

Cet événement est reporté à ue date ultérieure.

Conférence-débat d'Emmanuel Szurek, maître de conférences à l'EHESS et membre de l'équipe de recherche Turquie contemporaine au sein du Centre d'études turques, ottomanes, balkaniques et centrasiatiques (CETOBAC).

Entre le milieu des années 1920 et le milieu des années 1940, la variété standard du turc écrit a subi une transformation radicale, au sens politique aussi bien que linguistique. Il s’est agi d’expurger la langue officielle de l’ensemble de ses composantes « étrangères », c’est-à-dire arabe et persanes, sur les plans alphabétique aussi bien que lexical et grammatical. Toutefois, si nous retenons cette périodisation resserrée, à laquelle correspond l’expression consacrée par l’historiographie officielle turque de « révolution linguistique », nous comprenons la notion de changement linguistique dans une acception transitive : la langue est objet du politique, elle est agie par le politique.

Le propos de cette conférence ne sera pas tant de nier en bloc le narratif républicain que de faire droit à une autre historicité, plus sociologique : si la langue turque a changé entre 1928 et 1945, ce n’est pas tant parce que les élites du régime le voulaient mais parce que, en eux et à travers eux, la société le requérait. Il faut ainsi saisir la transformation brutale de la langue turque comme l’expression d’une transformation de longue durée, inscrite dans la mutation majeure que connaît la société turco-ottomane entre le milieu du 19e siècle et le milieu du 20e siècle, sous l’effet d’une multitude de forces : globalisation culturelle et scientifique, révolution des communications, bureaucratisation de la domination politique, scolarisation du monde social.

Organisation : Suat Istanbullu (suat.istanbullu@inalco.fr)
Equipe de recherche :

Type : 

  • Conférences, tables rondes, ateliers
Langue :
Région du monde :
Europe et Eurasie