Séminaire Théories et données linguistiques

Dates :
Vendredi 15 octobre 2021 - 14:30 - 17:30
Lieu :
PLC-Grands Moulins, salle 4.04

Claudine Chamoreau (SeDyL, CNRS, IRD)
Ergativité scindée en pesh (chibcha)

Traditionnellement, le pesh (Chibcha, ISO 639-3: [pay]), a été décrit comme une langue avec un alignement morphologique nominatif-accusatif, montrant l'utilisation possible de deux marqueurs de cas sur les arguments. A partir d’une étude basée sur un corpus de 40 heures de récits dans les deux variétés de la langue, j’ai démontré que, morphologiquement, le pesh montre un modèle qui présente une ergativité scindée organisée en deux niveaux. Le premier niveau du système révèle une tension entre les deux systèmes de marquage de la langue : le marquage sur le noyau (c'est-à-dire l'indexation obligatoire des arguments sur le verbe) qui présente un alignement nominatif-accusatif et le marquage sur le dépendant (c'est-à-dire le marquage des cas) qui suit trois systèmes d'alignement différents. Leur distribution constitue le second niveau du système. Dans toutes les variétés du pesh, les propositions interrogatives partielles suivent un modèle ergatif-absolutif et les propositions relatives un alignement nominatif-accusatif. Dans ces deux types de propositions le marquage des cas est obligatoire. Au contraire, dans les propositions indépendantes et subordonnées, l’utilisation des cas sur les arguments est optionnelle et est motivée par la structure de l’information. Dans la variété parlée à Carbón, le pesh présente un alignement ergatif-absolutif pour le marquage des arguments des syntagmes nominaux et dans la variété de Culmi, le pesh a un alignement tripartite qui se présente comme une évolution de l’alignement ergatif-absolutif attesté dans la variété de Carbón. Ainsi, au second niveau, les trois stratégies d’alignement, ergatif-absolutif, tripartite et nominatif-accusatif sont représentées selon le type de proposition et la variété parlée. Je montrerai aussi que, syntaxiquement, le pesh met en place un alignement nominatif-accusatif.