Temporalité et historicité entre Orient et Occident : du néoplatonisme à la philosophie orientale

Dates :
Mardi 3 avril 2018 - 10:00 - 17:00
Lieu :
CERMOM, rue de Lille
 
Affiche_temporalité

Cette réunion de travail aura pour but d’évaluer les possibilités de coopération avec l’INALCO dans le cadre du réseau de recherche Les Orients désorientés dont le champ de comparaison s’est étendu ces deux dernières années à l’Inde, à la Chine et au Japon (voir le carnet de recherche https://lesordesor.hypotheses.org), tandis que l’islam avait été  partiellement abordé lors de deux colloques antérieurs  (cf . les articles de J.J. Thibon, Abdallah Bahloul et  Mohammed Ben Ayed dans J.P. Dubost, A. Gasquet Les Orients désorientés, Kimé 2013 et ceux de Rachid Benlabbah et dans J.P. Dubost, A. Gasquet, Orientalismes européens et échanges culturels et littéraires entre l’Amérique latine et l’Orient : divergences et affinités, Al Irfan, IEHL, Rabat, 2014). La question de la philosophie orientale a été traitée plus particulièrement par Alain  Petit lors d’un séminaire à Paris 3 le 25 novembre 2017 (voir le carnet de recherche). Alain Petit, qui travaille à la traduction commentée de l’étude de Von Hammer-Purgstall sur le Baphomet écrite en latin (Mysterium Baphometis revelatum… 1818)  esquissera lors de cette réunion  sous le titre "Temporalité et historicité entre Orient et Occident :  du néoplatonisme à la philosophie orientale : propositions pour un projet de recherche" une problématique pour un projet de coopération scientifique en collaboration avec le CERMOM. Ce  projet de philosophie et théologie comparée fait suite au séminaire qui vient d’avoir lieu les 9 et 10 février 2018 à la MSH de Clermont-Ferrand autour de « Maître Eckhart et le Zen » (cf. le carnet de recherche). Le but de ce projet ne sera pas d’opposer ou  de mettre en relation par simple analogie philosophie occidentale de l’Antiquité et philosophie orientale, mais de travailler à la charnière entre Orient et Occident et sur leurs emmêlements réciproques afin de voir, comme l’écrit Christian Jambet  à partir du travail d’Henry Corbin entre monde arabe et monde iranien,  « comment une culture, une spiritualité en colorent une autre, comment des thématiques se combattent et s’influencent, et surtout comment naissent et se maintiennent des schèmes de l’imagination et des catégories conceptuelles ».

Type : 

  • Séminaires d'équipes