Contact

La cordée de la réussite « Langues et cultures du monde »

Les objectifs de la cordée « Langues et culture du monde »

Les objectifs de la cordée « Langues et culture du monde » de l’Inalco se déclinent selon trois axes :
1 - Permettre aux élèves de découvrir leur potentiel et les encourager à développer leurs compétences personnelles, notamment linguistiques, pour renforcer leur confiance et leur estime de soi. Les actions déployées en ce sens viseront notamment à aider les élèves à prendre conscience de leur capacité à apprendre des langues étrangères, dont la maîtrise est un facteur de plus en plus déterminant dans l’insertion professionnelle, et à valoriser leurs éventuelles langues premières et cultures familiales, souvent minorées, mais qui constituent un atout mobilisable tant sur le plan personnel, académique que professionnel, un levier pour l'apprentissage et la construction citoyenne.

2 - Favoriser l’ouverture culturelle et scientifique des élèves et contribuer à développer leur esprit critique, pour les préparer à évoluer dans le milieu universitaire et leur permettre de contextualiser et décrypter les informations. Les actions déployées en ce sens viseront notamment à les initier à la démarche scientifique et aux modes de réflexion des sciences humaines et sociales, à l’exercice de la distanciation et du décentrement, autrement dit à observer et respecter les différences culturelles sans émettre a priori de jugements de valeur stigmatisants, être à l’écoute des autres, afin de favoriser le dialogue et le débat, tout particulièrement dans le cadre d’un travail en groupe autour d’un projet.

3 - Aider les élèves à lever certaines barrières, notamment psychologiques et culturelles, et à vaincre les représentations qui les empêchent de se projeter dans un imaginaire de réussite académique et professionnelle, afin de leur permettre de bâtir un projet d’orientation ambitieux. En termes de projet académique, il s’agira de permettre aux élèves de faire un choix éclairé, notamment dans le cadre de Parcoursup, en leur faisant connaître les formations en lien avec les langues et les cultures, leur déroulement et leurs débouchés et en les informant sur les attendus des établissements du supérieur et les conditions favorables à la réussite. En termes de projet professionnel, il s’agira de permettre une ouverture des horizons et des possibilités offertes grâce aux langues, notamment à travers la rencontre d’alumni et de professionnels exerçant des métiers divers dans des secteurs variés.
 

Les actions de la cordée « Langues et cultures du monde »

Les actions de la cordée « Langues et cultures du monde »Les actions proposées par l’Inalco dans le cadre de la cordée « Langues et cultures du monde » s’articuleront autour de trois temps forts programmés tout au long de l’année scolaire et seront proposées dans le cadre de parcours (10 séances sur l’année) ou de modules libres (3 séances) et complétées par des accompagnements spécifiques.

3 temps forts de rencontre et d’échanges pour tous les élèves encordés :
  • Journée d’ouverture : programme d’une demi-journée organisé à la rentrée à la Maison de la recherche, présentation et visite de l’établissement, présentation des actions de la cordée, rencontre avec des étudiants, etc.
  • Journée d’accueil des cordées : programme d’une journée organisé en février/mars au Pôle des Langues et Civilisations, visite de l’établissement, ateliers de découverte des langues, tables-rondes des métiers et des alumni, ateliers culturels des associations étudiantes, etc.
  • Journée de clôture : programme d’une demi-journée organisé en juin (grand auditorium du PLC), congrès des chercheurs en herbe, présentation des travaux des parcours de médiation linguistique, de l’atelier d’écriture plurilingue, programme culturel, etc.
4 Parcours annuels au choix (10 séances sur l’année) :
  • Médiation linguistique, parcours « Créatif »
  • Médiation linguistique, parcours « Thématique »
  • Chercheurs en herbe
  • Préparation au concours de la nouvelle plurilingue

5 Modules libres (3 séances) :
  • Médiation linguistique, module « Découverte »
  • Initiation à l’écriture plurilingue
  • Initiation à la prise de parole en public
  • Valoriser ses compétences et trouver un stage ou un emploi

Accompagnement
  • Mentorat
  • Accueil des parents
  • Accompagnement à l’orientation
  • Coaching individuel

Les établissements partenaires

La cordée LCM en Île-de-France

Douze établissements, 280 élèves bénéficiares
  • Lycée LEMONNIER 75012
  • Collège CLAUDEL 75013
  • Collège/Lycée FAURE 75013
  • Collège GALOIS 75013
  • Collège/Lycée MONET 75013
  • Lycée LE CORBUSIER AUBERVILLIERS
  • Lycée LEON BLUM CRETEIL
  • Collège BRAQUE NEUILLY SUR MARNE
  • Lycée CUGNOT NEUILLY SUR MARNE
  • Lycée LUCIE AUBRAC PANTIN

La cordée LCM en Eur et Loir

Trois établissements, 75 élèves bénéficiaires
  • Collège BROSSOLETTE NOGENT LE ROTROU
  • Collège TAUGOURDEAU DREUX
  • Collège FRANCE CHATEAUDUN

Médiation linguistique

Module de trois séances (« Découverte ») ou parcours de dix séances (« Créatif », « Thématique ») de trois heures.
Les parcours comportent en outre un atelier à la BULAC (Bibliothèque Universitaire des Langues et Civilisations) et un atelier hors les murs dans un établissement culturel (musée, centre culturel, exposition, etc.).
Le module et les parcours de médiation linguistique proposés permettront aux élèves de développer des savoirs complémentaires à ceux des programmes scolaires, mais aussi de s'ouvrir à des champs nouveaux, encore inconnus, à même de susciter leur curiosité et leur motivation. Ils contribueront à susciter l’intérêt pour l’enseignement supérieur, leur faire découvrir la richesse des parcours linguistiques de l’Inalco et des métiers liés aux langues et cultures étrangères.
A travers des ateliers ludiques de découvertes thématiques, les participants seront invités à réfléchir autour des langages : langues et codes linguistiques, gestes et systèmes d'écriture. La réalisation d’un projet créatif viendra clore les parcours longs, afin de les faire partager au plus grand nombre, notamment au sein des établissements d'origine des élèves.
Module « Découverte » - La diversité linguistique, le français et les langues du monde : une approche des langues à travers les grandes familles de langues, les variétés du français, la présence de mots étrangers dans le français et les différents systèmes d'écriture.
Parcours « Créatif » - Découverte générale des langues étrangères et de la variété linguistique présente en France et dans le français. Travail ensuite de recherche et d'écriture autour des parcours biographiques des élèves, de leur milieu d'origine, ou de leur environnement proche, marqué par le plurilinguisme et la diversité culturelle et linguistique. Ce travail de collecte, de mots, de langues et d'histoire est la matière qui servira de point de départ à une restitution-création, qu'elle soit sonore, théâtrale, ou visuelle, présentée en fin d’année lors de la journée de clôture.
Parcours « Thématique » - Découverte spécifique d'une langue, d'une région, et d'une culture (qui peut être plurielle). Le projet développé dans le cadre du parcours fera l’objet d’une restitution présentée en fin d’année lors de la journée de clôture. Les thèmes proposés en 2021-22 seront précisés ultérieurement en fonction des spécialités des animateurs.
Nous nous appuierons sur une pédagogie active et non formelle, mettant en réussite tous les participants, les amenant à découvrir largement par eux-mêmes des savoirs et domaines nouveaux, contribuant à leur déblocage face à la langue étrangère ; nous nous appuierons notamment sur les outils de l'animation linguistique tels qu'ils ont été développés, entre autres, par l'OFAJ (office franco-allemand pour la jeunesse) qui a joué et joue encore un rôle pionnier en la matière.
 

Chercheurs en herbe

Parcours de huit à dix séances d’une demi-journée programmées durant l’année scolaire.
Le parcours comporte en outre un atelier à la BULAC (Bibliothèque Universitaire des Langues et Civilisations) et un atelier hors les murs dans un établissement culturel et/ou scientifique (musée, centre culturel, laboratoire de recherche, exposition, etc.). Les élèves pourront être invités à un temps d’échanges avec les membres d’une équipe de recherche de l’Inalco ou à assister à une conférence.
Les élèves sont accueillis en binômes au Pôle des Langues et Civilisations (PLC) pour réaliser un projet de recherche sur une année scolaire. Ils sont encadrés par des doctorants et des enseignants-chercheurs de l’Institut travaillant dans diverses disciplines des sciences humaines et sociales. Ils s’initient aux modes de réflexion des sciences sociales et deviennent acteurs et actrices de la construction du savoir au fil des différentes étapes de la démarche scientifique, de la définition du sujet de recherche et de sa problématisation à la présentation de leurs travaux lors du congrès des chercheurs en herbe organisé dans le cadre de la journée de clôture, en passant par l’élaboration d’une méthodologie, la conduite d’une enquête de terrain, des recherches documentaires, etc.
Ce parcours conduit les élèves à acquérir et mobiliser des savoir-être et des savoir-faire variés tels que l’écoute, la prise d’initiative, la prise de notes, l’expression orale, etc. Il leur permet d’acquérir les outils nécessaires à une réflexion critique et à la déconstruction des évidences, de développer les compétences nécessaires pour travailler en collectif, de gagner en autonomie, de renforcer leur confiance et estime de soi.
Ce parcours pourra utilement être complété avec le module « Initiation à la prise de parole en public ».
 

Ecriture plurilingue et préparation au concours de la nouvelle plurilingue

Module de quatre séances (Initiation à l’écriture plurilingue) ou parcours de douze séances de deux heures (Préparation au concours de la nouvelle plurilingue).
Le parcours comporte en outre un atelier à la BULAC (Bibliothèque Universitaire des Langues et Civilisations) et un atelier hors les murs dans un lieu culturel (musée, Maison de la poésie, maison d’édition, festival littéraire, etc.), ainsi que des activités en ligne (Insta du Service langue française de RFI Savoirs, etc.)  
S'inscrivant dans le cadre du Concours Inalco de la nouvelle plurilingue (réservé aux étudiant.e.s francophones du monde entier), projet soutenu par le programme Langues en dialogue de l'OIF qui a rencontré un grand succès, ce volet du projet de la cordée Langues et cultures du monde de l'Inalco vise à sensibiliser les élèves aux richesses de leur répertoire linguistique pour améliorer leur littératie, en français, et dans leur(s) éventuelle(s) langue(s) première(s) parfois minorée(s). Il repose sur la mise en place d'ateliers d’écriture qui permettront à celles et ceux qui le souhaitent de participer au Prix spécial Cordées de la réussite qui leur sera ouvert dans le cadre du concours. En leur faisant redécouvrir les richesses leur répertoire linguistique, à travers des activités créatives, l'objectif est de leur (re)donner ainsi le goût d'écrire en français mais en dialogue avec toutes les langues du monde comme nous y invite Edouard Glissant, mais aussi de découvrir des textes littéraires entre les langues (notamment les textes des auteur.e.s francophones ayant écrit en français bien que n'ayant pas le français comme langue première, comme Chahdortt Djavann ou Jean-Luc Raharimanana, parrain du concours). Ce dispositif vise donc à sensibiliser les lycéen.ne.s mais aussi leurs enseignant.e.s au plurilinguisme, au sein d'un système éducatif très monolingue.
 

Valoriser ses compétences et trouver un stage ou un emploi

Module de trois séances de deux ou trois heures avec un programme adapté soit aux collégiens, soit aux lycéens.
Ce module peut être complété par des entretiens individuels de 30 minutes.
 
Pour les collégiens : réfléchir à son orientation, rechercher un stage d’observation en 3ème Pour les lycéens : réfléchir à son orientation, postuler à une université, une école, trouver un job d’été ou un emploi après le bac.
Séance 1 (2h) : Poser les bases d’un CV
A l’aide d'un exemple fourni, cet atelier a pour objectif d’une part de concevoir un mini CV et d’autre part de présenter les acquis des cours et les centres d’intérêts (passions, voyages, langues maternelle et étudiées).
C’est une première approche d’un outil classique de présentation du parcours et cela peut servir à la recherche d’un stage d’observation en 3ème.
Séance 1 (3h) : Concevoir un CV élaboré et une lettre de motivation
Sur la base d’exemples fournis, l’objectif de cet atelier est de maîtriser les règles formelles de l’outil classique de recrutement.
Cela offre la possibilité de se connaître et d'entrer en action avant le bac.
La finalité est de pouvoir postuler à une université, une école, trouver un job d’été ou un emploi après le bac.
Séance 2 (2h) : Se préparer à la façon de se présenter.
A l’appui du CV de base, cet atelier permet ensuite de préparer un petit discours en ajoutant la motivation pour un stage.
Cela permet d’aborder aussi une sensibilisation sur la diction et l’aisance corporelle.
L’objectif est de commencer à se projeter dans un stage d’observation, de réfléchir à l’orientation au lycée, voire aux envies de métier (ou d’en analyser les freins).
Séance 2 (2h) : Savoir se présenter rapidement
Cet atelier permet de savoir se présenter en quelques minutes, d'échanger sur les aspirations et de développer une aisance à l’oral.
L’objectif est de savoir faire le point sur sa situation, ses compétences et d’envisager l’avenir.
L’enjeu est aussi de gagner en confiance.
Séance 3 (3h) :
Atelier de recherche de stage animé par le Service d’information, d’Orientation et d’Insertion Professionnelle (SIOIP) de l’Inalco, suivi d’une table-ronde avec des professionnels des métiers en lien avec les langues et les cultures. 
Séance 3 (3h) :
Atelier de recherche de stage ou d’emploi animé par le Service d’information, d’Orientation et d’Insertion Professionnelle (SIOIP) de l’Inalco, suivi d’une table-ronde avec des professionnels des métiers en lien avec les langues et les cultures. 
 

Initiation à la prise de parole en public

Module de trois séances de deux heures chacune.
Cet atelier a pour visée d’apprendre aux élèves à prendre la parole en public en se basant sur des techniques théâtrales de gestion du trac, diction, articulation, projection et travail de la présence et de la maitrise du corps en scène.
Le but est de donner aux élèves la capacité de capter l’attention de leur auditoire en acquérant une aisance à la fois posturale, orale et une connaissance d’eux même. Pour ce faire ils doivent apprendre à se présenter, techniquement, en termes de présence, de projection, de diction et d’articulation de leurs idées. Ensuite ils doivent prendre conscience de qui ils sont, comment ils se positionnent dans les études qui vont les mener sur le marché de l’emploi, accepter leurs défauts, leurs qualités, trouver comment les exploiter afin de trouver leur unicité et rester convaincant en faisant parvenir leur univers et leurs références. Ils doivent apprendre à inclure leur auditoire, afin que ce dernier se sente pris en compte et que l’échange puisse se faire dans l’écoute mutuelle. Pour cela il est primordial de déclencher l’écoute active du côté de l’auditoire comme de l’intervenant. Et finalement ils ont l’occasion lors de leur présentation de faire une synthèse sur l’image qu’ils ont d’eux-mêmes et celle qu’ils projettent pour essayer de déterminer quel impact peut avoir leur présence sur un professeur, un oral, un jury ou un employeur. Pour se projeter, il faut déjà être conscient de ce que l’on représente et savoir l’exprimer.
Cet atelier complètera utilement les parcours de médiation linguistique et des chercheurs en herbe en vue de la préparation à la présentation des travaux en fin d’année. Il sera également très utile dans le cadre de la préparation des élèves de terminale à l’épreuve du grand oral du baccalauréat. 
 

Accompagnement

Mentorat

Le mentorat mis en place en collaboration avec l’AFEV (Association de la Fondation Étudiante pour la Ville) est « un programme d’accompagnement et d’apprentissage entre un·e étudiant·e bénévole et un·e jeune en difficulté dans son parcours éducatif. Chaque semaine, l’étudiant·e bénévole consacre 2h de son temps pour accompagner un·e jeune dans son parcours, lui redonner confiance et envie d’apprendre. Au-delà des devoirs, ils travaillent ensemble sur l'ouverture culturelle, la mobilité, la projection vers une formation post-bac, etc. » (AFEV)
Une vingtaine d’étudiant.e.s de l’Inalco assureront ce mentorat. L’Inalco reconnaît et valorise l’action bénévole de ces étudiants dans le cadre de l’UE Engagement (3ects).
 

Accueil des parents

Dans le prolongement du dispositif OEPRE et dans le cadre de la valorisation des langues des élèves allophones, l’Inalco souhaite accueillir les parents de ces derniers, leur proposer un atelier de découverte de l’enseignement supérieur en France et de l’Inalco, les inviter à participer à la préparation et à l’animation des ateliers de découverte linguistique de la journée d’accueil des cordées en collaboration avec les enseignants-chercheurs de l’Inalco, les associer à diverses manifestations culturelles, etc.
 

Accompagnement à l’orientation

Actions coordonnées par le Service d’information, d’Orientation et d’Insertion Professionnelle (SIOIP) de l’Inalco : participation d’étudiants « ambassadeurs » aux forums et journées d’orientation organisées dans les établissements encordés, accueil des élèves au PLC à l’occasion des « Forums des métiers » et des « Rendez-vous professionnels », etc.
 

Coaching individuel

Entretiens individuels de 30 minutes proposés exclusivement en complément du module « Valoriser ses compétences et trouver un stage ou un emploi ».
 

Contact

Direction de la scolarité et de la vie étudiante (DSVE)

65 rue des Grands Moulins
75013 Paris