2e édition du Concours Inalco de la nouvelle plurilingue : prolongation !

La seconde édition du Concours Inalco de la nouvelle plurilingue est lancée ! Ce projet a été sélectionné parmi des dizaines de projets du monde entier par l'Organisation internationale de la francophonie (OIF) dans le cadre de l'initiative « Langues en dialogue ».
Concours Inalco de la nouvelle plurilingue - Langues en danger prolongations

"Langues en danger" : prolongation de l'envoi des nouvelles jusqu'au 15 novembre 2021 !


Le dépôt de vos nouvelles peut se faire en ligne jusqu’au 15 novembre 2021. Les modalités de dépôt sont précisées ICI


Participez seul au concours pour une nouvelle classique. Mais n'oubliez pas la possibilité de participer au nouveau Prix PERL, avec la création d'une œuvre littéraire numérique ! De manière individuelle ou collective, jouez sur la multimodalité qu’offrent les supports technologiques pour écrire entre les langues en réalisant une œuvre numérique.


Cette seconde édition s'inscrit dans la continuité du Concours Inalco de la nouvelle plurilingue porté par le programme Licence + et soutenu par l’Organisation internationale de la francophonie en 2020 à travers l'initiative Langues en dialogue. Cette dernière vise à promouvoir les différentes variétés de français et le multilinguisme dans l’espace francophone.

Avec le soutien de l'association DULALA et Outranspo (Ouvroir de translation potencial)

Ce concours international est ouvert à l’ensemble des étudiant.e.s francophones (de 17 à 35 ans) inscrit.e.s dans un établissement universitaire pour l’année académique 2020-2021 en France, en francophonie et au-delà.

« En raison de son ouverture au monde (plus d’une centaines de langues y sont enseignées, dont de nombreuses langues dites « rares » et minorées), aucun lieu ne se prête mieux que l’Inalco à accueillir un tel concours, plus encore avec le partenariat de l’OIF, promoteur d’une francophonie multilingue. C’est d’autant plus vrai que le français en francophonie se décline sous des formes très variées, trop souvent invisibilisées ou minorées. C’est donc aussi ce plurilinguisme interne aux langues, langues dont le caractère homogène n’est que factice, que notre concours veut promouvoir, en particulier pour le français, dont le singulier masque la diversité géolinguistique des variantes régionales comme nationales.
C’est ce bruissement des langues en francophonie que ce concours souhaiterait faire entendre, à travers vos écrits ! »

Isabelle Cros, présidente du jury
 

Le jury

Le jury, composé de membres de l’Inalco de profil divers (personnel administratif, chercheurs, étudiants, enseignants…) et de membres extérieurs, est chargé de l’évaluation des nouvelles. Le Grand jury statuant sur les trois meilleures nouvelles sera constitué, outre des représentants de l’Inalco, des écrivains parrainant le concours ; du journaliste du Monde, Nabil Wakim, auteur de L’arabe pour tous : pourquoi ma langue est taboue en France (Le Seuil, Paris) et de l’éditeur (Éditions Tangentielles).

Cette édition 2021 est parrainée par deux écrivains francophones : 

La romancière Carole Martinez qui a notamment publié Du domaine des murmures, récompensé par le Goncourt des lycéens en 2011. Elle a par la suite a écrit un autre roman et des scénarios pour des bandes dessinées. Son dernier roman, publié en 2020, s'intitule Les roses fauves (Gallimard). 

Jean-Luc Raharimana est un romancier, essayiste et poète malgache. Il est également auteur de pièces de théâtre, de contes musicaux et metteur en scène. Un certain nombre de ses oeuvres ont été primées, dont Rêves sous le linceul, qui a reçu le grand prix Littéraire de Madagascar (ADELF) en 1998.
 

Règlement et conditions de participation

Thème et contrainte d'écriture


Thème de l'édition 2021 : « Langues en danger »

Le texte (récit bref de 8 000 à 15 000 caractères +/- 20 %) devra être écrit en français mais faire intervenir, même ponctuellement, une autre langue ou une autre variété du français, hexagonale ou non (picard, créole guadeloupéen ou mauricien, joual…).

Les langues fabriquées et inventées sont admises.

Les nouvelles doivent être écrites principalement en français et lisibles pour un lecteur francophone, qui ne maîtrisera très probablement pas la ou les autres langues employées.

Seules les œuvres originales, non publiées, sont acceptées.

Les œuvres écrites en collaboration ne sont pas admises, sauf pour le Prix PERL Œuvre numérique.

Un seul texte par étudiant.e est autorisé.

 

Dépôt des candidatures

Envoi de la nouvelle : les candidat.e.s devront déposer leur nouvelle sur le site officiel avant le 15 novembre, 23h59.
Lire le règlement du concours ici.


S'inspirer

Pour booster votre créativité, vous pouvez regarder les lectures faites des textes primés en 2020 par la comédienne Cécile Dominjon et les auteurs sur la chaîne youtube de la Maison de la Poésie.

Vous pouvez aussi lire gratuitement les nouvelles des quatre lauréats, ainsi que celles des parrains sur le site des Éditions Tangentielles ou alors acheter le recueil complet en suivant ce lien.

 

Les prix

Quatre prix seront décernés :

● le 1er prix, livre(s) et chèque LIRE ou CULTURE d’un montant de : 500 €
● le 2e prix, livre(s) et chèque LIRE ou CULTURE d’un montant de : 200 €
● le 3e prix, livre(s) et chèque LIRE ou CULTURE d’un montant de : 100 €
● Prix Perl spécial œuvre numérique : livre(s) et chèque LIRE ou CULTURE d’un montant de : 500 €

Les meilleures nouvelles seront publiées et diffusées par les Éditions Tangentielles.

La remise des prix à Paris (Inalco) aura lieu au printemps 2022.

Pour toute information complémentaire sur le concours : concoursnouvelleplurilingue@gmail.com.
 
Organisation internationale de la francophonie (OIF) - logo
Langues en dialogue - logo
Association Dulala - logo
Outranspo- logo