Colloque international « Grammaire et lexique du hindi », du 3 au 5 novembre

L'équipe PLIDAM et le Labex EFL organisent un colloque sur deux jours et une journée d'études consacrés à la grammaire et au lexique du hindi. Le colloque examinera, dans une perspective pédagogique, diverses questions clés de la grammaire et du lexique hindi. La journée d'étude s’inscrit, dans une perspective historique, dans la continuité des journées organisées dans le cadre de l’opération « Grammaires étendues » du LabEx EFL.
Caractères sanskrit
Evénement organisé par l’équipe Pluralité des Langues et des Identités : Didactique – Acquisition – Médiations-PLIDAM (Inalco), l'Université de Paris et le Labex Fondements Empiriques de la Linguistique-EFL.


Du mercredi 3 au vendredi 5 novembre 2021 -  PLC (Paris 13e) - Auditorium et amphi 1
Inalco (PLC) - 65, rue des Grands Moulins - 75013 Paris

Evénement en hybride : une partie des communications auront lieu en salle mais la plupart auront lieu en ligne.
 
Informations pratiques :

Colloque international
Mercredi 3 novembre : 08h50 - 17h50 - Auditorium
Jeudi 4 novembre :      09h00 - 17h50 - Amphi 1

Journée d'étude internationale
Vendredi 5 novembre : 09h30 - 18h30 - Auditorium

Inscription obligatoire sur cette page.

Pass sanitaire et port du masque obligatoires.
 
 

Colloque international « Grammaire et lexique du hindi »

Mercredi 3 et jeudi 4 novembre 2021

Organisateur : Ghanshyam Sharma (Inalco, PLIDAM, LABEX-EFL) 
 
Si la langue hindi a fait l’objet de recherches approfondies de la part d’un nombre important de linguistes accomplis au cours des soixante dernières années, une grande partie des recherches menées pendant cette période se concentre sur la théorie plutôt que sur la langue. Conséquence : de nombreuses données du hindi sont susceptibles d’avoir été fabriquées à dessein. Si de telles données peuvent nourrir la réflexion théorique, elles détournent l’attention des chercheurs de nombreux traits structurels de la langue hindi qui restent trop peu étudiés.

Sur le plan lexical, si nous examinons attentivement le développement lexicographique du hindi au cours du siècle dernier, nous remarquons que la plupart des prestigieux dictionnaires monolingues de la langue répertorient un grand nombre de mots d’origine sanskrite et que seuls quelques-uns s’efforcent de traiter le corpus du hindi parlé. Malheureusement, aucun de ces dictionnaires n’aborde les problèmes centraux que pose la standardisation du lexique hindi.

Du fait de cette situation complexe, l’enseignant de hindi doit souvent faire face à de nombreux défis. D’une part, il s’accroche malgré lui à l’idée que les traditions séculaires de la grammaire et de la lexicographie sanskrites représentent les seuls outils utiles à l’enseignement du hindi. D’autre part, il doit suivre le rythme des développements récents et appliquer, en classe, les nouvelles connaissances issues de la recherche en linguistique. Ces exigences contradictoires sont problématiques.

Ce colloque international vise à mettre en place un espace de discussion à destination des universitaires rattachés à diverses écoles de pensée et travaillant dans le domaine de l’enseignement du hindi comme langue étrangère ou langue seconde, et qui souhaiteraient partager leurs expériences. Les deux journées de ce colloque s’articuleront autour de quatre conférences plénières et une session générale (ou, si nécessaire, deux sessions parallèles) pour examiner, dans une perspective pédagogique, diverses questions clés de la grammaire et du lexique hindi.
           

Journée d’étude internationale : « Grammaires et lexiques du hindi – Perspectives historiques »

Vendredi 5 novembre 2021

Co-organisateurs :  Émilie Aussant (CNRS UMR7597 HTL, Université de Paris, LabEx EFL) et Ghanshyam Sharma (Inalco, PLIDAM, LabEx EFL)
 
Cette journée d’étude consacrée aux grammaires et lexiques du hindi s’inscrit dans une perspective historique, dans la continuité des journées organisées dans le cadre de l’opération « Grammaires étendues » du LabEx EFL (« Grammaire sanskrite étendue », « Grammaires exogènes de l’arménien », « Grammaire arabe étendue », « Grammaire grecque étendue »).

Les descriptions du hindi, qui s’étendent de manière ininterrompue sur près de trois siècles, s’enracinent dans deux traditions grammaticales allogènes : la tradition gréco-latine, introduite en Inde par les missionnaires/ colons/ commerçants européens (la plus ancienne grammaire du hindi qui nous soit parvenue est en néerlandais) et la tradition sanskrite. Les modèles descriptifs élaborés par ces deux traditions grammaticales ont fait l’objet d’adaptations diverses, plus ou moins réussies, pour rendre compte des données du hindi et permettre son apprentissage comme langue première ou seconde. L’histoire des descriptions grammaticales du hindi constitue donc un terrain de recherche particulièrement stimulant pour qui s’intéresse au phénomène des « grammaires étendues ». En outre, si les traditions grammaticales sanskrite et tamoule font, depuis plusieurs siècles, l’objet d’études en Inde même et au-delà, la description des langues vernaculaires indiennes n’a guère retenu l’attention jusqu’ici. Cette journée d’étude offrira donc l’occasion de couvrir, en partie, l’histoire de la description des langues du sous-continent indien, un champ très peu étudié jusqu’ici.

Les travaux sur le lexique hindi s’ancrent, quant à eux, dans trois traditions lexicographies : sanskrite, persane et gréco-latine. On considère généralement que les premiers ouvrages autonomes sur le lexique hindi remontent au 14e siècle. Le premier représentant de la tradition serait le Khalikbari, compilé par le célèbre poète Amir Khusro (un turc né en Inde) en 1340. Ce travail, qui ne se limite pas exclusivement aux noms (il inclut des particules grammaticales), offre au lecteur plusieurs synonymes de différents dialectes de l’hindi ancien, du persan et du turc. Jusqu’à la compilation du grand dictionnaire Hindi Shabd Sagar entre 1922 et 1929 par la Nagari Pracharini Sabha de Bénarès, de nombreux ouvrages se succèdent, composés par des lettrés indiens ou par des étrangers, pour la composition littéraire ou l’apprentissage de la langue, monolingues ou bilingues.
 
Les travaux présentés lors de cette journée cherchent à répondre, entre autres, aux questions suivantes : comment la langue hindi est-elle présentée dans les grammaires et les dictionnaires (une variété unifiée, parmi d’autres ? une variété à variantes dialectales ? une variété dérivée du sanskrit ?...) ? Quelles formes revêt son institution ? Comment, et avec quel degré de succès, les modèles grammaticaux élaborés pour le sanskrit ou le grec/le latin ont-ils été adaptés au hindi ? Comment la spécificité du hindi a-t-elle émergé au cours de ces entreprises d’adaptation ?
 

Mots-clés : 

Langue(s)