Cycle de conférences – Violences sexuelles et violences de genre dans le monde - La guerre et le genre

La Fondation Inalco, grâce au soutien de la Fondation Institut Alain de Rothschild, lance un cycle de conférences sur les violences sexuelles et violences de genre dans le monde. Initié et porté par les professeur.e.s du parcours « Genre » de l’Inalco, il verra intervenir un large panel de conférencier.e.s venant de l’extérieur.
La Guerre de Henri Rousseau - redimensionnée

L'Inalco et l'étude du genre

L’Inalco n’en est pas à ses premiers pas dans les études du genre. En effet, le sujet a déjà été abordé à plusieurs reprises au cours des dernières années : En 2022-2023, c’est avec ce cycle de conférences sur les problématiques mondiales du genre que le sujet est approfondi.

Le cycle de conférence

Ce projet a été mis en place afin de sensibiliser les étudiant.e.s à la question du genre et de former plus d’expert.e.s. L’objectif est aussi de proposer un lieu d’approfondissement aux mastérant.e.s et doctorant.e.s. Enfin, cela permet aussi d’inviter des conférencier.e.s extérieur.e.s afin de créer un mouvement et susciter une attention particulière autour de ces questions de la violence liée au genre.

Ainsi, ce cycle de conférences a pour objectif de faire intervenir différents experts du genre spécialistes dans des aires géographiques variées. L’Inalco a la volonté de développer ce sujet et de permettre aux étudiant.e.s de se former et de s’éduquer dans ce domaine. Ce cycle a une approche comparative unique que ce soit par :
  • Le croisement des disciplines (anthropologie, histoire, littérature, sciences politiques…)
  • La pluralité des thématiques (binarité, colonisation, religions…)
  • Les multiples zones géographiques (Irak, Vietnam, Japon, Rwanda, Algérie, Israël…)
Le cycle de 2022-2023 a pour thématique « la guerre et le genre ». Si c’est un moyen pour les niveaux master/doctorat de valider une unité d’enseignement, ce sont aussi des conférences accessibles au grand public. La séance de lancement aura lieu le 15 novembre 2022.

Le programme est le suivant :
 
15 novembre 2022
17h-18h30
Salle 5.12

Nazir Rahguzar
Chaire de préfiguration (Inalco)
Art et patrimoine afghans
 
Les femmes et la guerre dans l’art afghan
(en persan avec interprétation)


Plus d'information ici

12 décembre 2022
18h-20h : Auditorium
(séance préparatoire : 17h,
salle 5.08, PLC)
 
Henriette Dahan-Kalev
Sciences politiques
Professeure emerita
Ben Gurion University
 
Power relations and violence instances in Israeli feminism
(en anglais)


Plus d'information ici

24 janvier 2023
18h-20h : Auditorium
(séance préparatoire : 17h,
salle 3.19, PLC)
 
Hélène Dumas
Historienne
Chargée de recherches, CNRS
 
« Le goût des femmes tutsi » : race, genre et rupture de la filiation. Enquête au cœur du génocide des Tutsi au Rwanda.

27 mars 2023
18h-20h : Auditorium
(séance préparatoire : 17h,
salle 4.21, PLC)
 
Michal Heiman
Artiste
Lying Women

12 avril 2023
18h-20h : Auditorium
(séance préparatoire : 17h,
salle 5.23, PLC)
 
François Guillemot
Historien
IAO, ingénieur de recherche, CNRS
Des Vietnamiennes dans la guerre civile. L’autre moitié de la guerre. 1945-1975

17 avril 2023
18h-20h : Auditorium
(séance préparatoire : 17h,
salle 4.21, PLC)
Avec interprétation
 
Watanabe Mina
Directrice du Musée WAM Women’s Active Museum on War and Peace
La formation d’un espace de mémoire sur la guerre et les femmes de réconfort (Corée, Japon)
(en japonais avec interprétation)

23 mai 2023
18h-20h : Auditorium
(séance préparatoire : 17h,
salle 3.19, PLC)
 
Nadje Al-Ali
Anthropologue
Professeure et directrice du Middle East Institute de Brown University, USA
Feminist Dilemmas: How to approach gender-based violence in the Middle East
(en anglais)

13 juin 2023
18h-20h : Auditorium
(séance préparatoire : 17h,
salle 3.19, PLC)
 
Saida Sirazhudinova
Sciences politiques
Russe, réfugiée
Programme PAUSE
 
Crimes d’honneur, mutilation dans les pays du Caucase
(en anglais)

A propos de la Fondation Rothschild

  Présidée par Eric de Rothschild, La Fondation Rothschild apporte son soutien financier, matériel et moral à une centaine de projets par an dans tous les domaines de l’intérêt général. Dans une société fragilisée par les inégalités, ses multiples actions de mécénat concernent plus particulièrement les secteurs de la culture, de l’éducation, de l’environnement et de la santé. Elle se distingue notamment par sa capacité à agir face à des problématiques sociétales majeures. Ses deux premiers domaines d'intervention sont d'abord la lutte contre le racisme et l’antisémitisme ainsi que la solidarité envers les plus fragiles. Le partenariat avec l’Inalco et la Fondation Inalco constitue pour la Fondation Rothschild une première occasion de travail avec une institution académique nationale sur l’enjeu de société majeur que constitue l’étude de la parité et du genre.


 
Logo de la Fondation Alain de Rothschild
 
 



 

 

Mots-clés :