Mission égalité

La mission égalité participe à inscrire davantage l'Inalco dans sa dimension inclusive, dans son refus de toute forme de violence et discrimination, dans sa capacité à accueillir et écouter.
Cette dimension se construit au quotidien par des campagnes de sensibilisation et de formation aussi bien que par des initiatives de réflexion scientifique dédiées à l’égalité, aux formes et langages que la violence et la discrimination assument ainsi qu’aux pratiques de résistance qui s’y opposent, aux regards critiques que les différentes aires culturelles et linguistiques ont développés sur ces questions. 
Des formations ciblées sont à dispostion pour permettre une réflexion collective sur tout geste qui puisse menacer le maintien d’un contexte inclusif, égalitaire et sûr. 

Une cellule d'écoute est à dispostion des étudiant.e.s, des enseignant.e.s et du personnel administratif : vous pouvez contacter la référente mission égalité Elisa Carandina et consulter la référente harcèlement Benedicte David, bureau 4.30.

Initatives

Année universitaire 2022-2023 

Clasches

Dans le cadre de la la campagne de sensibilisation et prévention des violences sexuelles et sexistes, la mission égalité, en collaboration avec l'association Clasches, participe à la campagne d'affichage nationale de l'association. Les affiches ainsi que les cartes postales sont à disposition du public de l'Inalco.
Clashes
 
 

Sexe et consentement

La mission égalité participe à la campagne de sensibilisation et prévention des violences sexuelles et sexistes en promouvant une culture du consentement libre et explicite en collaboration avec l'association Sexe et consentement. Dans ce cadre, des préservatifs et des cartes postales dédiés au sujet du consentement ont été distribués aux étudiant.e.s.
 
Sexe et consentement
 
 

 

Ressources

Voici une sélection des ressources et des liens pour avoir plus d'informations sur les thématiques liées à la mission égalité. Vous trouverez des manuels d'écriture, des rapports concernant les violences sexuelles et sexistes et des informations sur les dispositifs de lutte contre les violences sexuelles et sexistes.

Les mots

Femme, j'écris ton nom.

 

Pour une communication publique sans stéréotype de sexe, consultez le guide du Haut conseil à l'égalité entre les hommes et les femmes


 

10_recommandations
 
 


Les rapports 

 
orientation sexuelle
 
 
 
paroles étudiantes
 
 
   

J'ai besoin d'aide

Les violences sexistes et sexuelles sont interdites et punies par la loi 

> Appeler Police secours 17

> Appeler Violence femmes 3919

Le 3919 pour les femmes victimes de violence accessible 24h/24 et 7 jours sur 7

Chantage, humiliation, injures, coups... Les femmes victimes de violences peuvent contacter le 3919. Gratuit et anonyme, ce numéro de téléphone est désormais accessible 24h/24 et 7 jours sur 7. La plateforme d'écoute des victimes de violences conjugales, sexistes et sexuelles est donc joignable sans interruption depuis le 30 août 2021.

Le 3919 Violence Femmes Info constitue le numéro national de référence pour les femmes victimes de violences (conjugales, sexuelles, psychologiques, mariages forcés, mutilations sexuelles, harcèlement...). Il propose une écoute, il informe et il oriente vers des dispositifs d'accompagnement et de prise en charge. Ce numéro garantit l'anonymat des personnes appelantes mais n'est pas un numéro d'urgence comme le 17 par exemple qui permet pour sa part, en cas de danger immédiat, de téléphoner à la police ou la gendarmerie.

Le numéro 3919, soutenu par le ministère en charge des Droits des femmes et géré par la « Fédération nationale solidarité femmes » s'appuie sur un partenariat avec les principales associations nationales luttant contre les violences faites aux femmes.


Plus d'informations ici.  


Harcèlement

Le harcèlement est la répétition de propos et de comportements ayant pour but ou effet une dégradation des conditions de vie de la victime. Cela se traduit par des conséquences sur la santé physique ou mentale de la personne harcelée.

La loi punit toutes les formes de harcèlement, en tenant compte de la fréquence et la teneur des actes.

Il s'agit par exemple des actes suivants :
  • Actes ou propos vexatoires
  • Menaces
  • Propos injurieux ou obscènes
  • Appels téléphoniques, SMS ou courriers électroniques malveillants
  • Visites au domicile ou passages sur le lieu de travail

Il y a harcèlement quels que soient les rapports entre l'auteur et la victime : collègues de travail, voisins, élèves d'un même établissement, couple marié ou non... (source)

- Harcèlement téléphonique 

Les appels téléphoniques ou SMS malveillants et répétés sont assimilables à du harcèlement. Il s'agit d'un délit puni par la loi. Si vous êtes victime de harcèlement téléphonique, vous pouvez le signaler à la police ou à la gendarmerie. Vous pouvez aussi porter plainte contre l'auteur. Il faut collecter les éléments de preuve du harcèlement.

- Harcèlement moral au travail

Le harcèlement moral est un délit. Il entraîne la dégradation des conditions de travail. Il est puni dans le secteur privé comme dans le secteur public. La loi organise la protection des salariés, des agents publics et des stagiaires.

- Harcèlement sexuel

Si vous êtes victime de harcèlement sexuel, vous pouvez porter plainte contre l'auteur présumé des faits, car il s'agit d'une infraction (acte interdit par la loi et passible de sanctions pénales punie par la loi). Si les faits se sont produits au travail, vous pouvez bénéficier d'une protection spécifique de la part de votre employeur et de la part des autorités.

Cyber-harcèlement (harcèlement sur internet)

Le harcèlement via internet (mails, réseaux sociaux...) est appelé cyberharcèlement. Il s'agit d' un délit (acte interdit par la loi et puni d'une amende et/ou d'une peine d'emprisonnement inférieure à 10 ans). Si vous êtes victime de ce type de harcèlement, vous pouvez demander le retrait des publications à leur auteur ou au responsable du support électronique. Vous pouvez aussi faire un signalement en ligne à la police ou à la gendarmerie ou porter plainte. Ce délit est sanctionné par des peines d'amendes et/ou de prison. Les sanctions sont plus graves si la victime a moins de 15 ans.

Plus d'informations ici

 

Outrage sexiste ou sexuel

L'outrage sexiste consiste à imposer à une personne un propos ou un comportement à connotation sexuelle ou sexiste, qui porte atteinte à sa dignité ou l'expose à une situation pénible. L'outrage est une infraction qui peut être puni d'une amende pouvant aller jusqu'à 750 €. Si vous êtes victime d'outrage sexiste, vous pouvez alerter la police et la gendarmerie et porter plainte contre l'auteur.

Soirées étudiantes,WEI, événements festifs

Organisation, prévention des risques (alcoolisation, bizutage, violences sexistes et sexuelles).

Guide Fiche-réflexe à destination des victimes et témoins de violences sexistes et sexuelles
Fiche-réflexe à destination des victimes et témoins de violences sexistes et sexuelles
 
 
 
Fiche-réflexe à destination des victimes et témoins de violences sexistes et sexuelles

Appel à projets, bourses

bourses ville de Paris

Concours étudiant

Concours étudiant « Questionner le consentement dans les rélations affectives et sexuelles »

 
Visuel concours
 
 
visuel concours eng
 
 

Règlement