Projet LIMINAL, un projet déployé lors des situations migratoires internationales d’urgence

Traces écrites laissées par les migrants dans l'espace public.
Fort de son équipe multidisciplinaire et de sa méthodologie innovante pour étudier les migrations actuelles, les médiations et interactions linguistiques et culturelles entre les migrants et les acteurs institutionnels et associatifs, LIMINAL déploie depuis novembre 2017 plusieurs chantiers. Le programme est financé par l’Agence nationale de la Recherche (AnR) et porté par trois laboratoires de l’Inalco (Cessma, Cerlom, Plidam).
 
Trois terrains majeurs font l’objet d’enquêtes régulières. Le premier est celui des Hauts-de-France et en particulier du Calaisis, dont les campements de Calais et Grande Synthe. LIMINAL y travaille en partenariat avec plusieurs associations (notamment le Secours catholique et la Plateforme Service Migrants) et directement avec les populations exilées « en transit ». Ces dernières, après le démantèlement de la « jungle » de Calais en octobre 2016 et avec le raidissement des autorités qui prônent la non-installation, voient leur situation se dégrader. Cela affecte les conditions de terrain et d’interactions et suppose un questionnement à la fois méthodologique et théorique sur le positionnement des acteurs, à commencer par les chercheurs, face à l’exil. Le deuxième terrain de LIMINAL concerne la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (Briançon, Nice, vallée de la Roya, Marseille, Vintimille), en partenariat avec Caritas et Médecins du monde. À Vintimille, la problématique de la zone frontière définit une autre « situation d’urgence » et une temporalité spécifique. Le troisième terrain est celui de la région parisienne, avec une présence importante de l’équipe LIMINAL au centre provisoire d’accueil de La Chapelle entre novembre et mars 2018, date de sa fermeture. Dans le cadre d’un accord avec Emmaüs Solidarité, LIMINAL a eu la possibilité de documenter sur une longue durée les interactions et médiations dans le centre, d’interroger l’ensemble des personnels, dont les interprètes professionnels mais aussi les personnes traduisantes.
 
La poursuite des terrains organisée par l’axe socio-anthropologique sur les interactions (dir. MC Saglio-Yatzimirsky et A. Galitzine-Loumpet) dans des centres d’accueil et sur les campements (Millénaire à Aubervilliers par exemple) avec des binômes réunissant anthropologue et sociolinguiste permettent de construire plusieurs projets au fort impact social. Le premier travaille à la constitution d’une base lexico-terminologique sur le vocabulaire de la migration en situation d’urgence. Pour cela les locuteurs de langue de LIMINAL entreprennent la collecte systématique de termes de la procédure d’asile et du parcours. L’axe numérique de LIMINAL (dir. P. Stockinger) en collaboration avec l’axe sociolinguistique (dir. A. Moghani) projette l’élaboration de ce répertoire avec une approche terminologique conceptuelle.  
 
Un projet d’uniformisation et de centralisation des livrets d’accueil à destination des exilés en France est en cours, qui vise à la création d’une future plateforme (ou application) traduite dans les langues des migrants les plus utilisées. En l’occurrence elle suppose des traductions dans des langues absentes des livrets d’accueil et un travail sur le niveau de langue pour adapter un vocabulaire juridique souvent trop spécialisé et illisible par les exilés. LIMINAL propose également la construction d’une base audiovisuelle sur les situations d’interaction et de médiation à partir d’entretiens filmés dans le centre de La Chapelle. Ceux-ci sont traduits (amharique, tigrinya, arabe, pashto, dari, peul, etc.) puis analysés par sociolinguistes et anthropologues de LIMINAL pour proposer des outils à destination des professionnels de la traduction et de la médiation. Filmer des exilés pose des questions éthiques particulières et de la même façon, le travail sur des données sensibles et politisées exige une réflexion sur la divulgation des données de la recherche tout à fait spécifique. Conscient de ces enjeux, LIMINAL construit une méthodologie adaptée au fur et à mesure des terrains.
 
LIMINAL dissémine sa recherche, aussi bien sous forme de mise en ligne de ses productions (séminaire doctoral Inalco qui rassemble chercheurs, interprètes, médiateurs, colloques dont le colloque des 28-29 mai 2018, Violence et RécitLIMINAL-Cessma, v. l’article dans Le Monde « Les réfugiés au défi de la preuve »  06.06.2018) que de publications  (v. Journal des Anthropologues, « Les subjectivités face à l’exil » (à paraître 2018)  co-dir. par A. Galitzine-Loumpet et MC Saglio-Yatzimirsky, financé par le CS de l’Inalco-Cessma et LIMINAL) et working papers. LIMINAL s’adresse aussi à une audience plus large pour alerter autour de la question des migrations contemporaines et a ouvert le blog AZIL, langues, migration, exil (http://azil.blog.lemonde.fr), alimenté par les membres de l’équipe.
 
LIMINAL travaille également à un projet de publications d’envergure, sous la coordination de A. Galitzine-Loumpet, à partir des inscriptions (textes, dessins, graffitis) laissés par les « hébergés » systématiquement collectées dans les chambres du Centre de La Chapelle : plus de 2000 photos constituent un corpus exceptionnel, jamais étudié jusqu’alors, pour comprendre les situations d’exil et les jeux sur les langues. Elles sont actuellement répertoriées et éditées dans un projet autour des écritures de l’exil. Il est probable que cette analyse scripturale se constitue en un projet plus large, car des inscriptions ont été repérées dans d’autres lieux des parcours migratoires (ex. Vintimille).
Enfin LIMINAL travaille à la constitution de tutoriels autour de la fonction d’interprète-médiateur et envisage dès la rentrée 2019 un nouveau diplôme universitaire (DE Inalco, coord. A. Moghani) qui formerait des interprètes-médiateurs en situation interculturelle et dans les langues du terrain.

Marie-Caroline Saglio-Yatzimirsky 
 
 
Carnet de recherche : https://liminal.hypotheses.org  
 
page Facebook : https://www.facebook.com/Anr-Liminal
 
Blog AZIL, langues, migration, exil : http://azil.blog.lemonde.fr
 
 

Thème(s) :