Coréen

Jongno-gu, Séoul

J'apprends le coréen à l'Inalco

Le coréen est enseigné depuis 1960. L’initiation privilégie les études contemporaines. La bibliothèque (BULAC) propose par ailleurs un fonds coréen parmi les plus riches d’Europe. Les étudiants peuvent, pour parfaire leur formation, bénéficier de diverses bourses d’été, de perfectionnement, de recherche. De plus en plus apprécié des entreprises travaillant avec l’Extrême-Orient, le coréen est une des langues d’accès à la filière Commerce international.

Le département d'études coréennes assure à ses étudiants l’enseignement de la langue et la civilisation coréennes. Sa pratique est basée sur ces deux domaines indissociables. Les cours sont ainsi composés dès le premier cycle d’un enseignement de langue et civilisation incluant aussi bien la littérature que l’économie, l’histoire, la religion, la vie sociale, les institutions et la vie politique.

Le département d'études coréennes propose un cursus complet dispensé à l’Inalco du débutant aux diplômes nationaux de licence et de maîtrise ; formation qui pourra se poursuivre en troisième cycle (DEA, Doctorat) sous la responsabilité de l’École doctorale de l’Inalco.

Le département d'études coréennes accueille aussi bien ceux qui projettent de faire de la coréanologie l’objectif premier de leurs études, que ceux qui ont le désir de compléter leur formation principale, terminée ou en cours, dans une autre discipline, ou ceux qui souhaitent développer leurs compétences professionnelles par la maîtrise de la langue coréenne et une connaissance approfondie de la civilisation de la Corée.

Exemples de cours

Grammaire par les textes
Civilisation et méthodologie des "trois Corée"
Géographie de la Corée
Littérature coréenne 

Formations en langue coréenne

Licence LLCER
Master LLCER
  • Parcours Asie et Pacifique – Langue : coréen
  • Parcours Etudes coréennes (co-habilité avec UPD)
Diplôme d'établissement (DLC)
 

Objectifs du parcours

Axes prioritaires de la formation

  • Le coréen est une des langues prises en compte dans les concours des secrétaires adjoint des affaires étrangères.
  • Depuis les années 1970, la formation linguistique est assurée auprès de nombreuses sociétés et les ambassadeurs français avant leur départ pour Séoul, République de Corée.
  • Notre formation vise également à satisfaire l’aptitude pour effectuer ultérieurement des recherches scientifiques sur la région.
  • Dans le cadre de certaines filières professionnelles de l’Inalco, comme :
- le Commerce international
- le Traitement automatique des Langues (TAL),
- les Hautes Études Internationales (HEI),
- la Communication et formation Interculturelles (CFI).

Procédures permettant la mise en œuvre de ces priorités

  • Il existe des échanges d’étudiants et d’enseignants avec les universités coréennes offrant une perspective de collaboration scientifique entre les deux pays.
  • Le Centre culturel coréen possède une bibliothèque et organise une fois par an un concours de rédaction afin d’encourager et de récompenser les efforts des étudiants de coréen. Le 1er prix est de 5000 francs.
  • La « Korea Foundation » offre aux étudiants diverses bourses. Voir « Aides aux études ».

Objectifs professionnels

La licence de coréen entend former des spécialistes en langue, littérature et civilisation coréenne qui sachent réellement utiliser le coréen écrit et parlé, qui sachent utiliser l’outil informatique en coréen et qui possèdent des bases solides sur la culture et la réalité coréennes. La licence donne directement accès aux filières de formation de l’Inalco (Commerce international, HEI, TAL, CFI, Textes, Informatique, multilinguisme [TIM]) ou des établissements extérieurs. 

Nous pouvons citer à titre d’exemples les débouchés trouvés par nos étudiants : enseignants du supérieur, chercheurs au CNRS, enseignants du FLE, enseignants de français dans des universités et lycées en Corée, Ministère des affaires étrangères, chargé d’affaires, conseiller culturel, premier secrétaire, BNP, Crédit Lyonnais, Société Générale, ELF, Nestlé, etc.

L’enseignement de la licence de langue, littérature et civilisation étrangère, spécialisation coréenne joue également un rôle très important en liaison avec d’autres formations. Notamment, pour des étudiants du Département Chine et du Département Japon, il complète la connaissance des étudiants afin de leur permettre une meilleure compréhension des aspects historico-culturels de l’Extrême-Orient, et aussi dans le domaine des échanges commerciaux et des relations diplomatiques entre ces pays.