Quechua

Quechua
Le quechua compte actuellement environ huit millions de locuteurs répartis dans cinq pays d’Amérique du Sud : Colombie, Équateur, Pérou, Bolivie et Argentine. Plus de la moitié d’entre eux vivent au Pérou où existe également la plus grande diversité dialectale.

Ce que l’on appelle communément « le quechua » correspond à un ensemble de dialectes assez diversifié, voire à une famille de langues dont la linguistique historique fait remonter la première expansion à la seconde moitié du 1er millénaire ap. J.-C. à partir d’un foyer situé dans le centre-sud du Pérou. On distingue deux grands ensembles dialectaux, habituellement appelés « quechua I » et « quechua II ». Le premier réunit les dialectes parlés dans le centre et le centre-nord du Pérou, tandis que le second englobe les dialectes quechuas de l’Équateur et de la Colombie, au nord, et ceux du sud du Pérou, de la Bolivie et de l’Argentine, au sud. La variété enseignée à l’Inalco est celle du sud du Pérou (dialectes de Cuzco et d’Ayacucho), qui est très proche du quechua bolivien.

Le quechua jouit d’un statut officiel dans les trois pays où il est principalement parlé. Les constitutions actuelles de l’Équateur (2008), du Pérou (1993) et de la Bolivie (2009) ont établi la possibilité d’officialiser la langue à un niveau régional. Plusieurs régions ou départements du Pérou et de la Bolivie lui ont ainsi récemment donné le statut de langue officielle aux côtés de l’espagnol, rendant son enseignement obligatoire à tous les niveaux du primaire et du secondaire. Dans ces trois pays, le quechua est généralement langue d’enseignement dans les écoles primaires des zones rurales où il prédomine. Les langues quechuas continuent par ailleurs de porter des savoirs vernaculaires vigoureux (par ex. sur l’environnement, l’agriculture, l’élevage), ainsi qu’une riche littérature orale narrative et chantée. Les Andins cherchent aujourd’hui à établir une relation équilibrée entre la modernité et leur propre identité linguistique, et de multiples efforts sont accomplis pour faire accéder la langue à de nouveaux domaines de communication.

Apprendre le quechua

La formation en langue et culture quechua dispensée à l’Inalco se déroule sur quatre années et est actuellement la plus complète et poussée existant dans quelque pays que ce soit. L’enseignement de la grammaire comprend l’acquisition des structures et l’analyse de textes variés. Complémentaires à cet enseignement, les cours de pratique de la langue sont assurés pendant les quatre années par un répétiteur de langue maternelle quechua. Ces enseignements de langues sont complétés par des cours d’histoire, de géographie, d’ethnologie et sur la littérature orale et écrite quechua. En quatrième année (Diplôme Avancé) un cours introduit les étudiants à la diversité des dialectes.

 

Région du monde

Région du monde - Amériques
Nombre de locuteurs : 8 millions

Actualités de cette langue à l'Inalco