Nos bons plans culturels

Retrouvez tous les bons plans chez nos partenaires culturels et profitez tout au long de l'année de séances cinéma, expositions, spectacles, à prix réduit.
Nos bons plans culturels - visuel

Centre Mandapa

L’Inalco propose une offre préférentielle de 7 € sur les places de catégorie 1, 8 € sur les places de catégorie 2 et 10 € sur les places de catégorie 3 aux étudiants sur toute la programmation 2022-2023, sur présentation de la carte étudiant.
 
centre mandapa


En ce moment au Centre Mandapa... 


Passeport pour... la Grèce
Spectacles, actions culturelles, stages, lectures, concerts... programmation complète ici ! 
 

Cinémathèque

L’Inalco propose une offre préférentielle de 90 € sur les abonnements annuels pour les étudiants sur présentation de la carte étudiant lors de la souscription. 
 
Le Garde du corps Yojinbo [用心棒


Rétrospective Akira Kurosawa, du 12 octobre au 28 novembre 2022

En partenariat avec l'Inalco, la Cinémathèque propose un tarif préférentiel de 4€ au lieu de 7€ aux étudiants de l'Inalco sur toute la rétrospective Akira Kurosawa du 12 octobre au 28 novembre, via la billetterie en ligne (code promo envoyé par email le 10 octobre) et sur présentation de la carte étudiant.


La Cinémathèque propose également 2 séances de cette rétrospective à 1€ pour les moins de 26 ans et étudiants :

- Ran (Akira Kurosawa), mise en vente des billets à 1€ le 25/11/2022 à 20h30

Retrouvez toutes les informations relatives à cette offre ici


Retrouvez toute la programmation 2022/2023 ici.

 

Forum des images

L'Inalco propose aux étudiants de bénéficier de la gratuité sur la Carte Forum Liberté qui permet d'accéder à toutes les séances au tarif préférentiel de 4 € pour la personne détentrice de la carte et ses accompagnants, dans la limite de 5 places par séance. La Carte Forum Liberté est valable un an et est gratuite sur présentation de la carte étudiant. 
 
Forum des images
 

En ce moment au Forum des images... 


Le Japon, Mishima et moi - Un portrait subversif de notre époque ?, du 12 octobre 2022 au 15 janvier 2023

Écrivain, acteur, réalisateur, photographe... Découvrez l’œuvre multi-facette de Yukio Mishima à travers le cinéma, la bande-dessinée et le jeu vidéo, en présence de nombreux invités !

Pour avancer dans cette œuvre encore méconnue (une toute petite partie a été traduite en France), nous avons conçu 5 chapitres : le Japon de Mishima, pays défait par la guerre et la bombe atomique quand il avait 20 ans ; le style Mishima, afin de saisir le sel de sa plume, mais aussi ses expériences cinématographiques, en qualité de scénariste, de réalisateur ou d’acteur ; les corps de Mishima : récits de soi, bodybuilding, sexualité omnivore, érotisme macabre ouvrent les veines et les vannes de la modernité ; Mishima politique – fût-il d’extrême gauche ou d’extrême droite, ou peut-être un réactionnaire romantique ? – cela pose la question plus générale des œuvres contestataires et subversives ; Mishima samouraï : on peut saisir, à travers l’éthique du samouraï, une voie nouvelle dans le chaos du XXIe siècle.
En savoir plus
 
Yukio Mishima dans « La Peur de mourir »

Retrouvez tout la programmation 2022/2023 ici

Maison de la culture du Japon à Paris

En ce moment à la Maison de la culture du Japon à Paris...


Exposition temporaire Un bestiaire japonais. いきもの:江戸東京 動物たちとの暮らし, du 9 novembre au 21 janvier 2023

Cette nouvelle exposition de la MCJP évoque l’histoire des relations des habitants de la ville d’Edo – qui deviendra Tokyo en 1868 – avec les animaux et témoigne de la culture à laquelle cette coexistence a donné naissance. Coorganisée avec le Edo-Tokyo Museum, elle réunit plus d’une centaine d’estampes ukiyo-e, de peintures et d’objets du quotidien. Au fil du parcours, le public pourra appréhender cette symbiose entre l’homme et l’animal, de même que l’attention portée à l’environnement naturel qui régnaient aux XVIII e et XIX e siècles dans la ville d’Edo. 

Plus d'informations ici


Jeu-concours à venir pour gagner des places via la newsletter Culture et loisirs pour les étudiants de l'Inalco !
 
Un bestiaire japonais

Maison Européenne de la Photographie (MEP)

Boris Mikhaïlov, Journal ukrainien, jusqu'au 15 janvier 2023

En partenariat avec l'Inalco, la Maison Européenne de la Photographie (MEP) propose un tarif préférentiel de -15 % aux étudiants de l'Inalco sur les réservations en ligne via le code « INALCOMEP15 » sur l'exposition Boris Mikhaïlov, valable du 1er au 31 octobre sur l'achat d'un billet - de 30 ans ou d'un billet étudiant. Il est possible de réserver un billet valable après le 31 octobre et choisir le jour de sa visite.

Toutes les informations pratiques de la MEP à retrouver ici !
 
De la série « Case History », 1997-98 Tirage chromogène, 172 x 119cm

Musée de l'Armée

Forces spéciales, du 12 octobre 2022 au 29 janvier 2023

En partenariat avec l'Inalco, le musée de l'Armée propose une offre préférentielle d'un billet offert pour un billet acheté aux étudiants de l'Inalco dans le cadre de l'exposition Forces spéciales, du 12 octobre 2022 au 29 janvier 2023, sur présentation de la carte étudiant à la caisse du Musée. Cette offre est valable sur les billets plein tarif ou tarif étudiant. 

À l’occasion de cette exposition, le musée de l’Armée propose également un cycle de cinéma consacré au forces spéciales dont l’accès est gratuit, sur inscription. À travers 10 projections de films, découvrez comment le cinéma a mis en lumière ces guerriers de l’ombre. Toutes les informations relatives à ce cycle sont disponibles sur cette page.

Toutes les informations sur le musée de l'Armée à retrouver ici !
 
Départ des mécaniciens du 4e RHFS pour une opération de maintenance, Task Forces Sabre, Sahel, mars 2022. Photographie argentique couleur 6 x 6 cm

Musée du Quai Branly - Jacques Chirac

L'Inalco propose une visite guidée gratuite de l'exposition "Black Indians de la Nouvelle-Orléans" au Musée du Quai Branly - Jacques Chirac, le 2 décembre de 14h40 à 16h15. Cette offre est réservée aux étudiants de l'Inalco en formation initiale. Inscription par mail à evenementiel@inalco.fr (places limitées !). 
 
Black Indians de la Nouvelle-Orléans

Black Indians de la Nouvelle-Orléans, du mardi 04 octobre 2022 au dimanche 15 janvier 2023

Costumes éblouissants, rythmiques saccadées et joutes chantées : l’exposition rend hommage à l’extraordinaire créativité des Africains-Américains de Louisiane à travers les défilés de Black Indians. Grace à un parcours géographique et chronologique jalonné d’entretiens, de costumes contemporains et d’œuvres traditionnelles,  Black Indians de la Nouvelle-Orléans révèle une culture singulière, construite par plus de trois siècles de résistance contre les assauts de la domination sociale et raciale, encore présente aujourd’hui. 

Plus d'informations ici


Toutes les informations pratiques du Musée du Quai Branly - Jacques Chirac à retouver ici !

Musée Guimet

En tant qu'étudiant de l'Inalco, vous bénéficiez de l'accès gratuit aux collections permanentes et aux expositions temporaires au Musée Guimet.

Pour en savoir plus sur les tarifs individuels, cliquez ici.
 
Musée national des arts asiatiques Guimet
 

En ce moment au Musée Guimet...

 

Exposition temporaire Afghanistan, ombres et légendes, du 26 octobre au 6 février 2023
 
Bodhisattva Afghanistan, monastère de Fondukistan, fin du 7e siècle Paris, MNAAG, fouilles de la DAFA, mission Jean Carl (1937), MG 18959

 ____________________________________________


Exposition temporaire Sur le fil. Création textile des femmes afghanes, du 26 octobre au 6 février 2023
 
Sur le fil. Création textile des femmes afghanes / Musée Guimet

Paris Musées

En tant qu'étudiant de l'Inalco, vous bénéficiez de la gratuité dans tous les musées du réseau Paris Musées (collections permanentes et expositions temporaires).

Pour en savoir plus sur les tarifs individuels, cliquez ici.
 

Grand Palais @ Pont Alexandre III @ Seine @ Paris
 

Quelques suggestions... 

 

Exposition temporaire FEMMES PHOTOGRAPHES DE GUERRE, du 8 mars au 31 décembre 2022 au Musée de la Libération de Paris - musée du Général Leclerc - musée Jean Moulin.

 
Bombardement de Phnom Penh, Cambodge, 1975
 
____________________________________________


Exposition temporaire Frida Kahlo Au-delà des apparences, du 15 septembre au 15 mars 2023 au Palais Galliera. 

 
Frida Khalo par Toni Frissell, Vogue US 1937 © Toni Frissell, Vogue
 
____________________________________________


Exposition temporaire L'encre en mouvement, Une histoire de la peinture chinoise au XXe siècle, du 21 octobre 2022 au 19 février 2023 au Musée Cernuschi. 

 
Chang Dai-chien (Zhang Daqian) (1899-1983), "Deux tibétaines aux dogues" (détails),1945

Théâtre Jean Vilar

L’Inalco propose une offre préférentielle de 5 € pour les étudiants sur une sélection de pièces. La réservation se fait par mail ou par téléphone au moins une semaine avant le jour de la représentation de la pièce.

 
Tiburon

Tiburon, mardi 6 décembre à 20h 
Lázaro Gabino Rodríguez - Lagartijas tiradas al sol

Le 20 août 2019, l’acteur Lázaro Gabino Rodríguez entreprend un voyage sur l’île de Tiburón avec l’intention de reconstituer l’expérience vécue par José María de Barahona cinq cents ans plus tôt sur cette même terre. De Barahona était un missionnaire espagnol du XVIe siècle qui s’est rendu sur l’île de Tiburón, une île aujourd’hui mexicaine. Lors de son séjour sur l’île et de sa rencontre avec le peuple Tocáriku, José María change radicalement sa compréhension du monde. Ces deux voyages à des siècles d'intervalles interrogent la relation que les mexicains ont avec le passé et le présent des peuples indigènes. Ils questionnent également la crise de la foi dans certaines sociétés contemporaines : est-il possible de vivre sans croire ? Quelles sont les racines de la foi dans les sociétés que nous habitons ? Quels sont les rapports entre la foi, la démocratie et le capitalisme ?
 



Encantado, dimanche 29 janvier à 17h
Lia Rodrigues

Contre l’asphyxie d’un Brésil en pleine crise politique et sanitaire, Lia Rodrigues en appelle aux encantados, entités mystiques héritées des cultures afro-américaines, chargées d’assurer le lien entre les mondes, les matières et les êtres. Sur scène, onze danseur·se·s scandent par le corps et le groupe l’inflexible nécessité d’horizons à rêver. Pendant que la pandémie mondiale de Covid touchait durement le Brésil, la chorégraphe, engagée en faveur de la démocratisation de l’art dans son pays, s’est interrogée ici sur la manière d’«enchanter nos peurs » pour recréer une dynamique collective et rapprocher les individu·e·s. Ce faisant,Encantado invite à retrouver des forces naturelles, dans une quête d’images, de paysages et de mouvements qui – comme les «encantados » – voyagent de corps en corps et d’âmes en âmes.
 



ISTIQLAL, vendredi 17 février à 20h
Tamara Al Saadi - Cie La base

La mère de Leïla refuse de lui apprendre l’arabe, sa langue maternelle. Alors Leïla s’interroge, veut accéder à son histoire. Istiqlal raconte sa quête pour comprendre ses racines alors qu’elle rencontre Julien, jeune correspondant de guerre. Des fantômes de femmes de sa famille traversent son quotidien, le passé agit sur le présent… Tamara Al Saadi rappelle que la conquête d’un territoire passe aussi toujours par le corps des femmes. De l’Irak d’hier à la France d’aujourd’hui, une œuvre profondément vivante et lumineuse qui nous amène à regarder l’histoire vécue ici et ailleurs droit dans les yeux.
 
 
Celle qui habitait la maison avant moi

Projet Shaeirat (les poétesses)

Un projet unique et rare, à travers quatre spectacles créés au Festival d’Avignon, pour découvrir les voix féminines de la poésie arabe contemporaine.

 À la saison des abricots + Celle qui habitait la maison avant moi, mercredi 29 mars à 20h
Carol Sansour (Palestine) + Rasha Omran (Syrie) / Henri-Jules Julien

La saison des abricots est un tour de force, une dramaturgie en stéréo où se mêlent colère, sensualité, élégie, fantasmes, infinie tendresse des mères, entêtante mélancolie de cette saison des abricots et de l’odeur du café turc. Celle qui habitait la maison avant moi est une série de monodrames du «je» d’une femme seule qui vit au centre-ville d’une mégapole dans un appartement hanté par la femme seule qui y habitait auparavant. Ce spectacle est un oratorio à trois voix : celle en arabe de la poétesse Rasha Omran, celle en français de la grande actrice syrienne francophone Nanda Mohammad et, dans un idiome non identifié, celle d'Isabelle Duthoit.

Plus d'informations sur le Théâtre Jean Vilar ici