Commémoration du centenaire de la guerre d'indépendance turque (1922-2022) », du 9 au 16 septembre

Le centre de recherche CERMOM (Inalco) et les éditions Turquoise organisent à l'Inalco la commémoration du centenaire de la guerre d'indépendance turque (1922-2022) autour de trois événements : l'interprétation d'un poème de Nâzım Hikmet (9 septembre), un symposium sur trois jours (14-16 septembre) réunissant plusieurs chercheurs et une exposition sur les caricatures (9-16 septembre).
Centenaire de la guerre d'indépendance turque
Evénement organisé par le Centre de recherche Moyen-Orient Méditerranée - CERMOM (Inalco) et les éditions Turquoise


Du vendredi 9 septembre au vendredi 16 septembre 2022 - PLC - Auditorium
Inalco, 65, rue des Grands Moulins - 75013 Paris
 
Modalité : Présentiel
  • Inscription obligatoire en complétant ce formulaire
 

Commémoration du centenaire de la guerre d'indépendance turque (1922-2022)

La première guerre anti-impérialiste du XXe siècle

 

Inauguration - 9 septembre 2022 - 19:00-20:00 - Auditorium

L’ouverture du centenaire se fera avec une interprétation par la troupe Indépendance de L'Épopée de la Guerre d'indépendance, du poète engagé Nâzım Hikmet.
Les éditions Turquoise ont imaginé cette mise-en-scène pour faire connaître ce grand poète du XXe siècle, et encenser l’importance de la résistance et de l’indépendance. Cinq comédiens feront exister ces vers, cette guerre de libération et ces résistants, le temps d’une pièce mélant Histoire, poésie et théâtre.
En savoir plus

Exposition - du 9 au 16 septembre 2022 - Galerie de l'auditorium

L'exposition « La caricature pendant la Guerre d’indépendance », présentera, dans la galerie de l'auditorium, des dessins issus de la collection de François Georgeon, directeur de recherche émérite au CNRS
Plus d'informations à venir prochainement.
 

Symposium - du 14 au 16 septembre 2022 - Auditorium

Pendant 3 jours, chercheurs de différents horizons discuteront de la Guerre d’indépendance. 

Programme détaillé des interventions

La guerre d’indépendance turque est une guerre méconnue du grand public, et souvent nommée guerre gréco-turque. Pourtant, il s’agit de la première guerre anti-impérialiste du XXe siècle. Menés par Mustafa Kemal, les Turcs gagnent la guerre d’indépendance après seulement quelques années d’occupation, en 1922. Un an après, à partir des ruines de l’Empire ottoman, leur leader fonde une nation et une République laïque, dont il devient le président.
 
L’Empire ottoman était allié avec l’Allemagne et l’Autriche-Hongrie pendant la Grande Guerre, un conflit que les États de la Triple-Alliance ont perdu – à l’exception de la campagne des Dardanelles, qui fut une victoire pour ce camp grâce au colonel Mustafa Kemal. C’était une lourde défaite pour les Ottomans qui ont perdu plusieurs territoires.

Ce qui reste de l’Anatolie est occupé par les Alliés (Angleterre, France, Italie et Grèce), et ce dès 1918. Les Grecs ont débarqué à Izmir le 15 mai 1919 et ont avancé rapidement vers le centre de la Turquie. Les Britanniques ont soutenu ouvertement cette invasion : Istanbul est occupée par les armées alliées, la France occupe le sud-est du pays, et l’Italie la région méditerranéenne… À la suite du traité de Sèvres signé en août 1920, il ne reste aux Turcs qu’un territoire réduit au centre de l’Anatolie.

Mustafa Kemal (Atatürk), héros de la campagne des Dardanelles de 1915, organise plusieurs congrès et crée une Assemblée nationale en 1920, puis une armée. Après avoir perdu plusieurs batailles, il parvient à contenir l’avancée des Grecs. La victoire est remportée au terme d’un dernier affrontement le 30 août 1922, et les Turcs récupèrent Izmir le 9 septembre de cette année.

La fin des hostilités permet ensuite la création de la République de la Turquie en octobre 1923. L’État modernise complètement le pays avec plusieurs réformes dont l’instauration de la laïcité, le droit des femmes et le changement d’alphabet. Plusieurs pays musulmans sont influencés par cet événement mais les jeunes générations turques (depuis les années 2000) ne gardent pas la mémoire de cette période.



À l’occasion de ce centenaire paraîtront aux éditions Turquoise cinq ouvrages inédits de littérature et d’histoire, destinés à la jeune génération, aux chercheurs, et à tous ceux à qui l'indépendance parle : 
  • Yaban (« L'Étranger ») de Yakup Kadri Karaosmanofilu (réédition)
  • L'Épopée de la guerre d’indépendance (Kuvayî Milliye Destanî) de Nâzîm Hikmet
  • L'Occupation d’ïstanbul, 1922 d’Ernest Hemingway
  • La Guerre d’indépendance turque
  • Atrocités grecques enTurquie
 

Langue(s)

Région(s) du monde

Proche Orient, Moyen Orient et Maghreb