Conférence « Rencontre avec les Oudmourtes, une culture finno-ougrienne de la région de la Volga »

Eva Toulouze, professeure de Langues et Cultures finno-ougriennes à l’Inalco, propose de nous faire découvrir la culture et les traditions oudmourtes à travers cette conférence introductive.

La conférence


Jeudi 20 avril se tiendra au 2 rue de Lille une conférence introductive à la culture oudmourte présentée par la professeure Eva Toulouse et organisée par la Fondation.

Les Oudmourtes sont un peuple finno-ougrien, ils vivent principalement en Oudmourtie, une région de l'Oural, en Russie. Bien qu’ils n’aient jamais formé d’Etat indépendant, les Oudmourtes conservent une culture bien à part. Peuple païen, leurs croyances sont à l'origine intimement liées à la nature. En lien avec leur foi en de multiples divinités, ils organisent chaque année une série de rituels qu’Eva Toulouze et Liivo Niglas ont documentée. Ainsi, « les cérémonies ont de manière générale comme objectif d’assurer, à l’aide de prières et de sacrifices, la prospérité de la communauté villageoise », nous expliquent-ils.

La conférence sera l’occasion de s’attarder sur ces cérémonies, à travers la projection du documentaire « Elen vös’ » de Liivo Niglas, réalisateur et anthropologue visuel, enseignant au département d’ethnologie de l’université de Tartu.

Le programme : 

18h : Conférence d'Eva Toulouze
18h45 : Projection du documentaire Elen vös’ en présence du réalisateur Liivo Niglas
19h30 : Discussion
20h : Réception

Entrée libre sur inscription

 

L'Inalco et l'Oudmourtie 


Les liens entre l'Inalco et l'Oudmourtie sont forts à la fois de l'enseignement de sa langue mais aussi d'une programmation culturelle n'ayant jamais cessé de se pencher sur la culture oudmourte. Ainsi, la langue oudmourte a déjà été enseignée à l’Inalco  par le Professeur Jean-Luc Moreau au début des années 2000 et son enseignement a repris depuis la rentrée 2022 à l'initiative du département Europe et du CFVE, ainsi que d'Eva Toulouze, professeure de langues et cultures finno-ourgriennes à l’Inalco, accompagnée par la Fondation Inalco. par Eva Toulouze, professeure de langues et cultures finno-ourgriennes à l’Inalco, et accompagné par la Fondation Inalco. Si l’apprentissage de l’oudmourte vous intéresse ou si vous souhaitez plus d’informations sur le sujet, vous pouvez cliquer ici.

L’Inalco a aussi mis à l'honneur la culture oudmourte lors de sa participation aux journées oudmourtes à Paris et a invité de nombreuses personnalités oudmourtes à présenter leur œuvre dans le cadre du cycle « Paroles de créateurs ».  L’Inalco a ainsi eu l’honneur de recevoir la poétesse Tatjana Hohrjakova mais aussi Nikolaj Anisimov, spécialiste de la culture orale et chanteur. Plus récemment, l'exposition "Varkled-Bodja : rituels d'initiation des jeunes en 1993 et en 2017" présentait en photographies les initiations des garçons et des filles du village. Au terme de ces initiations, ces derniers accèdent au statut de membre adulte de la communauté, ce qui leur permet de se marier et de pratiquer les rituels oudmourtes.

Ce nouvel évènement permettra d'aborder cette culture sous l'angle de ses traditions et rituels, grâce à l'intervention de deux spécialistes de la question. Ce sera aussi l'occasion d'alerter sur le fait que l'oudmourte est une langue en voie de disparition et que sa préservation passe par son enseignement mais aussi par de la sensibilisation. En effet il ne s'agit pas d'un épisode isolé puisqu'il existe un véritable phénomène d'accélération de la disparition de langues. En effet, l'UNESCO alertait déjà en 2009 sur le fait que sur les quelques 6000 langues existant dans le monde, plus de 2500 seraient menacées. Or, chaque fois qu'une langue disparaît, ce sont aussi des savoirs, des récits, des poèmes qui disparaissent avec elle. 
 

Mots-clés : 

Langue(s)

Région(s) du monde

Europe et Eurasie