À la rencontre de Sophie Vassilaki, spécialiste de linguistique grecque moderne (SeDYL)

« Portraits de chercheur(e)s en études aréales » (PEA) pose un regard sur le parcours académique et le travail de recherche et d’enseignement des chercheur(e)s et enseignant(e)s spécialistes d'une aire culturelle donnée. Chaque mois, découvrez en vidéo et en podcast, un entretien avec un(e) de ces spécialistes.
Sophie Vassilaki
La collection ​« Portraits de chercheur(e)s en études aréales » (PEA) est une série d'entretiens grand format réalisée par l'Inalco dans le cadre du projet d'établissement Digital Paris Research School of Area Studies (D-PaRSAS). Déposée sur l'archive ouverte MédiHal, cette série de portraits rejoint un ensemble de collections de la plateforme Language and Cultural Area Studies (LaCAS). Ces collections visent à constituer un patrimoine scientifique vivant et libre d’accès de la recherche sur les langues, sociétés et cultures du monde.
 

Portrait grand format

Vidéo : À la rencontre de Sophie Vassilaki, spécialiste de linguistique grecque moderne (SeDYL)
Un entretien mené par Sarah Gimenez, jeune chercheure (CERMOM) et ingénieure aux Humanités numériques (Direction de la Recherche, de la Valorisation et des Etudes doctorales, Inalco), réalisé par Alexandre Galitzine, produit par l'Inalco (17/02/2022 - 1h21mn).

Podcast : 

 
Sophie Vassilaki

Sophie Vassilaki est professeur de linguistique grecque moderne à l’Inalco. Diplômée de l’Université d’Athènes en lettres classiques, elle poursuit ses études en France. Après une maîtrise en Sciences du langage, à Paris Descartes (Enseignement de la langue maternelle), puis un DEA et une thèse de doctorat à Paris Diderot, sous la direction du Pr Antoine Culioli, (laboratoire LLF), elle soutient son HDR en 2005. Elle a été membre du Cercle des Linguistes de l'Inalco (CLI) ; elle est membre de l’UMR 8202-SedyL, CNRS, Inalco, IRD.
Ses domaines de spécialité sont la grammaire et la linguistique du grec moderne. Ses recherches portent sur le système aspecto-modal du GM, sur les marqueurs discursifs, sur l’organisation de la phrase complexe et sur la diachronie du grec.

Sélection d’articles, (co-)direction d’ouvrage :
2017 : (en collaboration avec Christine Bonnot), « Variation catégorielle et polysémie : comparaison des conjonctions de coordination / marqueurs discursifs I (russe) et KE (grec moderne) », Langages, n° 207 (3/2017), Comparaison des marqueurs discursifs, sous la direction de D. Paillard, Armand Colin, pp. 65-78.
2019 : « Suffixation diminutive et individuation : le suffixe -áki du grec moderne », Bonnot, C., H. de Penanros & O. Duvallon (éds), Individuation et référence nominale à travers les langues, éd. Lambert-Lucas, Paris, p. 105-129.
2021 : « André Mirambel à travers ses archives : à propos de l’enseignement du grec moderne à l’INALCO », Maximilien Girard & Claire Béchu (éds), La France et la Grèce au XXe siècle, des archives à l’Histoire, éd. École française d’Athènes, p. 261-274.
2021 : (en collaboration avec Camille Denizot et Liana Tronci), « On the syntax of ἄν in Ancient Greek temporal clauses », Markopoulos, Th., C. Vlachos, Α. Αrchakis, D. Papazachariou, G. Xydopoulos & Α. Roussou (eds) Proceedings of the 14h ICGL (International Conference on Greek Linguistics), University of Patras. (ISBN : 978-618-5496-03-6).
2021 : (en collaboration avec Christine Bonnot), « Entre phraséologie et conditionnement contextuel : le cas des constructions pseudo-coordonnées en russe et en grec moderne », Gaétane Dostie & Dorota Sikora (éds), Les phraséologismes pragmatiques. Entre langue et discours, Lexique, n° 29, Univ. de Lille, p.191-209. [3e volet de l’étude à paraître courant 2023]
2022 : (en collaboration avec Rea Delveroudi et Evangelia Vlachou), Approches linguistiques comparatives grec moderne-français, dir. R. Delveroudi, Vassilaki S., Vlachou E., éd. Presses de l’Université nationale et capodistrienne d’Athènes, 265 p.




 

Mots-clés :